Lundi 14 mai

Politique

Vendredi dernier, à l’initiative des chefs de tous les groupes parlementaires, les députés ont voté à l’unanimité une résolution donnant mandat au gouvernement de défendre les revendications des transporteurs bulgares devant la Commission européenne lors de l’examen du paquet mobilité. L’inclusion du transport routier international et du cabotage dans le champ de la législation sur les travailleurs détachés n’est pas justifiée et risque d’avoir une répercussion fortement négative sur le secteur des transports en Europe centrale et orientale et sur l’ensemble de l’économie européenne, estiment les parlementaires bulgares. (tous media)

La rencontre prévue aujourd’hui entre la commissaire européenne des transports Violeta Bulc, en visite à Sofia, le premier ministre Borissov, le ministre des transports Ivaïlo Moskovski et les représentants des associations des transporteurs bulgares devrait permettre de faire entendre la position bulgare sur les nouvelles règles relatives au transport routier proposées par la Commission européenne. Les transporteurs prévoient également une manifestation pour le 17 mai prochain, date du sommet UE-Balkans occidentaux, lorsque 1 000 poids lourds et autocars bloqueront, à midi, l’entrée de Sofia du côté du boulevard Tsarigradsko chaussée. (tous media)

L’eurodéputé Peter Kouroumbachev, membre suppléant de la commission des transports et du tourisme au Parlement européen, a indiqué sur la radio nationale que le rapport des forces au sein du parlement n’est pas favorable à la position bulgare. Selon lui, la Bulgarie ne pourrait compter que sur 250 à 300 voix, alors que 450 à 500 eurodéputés seraient prêts à soutenir l’application au secteur des transports routiers du cadre général régissant le détachement des travailleurs. Le vote des nouvelles règles à la commission des transports du Parlement européen aura lieu le 24 mai prochain. Selon M. Kouroumbachev, le gouvernement devrait faire tout son possible pour ‘boucler’ ce sujet lors de la présidence bulgare de l’UE parce que c’est l’Etat président qui formule la position commune des Etats membres. (Douma)

Dans Sega, Krassimir Tsigoularov analyse la décision du gouvernement bulgare de soutenir à la dernière minute les revendications des transporteurs bulgares contre les nouvelles règles du Paquet Mobilité et le rapport des forces au Parlement européen pour et contre ces nouvelles règles. Selon lui, il convient d’abord de définir quelle est la part de l’économie souterraine dans ce secteur afin de pouvoir juger de l’importance de la menace de faillites de transporteurs, laquelle serait exagérée si toutes les entreprises fonctionnaient légalement. (Sega)

« Le diagnostic relatif à l’Etat de droit repose sur des critères flous et je suis habitué à travailler avec des critères clairs. J’ai très peur de situations où l’on soumet une chose à une évaluation subjective. Nous en avons la triste expérience avec Schengen : la Bulgarie a rempli l’ensemble des critères techniques, nous a-t-on dit, mais il y avait d’autres considérations. J’ai peur de ces « autres considérations ». Ici nous parlons argent et je ne serai tranquille que s’il y a des indicateurs clairs pour tout nouvel instrument » : le vice premier ministre Tomislav Dontchev dans une interview dans 24 Tchassa. (24 Tchassa)

A l’occasion de la Journée internationale de l’infirmière, des personnels médicaux ont manifesté devant le Conseil des ministres pour exprimer leur mécontentement des bas salaires et des problèmes que rencontre leur métier et qui ont donné lieu à des départs massifs de jeunes diplômés à l’étranger. L’âge moyen de ces personnels médicaux est actuellement de 53 ans. « Les infirmières ne relèvent pas de notre compétence. L’Etat affecte environ 5 milliards de leva à la santé et c’est donc aux chefs des hôpitaux qui reçoivent de l’argent tant du ministère de la santé que de la Caisse nationale d’Assurance – maladie de faire le nécessaire afin que ce soit juste… je les [les infirmières] comprends mais il n’est pas possible que chacun qui veut de l’argent vienne crier sous les fenêtres afin que le jour suivant […] Nous allons ainsi finir par casser l’Etat. », a déclaré à ce sujet le premier ministre Borissov. (tous media)

Sous l’intitulé « En Bulgarie vieillissante le nombre d’infirmières est trois fois moins important qu’en Suisse », 24 tchassa publie la tribune de Boyan Zahariev qui fait une étude comparative de la situation de ce secteur de la santé à l’échelle européenne. (24 tchassa)

