Lundi 11 mars

Politique

Entretien du Premier ministre avec le Patriarche et le Mufti

A la suite de la polémique provoquée par les amendements de la loi sur les cultes, prévoyant l’annulation de la dette du Grand Mufti, le premier ministre Borissov s’est entretenu avec les chefs spirituels des cultes orthodoxe et musulman en Bulgarie. Lors de cet entretien, il a précisé que l’objectif des amendements à la loi sur les cultes consiste à éviter que « d’autres Etats financent les cultes bulgares et que les services de renseignement étrangers œuvrent pour la désunion de notre peuple ». Il a souligné également que « ce n’est que lorsque le Patriarche et le Mufti sont assis l’un à côté de l’autre et se parlent que nous pouvons rester tranquilles pour la paix ethnique et la tolérance ». Le patriarche Neofit a remercié le gouvernement de l’attention qu’il prête à ce thème et a espéré qu’elle sera toujours utile à tous les cultes ». Pour sa part, le Mufti Moustafa Hadji a regretté que ces amendements soient tardifs, mais a formé le vœu qu’ils donnent des résultats positifs au nom de l’égalité des Bulgares et de la liberté de religion. (government.bg)

Le Club Millénium dans les starting-blocs

Des jeunes du Club Millénium, associant des Bulgares nés après 1981 et établis à l’étranger, figureraient sur la liste du parti NDSV [fondé en 2001 par Siméon de Saxe-Cobourg-Gotha] pour les élections européennes, annonce 24 Heures. Les directions des deux partis seraient en train d’en négocier les détails. La nouvelle alliance resterait ouverte à d’autres partis, proches du NDSV, comme le Temps nouveau et la Nouvelle démocratie bulgare, croit savoir ce journal. Au début de l’année, lors d’une conférence sur l’avenir de l’UE, organisée par le Club Millénium à Sofia, son président Roumen Tcholakov avait appelé les partis politiques à ouvrir leurs listes européennes aux « candidats qui regardent de l’avant et vers les étoiles » et non seulement aux vieilles figures politiques. (24 Heures)

Marche pour la tolérance à l’occasion de la Journée du sauvetage des juifs bulgares

A l’occasion de la Journée du sauvetage des juifs bulgares, plusieurs personnalités publiques ont participé hier à une marche pour la tolérance et l’unité dans le centre-ville de Sofia. Parmi elles, la présidente de l’Assemblée nationale, Tsvéta Karayantchéva, la maire de Sofia, Yordanka Fandakova, la ministre des Affaires étrangères, Ekatérina Zahariéva, le président du groupe parlementaire du GERB, Tsvétan Tsvétanov, le président du PSB à Sofia, Kaloïan Pargov, l’ambassadrice d’Israël, Irit Lillian, ainsi que des représentants de la communauté juive et de l’Église orthodoxe. Le président du Congrès juif mondial, Ronald Lauder, qui a également participé à la marche, a été décoré par le président de la République avec l’ordre Stara Planina. (24 Heures, Sega).

Justice / Environnement

La Cour administrative suprême confirme la nécessité d’avoir une étude d’impact pour le plan de gestion de Pirin

Une chambre, composée de trois juges de la Cour administrative suprême, a statué ainsi : le nouveau plan de gestion du parc national de Pirin pour la période 2014-2023 doit obligatoirement être accompagné d’une étude d’impact. De cette manière, la CAS a annulé la décision du ministre de l’Environnement, Néno Dimov, qui permettait l’adoption du plan de gestion sans que celui-ci fasse l’objet d’une étude d’impact environnemental. La CAS confirme ainsi l’arrêt d’une autre chambre de trois juges rendu en avril 2018, contre lequel le gouvernement avait fait appel. Pour rappel, la CAS avait été saisie de cette affaire par le World Wildlife Fund et l’Association des parcs en Bulgarie. (Troud, Capital)

Élections européennes

Un nouveau sondage sur les intentions de vote place le GERB en tête

Un sondage réalisé par l’agence Exacta place le GERB en tête des intentions de vote pour les élections européennes avec 22,2%, suivi par le PSB avec 19,4%. Viennent ensuite le MDL avec 6,9%, les Patriotes unis (à conditions qu’ils se présentent en coalition) avec 6,4% et Bulgarie démocratique (2,5%), alors que 24,8% ne voteraient pas. Selon les résultats du sondage, 28% des électeurs auraient l’intention d’utiliser le vote préférentiel, qui leur permet de changer la position des candidats dans les listes. (Troud, bTV, Club Z)

Europe

« Pour une Renaissance européenne »

Les propositions du président de la République Emmanuel Macron, formulées dans sa tribune du 5 mars dernier, publiée simultanément dans les 28 pays de l’UE, seront débattues avec les citoyens bulgares par des députés français qui se rendront le 23 mars à Sofia, informe 24 Heures. A cette occasion, le quotidien publie une interview avec Garance Pineau, responsable des relations internationales de la campagne du parti En marche du président Macron. (24 Heures)

« La Renaissance du président Macron et ses dimensions bulgares » : commentaire de Dimiter Gardev dans Troud. Ecartant les critiques faciles d’éléments populistes ou d’ambitions personnelles que certains aient pu voir dans le message adressé par M. Macron aux Européens, l’observateur estime que le plan du président français « offre à la Bulgarie de nouvelles possibilités et de sérieuses formes de protection ». A ce titre, il analyse les propositions concernant l’interdiction des financements étrangers pour les partis politiques, le développement des technologies de l’avenir et des innovations avec des financements européens, la création d’une police aux frontières commune et d’un office européen de l’asile. « La Bulgarie pourrait pleinement s’inscrire dans le débat sur un nouveau traité européen et s’impliquer dans l’élaboration des nouvelles règles, au lieu de subir, comme c’est le cas aujourd’hui, des conditions élaborées par d’autres et véhiculant des intérêts différents », souligne Dimiter Gardev. (Troud)

International

Conférence annuelle de l’Alliance des conservateurs et réformistes européens

La conférence annuelle de l’Alliance des conservateurs et réformistes européens s’est tenue ce week-end à Sofia. Elle a été organisée par Anguel Djambazki, député du groupe Conservateurs et réformistes européens (CRE) au Parlement européen et tête de liste de l’ORIM aux élections européennes en mai prochain. Consacrée à « l’avenir de l’Europe : traditionalisme, valeurs chrétiennes et patriotisme », cette conférence a réuni des représentants du groupe CRE et de l’Alliance. Le ministre de l’environnement, Neno Dimov, le directeur de l’Institut pour une politique de droite, Gueorgui Harizanov, y sont intervenus. La presse rappelle qu’Anguel Djambazki, Iskren Vesselinov, président de la commission parlementaire de la politique régionale, des travaux publics et de la démocratie locale et vice-président de l’ORIM, et le ministre Neno Dimov ont créé la charte des sept piliers devant poser les fondements de la Nouvelle Europe des patries et des nations. (Troud, dir.bg, epicenter.bg)

Plusieurs partis européens de l’extrême droite se donneront rendez-vous à Sofia lors du Congrès de l’ORIM

Lors de cette conférence, M. Djambazki a annoncé la tenue du congrès de l’ORIM, à Sofia, le 23 mars prochain, auquel participeront des responsables de partis de l’extrême droite européenne, notamment du parti polonais Droit et justice, du Parti de la liberté autrichien, des nationalistes italiens, de l’Alternative pour l’Allemagne, et du parti espagnol Vox. (Troud)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 18/03/2019

Haut de page