Lundi 11 septembre

Politique

Troud publie une interview de deux pages avec Tsvetan Tsvetanov, président du groupe parlementaire du GERB. M. Tsvetanov appelle la classe politique à être ouverte au consensus pour assurer une atmosphère politique stable dans le pays lors de la présidence bulgare de l’UE. (Troud)

Migration

210 enfants réfugiés seront scolarisés à Sofia. L’Agence pour les réfugiés assurera les bus gratuits pour amener les enfants à l’école. (Sega)

Justice

A l’issue de son entretien avec Kornelia Ninova, présidente du PSB, Lozan Panov, président de la Cour de cassation, a déclaré que « le projet du PSB prévoit la mise en place d’une structure parallèle dont les fonctions constituent des doublons, le seul objectif étant de ne pas procéder à une réforme du parquet ». La question qui se pose est de savoir pourquoi les autorités dont dispose actuellement la Bulgarie pour lutter contre la corruption ne font pas leur travail, précise M. Panov. (tous médias)

Dans une analyse comparative des modèles bulgare et roumain de lutte contre la corruption, Svetoslav Terziev défend la thèse selon laquelle l’élite roumaine commence à s’inspirer des stratégies des gouvernants bulgares pour se sortir de l’étau de la direction roumaine de lutte contre la corruption (DNA), qui a permis de récupérer 660 millions d’euros détournés et de condamner 880 hauts fonctionnaires roumains (contre moins de 2 millions de leva et aucune haute personnalité condamnée en Bulgarie). Il cite l’interview de Doru Țuluș, procureur révoqué de la DNA, réalisé par la chaîne bulgare Canal 3, qui accuse son supérieur hiérarchique Laura Codruta Kovesi de pratiques vicieuses. (Sega)

Selon Bernd Fabritius (Allemagne, PPE/DC), rapporteur de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, la Bulgarie, la Pologne, la Moldavie, la Roumanie et la Turquie sont les cinq Etats membres où l’Etat de droit est sérieusement mis en danger à cause de la limitation de l’indépendance du pouvoir judiciaire par l’intermédiaire d’une pression politique sur les juridictions et les conseils judiciaires. Concernant la Bulgarie, le rapporteur souligne le risque de « politisation des décisions du Conseil supérieur de la magistrature », dont 11 des membres sont élus par le Parlement, ainsi que « l’absence de réforme du parquet qui échappe à tout contrôle ». (Capital Daily)

La Cour européenne des droits de l’homme a condamné la Bulgarie pour avoir porté atteinte au droit d’expression du procureur bulgare, Slavtcho Kardjev, condamné pour avoir déclaré « lutter contre la mafia au sein du paquet ». (Sega)

Le CSM procèdera à l’audition des deux candidats au poste de président de la Cour administrative suprême (CAS) : Gueorgui Tcholakov, dont la candidature est soutenue par 79 juges du plénum de la CAS, et Sonia Yankoulova, désignée par 3 membres du CSM. (tous médias)

Économie

Eurostat : le montant du SMIC en Bulgarie (235 euros) est le plus bas comparé à celui dans tous les Etats-membres où un salaire minimal est fixé. (Troud)

Europe

Les 2 et 3 octobre prochains les gouvernements bulgare et roumain auront une réunion conjointe ; l’accent serait mis sur la construction d’un troisième pont sur le Danube. (tous médias)

Interview de Liliana Pavlova, ministre en charge de la Présidence bulgare de l’UE : l’armée soutiendra la gendarmerie, la police et le Service national pour la protection (NSO) pour assurer la sécurité des grands évènements qui auront lieu dans le cadre de la PBUE. (24 tchassa)

24 tchassa publie un article consacré aux changements qui concerneront les Bulgares après le Brexit. Le journal souligne que les Bulgares pourraient être tenus d’accomplir des nouvelles formalités pour entrer sur le territoire et devront probablement s’inscrire sur un registre sur Internet avant d’effectuer un voyage au Royaume-Uni. Londres pourrait également imposer des restrictions liées au permis de travail. Les prêts étudiant seront probablement supprimés à partir de 2021. (24 tchassa)

Dernière modification : 11/09/2017

Haut de page