Lundi 13 mars

Politique

Roumen Radev a soutenu les conclusions du Conseil européen du 9 mars (dont l’un des points concernait l’Accord économique et commercial global UE-Canada) faites à la suite du blocage de la Pologne à la réélection de Donald Tusk à la présidence du Conseil européen. (tous médias)

Les députés européens du GERB ont salué Roumen Radev qui « s’est gardé de donner un signal contradictoire lorsqu’il s’agit de décisions importantes tant pour la Bulgarie que pour l’UE ».(Standart)

« Je n’ai jamais accueilli chaleureusement l’accord économique et commercial global UE-Canada (AECG/CETA) et je ne le ferai jamais. J’ai déclaré que par son soutien de l’AECG en octobre dernier, la Bulgarie a fait un compromis car ledit accord constitue un grand avantage pour les économies fortes et durables et une menace pour les économies faibles et vulnérables. L’AECG implique de modifier la Constitution et je saisirai à ce sujet la Cour constitutionnelle », a précisé Roumen Radev.(tous médias)

Ognian Guerdjikov, premier ministre intérimaire, a reconnu qu’il y avait une tension entre la Bulgarie et la Turquie à cause de l’implication d’Ankara dans le processus électoral bulgare et a espéré que celle-ci n’aboutira pas à la rupture des relations diplomatiques entre les deux Etats. (tous médias)

« Il ne faut pas admettre que les discours électoraux de certains hommes politiques aient un impact négatif sur nos relations avec la Turquie », a souligné dans une interview Radi Naïdenov, ministre des affaires étrangères (Standart).

Vladimir Tchoukov analyse le scandale diplomatique entre les Pays-Bas et la Turquie en établissant un lien avec la tension actuelle entre la Bulgarie et la Turquie. (Standart)

Selon Sega, des milliers de migrants fuient les centres d’hébergement bulgares, tandis que les pays d’Europe occidentale demandent le renvoi en Bulgarie de 10 377 migrants. (Sega)

Près de 300 personnes ont manifesté dimanche devant la présidence de la République en soutien au prêtre catholique de Belene, Paolo Cortesi, qui avait hébergé une famille syrienne relocalisée et a dû quitter cette ville après avoir reçu des menaces de mort (tous journaux)

Parallèlement, une pétition en ligne demande au président de la République d’intervenir pour faire respecter le droit bulgare par les autorités locales qui sont censées accueillir et intégrer les réfugiés sur leur territoire. (tous journaux)

Boïko Noev, ancien ambassadeur et ministre de la défense (1999-2001) : « Nous observons deux empires, l’un asiatique, l’autre euro-asiatique, qui cherchent leur revanche géopolitique et historique, le retour à l’Empire ottoman et à la grandeur impériale russe. Chacun d’eux a coupé jusqu’ici notre pays de l’Europe à laquelle nous estimons appartenir. Il est primordial pour la Bulgarie et la Roumanie de travailler ensemble pour peser davantage dans l’UE et l’OTAN ». La crise au sein de ces deux organisations expose tout particulièrement la Bulgarie au danger d’être « aspirée » par l’un de ces deux empires. (BNR, Standart)

Économie

La Commission pour la régulation de l’électricité et de l’eau a différé pour la deuxième fois la prise d’une décision sur l’augmentation du prix de l’eau à Sofia demandée par l’opérateur Sofiïska voda. La question sera réexaminée dans trois mois, souligne Capital Daily qui voit dans cette attitude du régulateur des considérations électorales. (Capital Daily)

Europe

« L’UE a tourné le dos à la lutte contre la corruption à cause du Brexit, des réfugiés et des relations avec la Russie », estime dans une interview le député serbe Zoran Živković. Selon cet ancien premier ministre (2003-2004), la corruption et la criminalité en Serbie sont de loin plus importantes que dans les autres pays balkaniques, alors même que les criminels de la région s’entendent parfaitement, loin de toute divergence nationale ou religieuse. (24 Tchassa)

France

Le premier ministre français Bernard Cazeneuve a présenté devant des journalistes d’Europe orientale le dispositif français de gestion du problème lié à la venue de Roms bulgares et roumains en France : mobilisation des effectifs de la police française en vue de l’application stricte de la loi, coopération avec les pays d’origine et mobilisation d’un financement européen et français pour l’intégration des Roms dans leurs propres pays. Selon Sega, 1 300 Roms bulgares séjourneraient en France. (Sega)

« Dans l’équipe PSA, la marque Opel verra son potentiel s’épanouir », estime Stoyan Jelev, représentant de Peugeot en Bulgarie, dans une interview sur l’acquisition par le groupe français PSA de la marque Opel. (24 Tchassa)

Ouverture à Prémanon (Jura) d’un musée des terres polaires nommé en hommage à l’explorateur Paul-Emile Victor et visant à faire mieux connaître les milieux arctique et antarctique et leur vulnérabilité climatique. (Sega)

Dernière modification : 13/03/2017

Haut de page