Dans une interview accordée à la BNT, Delian Dobrev, président de la Commission parlementaire de l’énergie, a partagé son sentiment que la société Inercom ne pourra pas assurer le financement nécessaire dans les neuf mois impartis afin que la vente de CEZ puisse être finalisée. Selon M. Dobrev, si l’argent n’était pas assuré dans les délais, CEZ pourrait décider, soit de commencer des négociations avec le deuxième acheteur, soit d’ouvrir une nouvelle procédure prévoyant de nouvelles conditions. Il a également souligné que la nouvelle loi permettra dorénavant à la Commission de la régulation dans le domaine de l’eau et de l’énergie (KEVR) de se prononcer sur de telles opérations. (tous media)

Thomir Bezlov du Centre d’étude de la démocratie avertit que le secteur des jeux de hasard et de loterie représente 3% du PIB, ce qui réserve à la Bulgarie la première place dans le classement européen. Selon lui, l’éventuelle adoption des amendements proposés par le vice-premier ministre Valery Simeonov en vue de réduire la publicité et les lieux de vente de billets de loterie donneront lieu à une perte de 500 millions de leva que réaliseront les lobbies dans ce secteur.(tous media)

Énergie

D’ici quelques semaines, le gouvernement demandera au parlement de lever le moratoire bloquant depuis 2012 la réalisation du projet Belene, a annoncé le premier ministre Borissov. Le projet devrait être débloqué avant la rencontre 16+1 entre les pays de l’Europe centrale et orientale et la Chine, fixée du 3 au 8 juillet prochain à Sofia. La semaine dernière, le plus grand groupe nucléaire chinois, CNNC, a confirmé son intérêt à l’égard de la construction de la centrale nucléaire de Belene. Selon l’expert en énergie nucléaire Ivan Hinovski, c’est pour la première fois que le secteur nucléaire attire l’attention d’un investisseur qui n’est pas présent sur le marché bulgare et qui n’a pas de liens avec des hommes politiques bulgares. Un investissement qui ne serait pas lié avec des entreprises russes, ni avec des lobbies locaux, mais serait entièrement basé sur l’expérience chinoise et orienté vers les exportations projetées par les Chinois d’énergie électrique vers l’UE (tous media).

Le who’s who de la Commission pour la régulation de l’énergie et de l’eau après son renouvellement cosmétique : analyse de 24 Tchassa qui jauge la nouvelle répartition des forces politiques au sein du régulateur. (24 Tchassa)

Eau

Sofiiska voda, opérateur des systèmes d’alimentation en eau potable et d’assainissement à Sofia, investira 51,7 millions de leva dans des travaux de construction ou de rénovation. (24 Tchassa)

Media

La chaîne de télévision que le PSB envisage de lancer s’appellerait très probablement RED.tv. Le financement du projet sera à hauteur de 2M€ que le parti socialiste aurait économisé de sa subvention publique. (24 tchassa)

Europe

« Les leaders des Balkans occidentaux arrivent à Sofia sans grandes attentes » titre son article Dnevnik. A trois jours du sommet UE-Balkans occidentaux, les chefs d’Etats et premiers ministres balkaniques sont conscients que le sujet de date éventuelle pour l’adhésion de leurs pays à l’Union ne serait pas abordé et que l’accent serait mis sur la connectivité dans la région, commente le site d’information. Dimanche dernier, la ministre en charge de la PBUE a qualifié la semaine du sommet comme une « semaine intense qui fera date dans l’histoire ». Le gouvernement bulgare espère qu’un Programme de Sofia pour les Balkans sera adopté. (tous media)

A la veille du sommet, les leaders des Etats membres de l’UE se réuniront autour d’un dîner et aborderont le retrait des Etats-Unis de l’accord avec l’Iran ainsi que la décision de Washington de promulguer des tarifs sur les importations d’acier et d’aluminium et la réponse respective de l’Union. (24 tchassa)

Les media reprennent le communiqué de presse de l’Ambassade de France à Sofia annonçant la visite du président Emmanuel Macron en Bulgarie dans le cadre du sommet UE-Balkans. (tous media)

Après le sommet UE-Balkans occidentaux, la PBUE prépare une autre initiative ambitieuse : la réforme du système de sécurité des frontières et la migration, annonce 24 tchassa qui cite la ministre en charge de la présidence bulgare. L’une des propositions bulgares, qui diffère de celles de la Commission européenne sur la réforme du système européen de l’asile, prévoit « des incitants supplémentaires pour les pays qui accepteraient d’accueillir des réfugiés réinstallés et de les intégrer ». (24 tchassa)

Dernière modification : 14/05/2018

Haut de page