Lundi 13 avril

Coronavirus

Bilan

À la date d’aujourd’hui, le nombre total de personnes infectées par le nouveau coronavirus est de 676, dont 31 morts et 71 guéris. 230 personnes sont hospitalisées, parmi lesquelles 36 en soins intensifs.

Actuellement, la Bulgarie dispose du médicament « phosphate de chloroquine » en quantité suffisante pour permettre le traitement de plus de 16 000 personnes, selon le centre de crise. (tous médias)

Nouvelles mesures restrictives

Le ministre de la Santé, Kiril Ananiev, a décrété le port obligatoire du masque (à usage unique ou multiple) ou d’un autre moyen de protection (par exemple, une écharpe) dans tous les espaces publics ouverts ou fermés, pour la période du 12 au 26 avril inclus. Le ministre a également prolongé, jusqu’au 13 mai, la durée de toutes les mesures antiépidémiques, introduites le 13 mars dernier. Elles comprennent notamment la fermeture des crèches et des établissements éducatifs et de restauration (sauf pour les livraisons à domicile), la suspension de tous les événements sportifs et culturels de masse, etc. Le ministre Ananiev a également ordonné la suspension temporaire des marchés coopératifs et des marchés aux fleurs, à compter du 16 avril, après la fermeture par la police du « Marché des femmes » (Jenski Pazar) de Sofia, pour non-respect des consignes antiépidémiques. Enfin, la ministre du Tourisme, Nikolina Anguelkova, a prolongé jusqu’au 13 mai inclus, la suspension de toutes les excursions organisées, à la fois à l’intérieur du pays et depuis ou vers l’étranger. (tous médias)

Les églises restent ouvertes, mais les autorités appellent à ne pas s’y rendre

Hier, à une semaine des Pâques orthodoxes, plusieurs chefs d’hôpitaux ont appelé les gens à ne pas se rendre dans les églises pour éviter le risque d’une augmentation des cas de COVID-19. À son tour, en réponse à une question sur la fermeture potentielle des églises, le chef du centre de crise, le professeur Ventsislav Moutaftchiyski, a dit ce matin que très peu de gens s’y sont rendus durant le week-end, pour le samedi de Lazare et le dimanche des Rameaux. Il a néanmoins refusé de commenter le fait que la communion se faisait avec une seule petite cuillère dans certaines églises. (tous médias)

Moratoire partiel sur le paiement des prêts bancaires

La Banque nationale bulgare a annoncé un moratoire partiel sur le remboursement des emprunts par les personnes physiques et morales auprès des banques commerciales. Le moratoire n’est pas automatique, mais doit être expressément demandé par les emprunteurs d’ici le 22 juin 2020. Il s’appliquera pour une période maximale de six mois sur le principal et le taux d’intérêt, ou uniquement sur le principal. Pour pouvoir y postuler, les emprunteurs ne doivent pas avoir enregistré de retards dans le paiement de leurs contributions de plus de 90 jours à la date du 1er mars. L’Association des banques bulgares a précisé qu’il ne s’agit pas d’une remise ou d’une réduction des emprunts, les contributions reportées étant considérées comme dues. (tous médias)

Comment tester massivement la population sans avoir suffisamment de tests individuels ?

Très prochainement, les laboratoires bulgares commenceront à appliquer le procédé de « pool testing » afin de suppléer à la pénurie de tests PCR. Selon ce procédé, suggéré par la virologue Pr Radka Arguirova, au lieu d’analyser individuellement chaque échantillon de sang, plusieurs échantillons seront mélangés avant le test, et seule la nouvelle unité ainsi obtenue sera ensuite analysée. Si le résultat est positif, chacun des échantillons initiaux sera de nouveau analysé. Selon la Pr Arguirova, on pourrait grouper ainsi les analyses de 10 à 20 personnes sans que cela ait une répercussion sur la précision du test.

