Lundi 15 octobre

Politique

Le rapport du ministère public pour le premier semestre de 2018

Sega consacre sa Une au rapport d’activité du ministère public pour le premier semestre de 2018, dont ce media avait requis la publication sur le site du Parquet conformément à la loi sur l’accès à l’information. Selon ce rapport, plus de 33 000 affaires ont été classées pendant le premier semestre de 2018, alors que 22 666 enquêtes judiciaires ont été suspendues pendant cette même période, les auteurs des infractions n’ayant pas été identifiés. Une fois prescrites, ces dernières seront définitivement classées, précise Sega.

Le retrait de GP Group de tous les projets bénéficiant de financements publics européens et nationaux

Le premier ministre Boïko Borissov a annoncé avoir demandé au président de l’Agence de l’infrastructure routière de « trouver une démarche afin de retirer la société GP Group de tous les projets financés par des fonds européens ou par l’Etat », en raison notamment de l’enquête judiciaire dont fait l’objet cette société à la suite des révélations de détournement de fonds européens faites par le site Bivol.

Dans un communiqué de presse, GP Group déclare qu’il est digne de renoncer à la conclusion d’un contrat relatif à la construction du tunnel « Jeleznitsa » [pour laquelle sa candidature avait été retenue à la suite d’un appel d’offres public] afin de préserver la bonne image du groupe ». Ce groupe précise dans sa position que « dans le contexte des vérifications qui sont en cours, et de l’intérêt accru de la part de la société pour le projet de construction de plusieurs tronçons de l’autoroute Strouma (reliant la Bulgarie et la Grèce) dont fait partie celle du tunnel Jeleznitsa […] nous sommes conscients du danger réel d’un non-respect du calendrier pour la mise en œuvre du projet, ce qui constitue un risque de perte de fonds européens. Cela impliquerait de financer le projet par le budget de l’Etat et de devoir restituer la subvention octroyée dans le cadre du programme opérationnel « Transport 2007-2013 ». En conclusion, ce groupe souligne « avoir travaillé pendant toutes ces années conformément aux dispositions légale et dans le respect de l’intérêt public ».

La CPC suspend le marché public d’achat de nouveaux trains

Le marché public relatif à l’achat de 42 nouveaux trains, lancé en août dernier par la Compagnie nationale des chemins de fer (BDZ) a été temporairement suspendu par la Commission pour la protection de la concurrence, à la demande du groupe chinois CRRC. Différents éléments de ce marché public étaient également attaqués par les groupes Siemens et Skoda. Le prix prévisionnel du marché est de 675 millions de leva HT et inclut la livraison du matériel et son entretien pendant une période de quinze ans. (tous media)

Troubles dans le quartier rom de Galabovo

Hier, des policiers de Galabovo (Sud-Est), qui s’étaient rendus dans le quartier rom sur un signalement de troubles de l’ordre public (musique trop forte), se sont fait attaquer par un groupe de Roms lançant des pierres et professant des menaces contre eux. Cinq personnes particulièrement agressives ont été interpellées et conduites au commissariat de police. Peu de temps après, le siège de la police s’est trouvé encerclé par des Roms en colère, brandissant des bâtons et des haches. A l’appel des policiers de renforts, des unités de la gendarmerie de Plovdiv se sont rendues à Galabovo qui est restée bloqué toute la nuit. Ce matin, le Parquet a mis en examen deux Roms pour hooliganisme. (dnevnik.bg)

Défense

Acquisition de nouveaux avions pour l’armée de l’air

La commission auprès du ministère de la Défense, chargée de l’examen des offres déposées dans le cadre de la procédure d’acquisition d’un nouveau type d’avion de combat, rendra son rapport d’ici une dizaine de jours. Ce retard est dû au fait qu’il a fallu demander des précisions à une partie des soumissionnaires, a expliqué le ministre Krassimir Karakatchanov dans une interview sur Nova TV. Le commandant en chef de l’armée de l’air, le général Tsanko Stoïkov, a estimé pour sa part que la signature du contrat d’achat des nouveaux avions ne pourrait avoir lieu que 5 à 6 mois après le choix du fournisseur. Selon le général Tsankov, les experts de la commission du ministère, examinant les offres, ne rendraient qu’à la fin du mois leur rapport. Ensuite, ce serait le tour d’une autre commission, composée d’hommes politiques et de militaires, qui se prononcerait sur les offres. La décision définitive serait prise au niveau politique, sur la base de ces deux rapports. « Ce qui est sûr à 100%, c’est que la procédure prendra beaucoup de temps », a commenté le général tout en précisant : « Nous prévoyons une période de 4 à 5 ans. Dans l’hypothèse la plus optimiste, la livraison pourrait avoir lieu durant la 4e ou la 5e année après la signature du contrat ». (tous media)

Société

44e place pour la Bulgarie dans le Human Capital Index

Une étude de la Banque mondiale sur le capital humain (Human Capital Index) accorde à la Bulgarie la 44e place parmi 157 pays du monde entier. Un enfant né aujourd’hui en Bulgarie aurait la chance de réaliser 68% en moyenne de son potentiel humain, a indiqué la directrice générale de cette institution, Kristalina Gueorguieva, lors de la présentation du classement qui accorde la première place à Singapour. (24 Heures, Standart)

Europe

Ataka postule pour devenir membre de l’Alliance des conservateurs et réformistes européens

Volen Siderov, président du parti Ataka et président du groupe parlementaire des Patriotes unis à l’Assemblée nationale, a déclaré que le parti Ataka a accepté l’invitation pour adhérer à l’Alliance des conservateurs et réformistes européens et déposera bientôt son dossier de candidature. Vendredi, Volen Siderov et Nikolaï Barekov, député européen et membre du bureau du Groupe des Conservateurs et Réformistes européens au Parlement européen, ainsi que président du parti « Recharger la Bulgarie », ont assisté à un entretien du premier ministre Borissov avec le président de l’Alliance des conservateurs et réformistes européens, Jan Zahradil.

International

Critiques de la part de l’Autorité palestinienne à l’égard du coordinateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nikolaï Mladenov

La presse bulgare rend compte des critiques de la part de l’Autorité palestinienne (AP) à l’égard du coordinateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nikolaï Mladenov, ancien ministre des affaires étrangères au premier gouvernement de Boïko Borissov, pour avoir tenté de négocier un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas à l’insu de l’AP. « Mladenov a délaissé son rôle qui est de travailler sur le processus de paix, et non de faire la paix entre le Hamas et Israël », a déclaré un membre du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine. « Nous continuerons à travailler avec d’autres responsables de l’ONU, mais nous ne rencontrerons plus ni Mladenov ni son bureau. Le problème, c’est lui. », a-t-il expliqué.

Dernière modification : 15/10/2018

Haut de page