Lundi 18 février

Politique

Réactions aux amendements controversés du Code électoral

Les amendements du Code électoral suscitent de nombreuses réactions qu’au demeurant, le premier ministre Boïko Borissov a refusé de commenter, évoquant son agenda international chargé.
Dans une interview accordée à 24 Heures, Gueorgui Markov, juge constitutionnel et député GuERB du quota civil, a mis en garde le premier ministre quant à l’impact négatif potentiel de ces amendements sur l’image du GuERB. Leur annulation est d’ailleurs la condition posée par la présidente du PSB Kornelia Ninova pour le retour de ses députés à la Chambre. Elle a également souhaité que le nouveau collège de la Commission électorale centrale soit élu et qu’un débat soit organisé en vue de la généralisation du vote par machine. La médiatrice Maya Manolova a déclaré son intention de saisir la Cour constitutionnelle.
Enfin, le président du groupe parlementaire GuERB Tsvetan Tsvetanov a présenté les amendements relatifs au vote préférentiel, demandés par le MDL, comme une décision consensuelle qui a permis de préserver l’actuelle législature de l’Assemblée nationale. (tous media)

Défilé annuel de commémoration du général Hristo Loukov

Le défilé annuel de commémoration du général Hristo Loukov, connu sous le nom de « Loukov marche », s’est déroulé samedi soir pour la 16ème fois dans le centre-ville de Sofia, malgré l’interdiction de la maire, Yordanka Fandakova, levée par jugement du tribunal. Selon l’Union nationale bulgare, plus de 1500 personnes y ont pris part, dont des nationalistes allemands et tchèques. Plus tôt dans la journée, une contre-manifestation, organisée sous le slogan « Sans nazis dans nos rues », s’est tenue pour dénoncer le défilé, la xénophobie, l’homophobie et la violence faite aux femmes. Les médias rappellent que le général Loukov est un personnage controversé de l’histoire bulgare puisqu’en général, considéré comme collaborateur et antisémite. (OffNews, BNR, Sega)

Europe

Entretien téléphonique entre les premiers ministres bulgare et britannique

Lors d’un entretien téléphonique à son initiative, la première ministre du Royaume-Uni Theresa May a sollicité le soutien de son homologue bulgare Boïko Borissov « afin que tous les Etats membres de l’UE fassent preuve de plus de souplesse lors de la négociation de la question relative à la frontière entre l’Irlande du Nord [britannique] et la République d’Irlande en vue de parvenir à un accord sur le Brexit d’ici le 29 mars ».

Boïko Borissov a assuré Theresa May de son soutien en vue d’un accord qui permettra de garantir les bonnes relations entre le Royaume-Uni, l’UE et les 27 Etats membre. Concernant la frontière entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande, il a souligné qu’il est important d’éviter la tension et de préserver la paix. Sur le plan bilatéral, il a souhaité que l’excellente coopération entre les deux pays dans le domaine de la sécurité se poursuive après le Brexit et que les questions relatives au statut des expatriés bulgares et britanniques soient résolues. (tous media)

International

Participation du premier ministre Borissov à la Conférence de Munich sur la sécurité

Dans le cadre de sa participation à la Conférence de Munich sur la sécurité le week-end dernier, le premier ministre Boïko Borissov a eu plusieurs rencontres bilatérales avec des politiciens et des personnalités publiques du monde. Il s’est notamment entretenu avec le vice-président des États-Unis, Mike Pence, le premier ministre de la Libye, Fayez al-Sarraj, le ministre-président de la Bavière, Markus Söder, le commissaire européen au Budget et aux Ressources humaines, Günther Oettinger, le négociateur en chef de l’Union européenne pour le Brexit, Michel Barnier, la directrice exécutive d’Europol, Catherine de Bolle, et le directeur exécutif du Comité juif américain, David Harris. (tous media)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 19/02/2019

Haut de page