2 780 amendes ont été infligées depuis le début de l’état d’urgence pour non-respect des mesures sanitaires (promenades dans les parcs, distanciation physique...), a annoncé le directeur de la Police nationale Hristo Terziïski. Parallèlement, 702 enquêtes ont été ouvertes pour non-respect des règles du confinement obligatoire. Trois personnes ont été condamnées à des peines de probation assorties d’amendes. La police n’a utilisé que dans 14 cas les données de trafic des opérateurs de téléphonie mobile pour géolocaliser des personnes en confinement obligatoire non retrouvées à leurs adresses.

La présidente de l’ordre des pharmaciens mise en examen pour informations mensongères

Le Parquet a mis en examen Pr Assena Stoïmenova, présidente de l’ordre des pharmaciens (Union pharmaceutique bulgare) en raison de plusieurs interviews, diffusées dans les media nationaux (BNR, BNT...) dans lesquelles elle critiquait l’opération du Parquet contre la spéculation des prix (contrôles dans les pharmacies) et le risque de pénurie de médicaments. Selon le Parquet, dans ses interviews, la Pr Stoïmenova a diffusé des informations mensongères susceptibles de semer la panique. Elle a été libérée contre une caution de 20 000 leva.

Réagissant à ces actions du Parquet contre une experte, ancienne directrice de l’Agence des médicaments, l’Union pharmaceutique bulgare a annoncé entamer une action de protestation dans tout le pays, sous le slogan « Nous n’avons pas peur » : chaque jour, des pharmaciens protesteront à midi sur le seuil de leurs pharmacies jusqu’à ce que les accusations soient retirées.

L’association des journalistes européens a également publié une déclaration, condamnant cette pratique du Parquet visant à accuser des experts pour des avis exprimés.

Europe

A pas rapides vers l’antichambre de l’euro

De passage à Haskovo vendredi dernier, le premier ministre Borissov a regretté d’avoir ajourné à juillet prochain la candidature bulgare au mécanisme ERM 2, dit l’antichambre de l’euro, et a indiqué que, dans la situation actuelle, la Bulgarie fera de son mieux pour envoyer les documents d’ici fin avril, l’objectif étant de pouvoir profiter des ressources financières de sortie de crise prévues. « Cette crise nous montre que ceux qui sont dans la zone euro et dans l’antichambre, disposeront de milliards d’euros destinés à leur rétablissement. Ceux qui n’y sont pas, n’auront qu’à emprunter, à s’endetter, à payer d’énormes taux d’intérêts ». Sans vouloir entrer dans les détails, M. Borissov a assuré que la démarche a été déjà évoquée avec la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde et avec la Commission européenne.

Selon le ministre des finances, Vladislav Goranov, la Bulgarie a rempli l’ensemble des recommandations formulées par les instances européennes, sauf une : remédier à la sous-capitalisation de deux de ses banques (First Investment Bank et Investbank). La semaine dernière, Investbank a annoncé qu’elle avait atteint le niveau de capitalisation recommandée. M. Goranov, pour sa part, a indiqué qu’une de ses banques avait résolu le problème, sans la nommer, et que l’autre avait atteint 70% du niveau recommandé de capitaux propres.

Énergie

Nouvelle interdiction pour la centrale thermique de Bobov dol d’incinérer des déchets

Deux semaines après que la centrale thermique de Bobov dol, liée à l’homme d’affaires Hristo Kovatchki, a renoué avec l’incinération de déchets, elle est à nouveau sous le coup d’une interdiction. À la demande du Parquet administratif suprême, le Ministère de l’Environnement et des Eaux a procédé à une inspection de la centrale et a constaté des violations de la législation en matière environnementale. Parmi les manquements, le système automatique mis en place pour arrêter la soumission de déchets en cas de dépassement des valeurs limites des émissions ne répond pas aux exigences. L’interdiction d’incinérer des déchets demeurera tant que la centrale ne remédie aux manquements observés. (tous médias)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 13/04/2020

Haut de page