Lundi 2 juillet

Politique

Les députés du parti ORIM (Patriotes unis) ont signé la pétition de création d’une commission parlementaire d’enquête sur des cas de corruption dans l’attribution de la nationalité bulgare, initiée la semaine dernière par le MDL. « Nous voulons qu’il y ait une telle commission pour enquêter sur le nombre d’expatriés bulgares en Turquie qui ont obtenus, ces vingt dernières années, la nationalité bulgare », a indiqué à cet égard le député Youlian Anguelov en déplaçant le curseur des accusations vers le MDL. (Standart)

Le cahier des charges que prépare le ministère des transports pour le lancement de la nouvelle procédure de mise en concession de l’aéroport de Sofia inclurait la construction d’un troisième terminal. En outre, le futur concessionnaire serait appelé à verser au moins 600 millions d’euros pour toute la durée de la concession à titre de redevance. Les candidatures seront évaluées dans le cadre d’une procédure ouverte. (tous media)

Environnement

La décision adoptée lors de la dernière session du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO au sujet du massif du Pirin, recommandant au gouvernement de « s’abstenir », en l’absence d’une étude d’impact, de mettre en œuvre ses amendements au plan de gestion de ce parc naturel, a été analysée comme un feu vert pour les projets de construction par le vice-premier ministre Valeri Simeonov et le ministre de l’environnement et de l’eau Neno Dimov. « L’Etat a reconquis un territoire qu’il est dans son bon droit d’exploiter », a commenté M. Dimov en indiquant que la construction d’un deuxième téléférique devient réalisable dans les meilleurs délais. M. Simeonov, quant à lui, a expliqué que l’ensemble des pays membres du Comité du patrimoine mondial avaient donné raison aux amendements proposés en décembre dernier par le gouvernement au plan de gestion du Pirin. Selon lui, cela signifiait également un soutien à la décision gouvernementale de procéder à des études de l’impact uniquement pour les projets d’investissement. Le besoin d’une évaluation du plan de gestion amendé n’est qu’une spéculation de la part des organisations écologistes et l’arrêt rendu en ce sens par la Cour administrative suprême n’est qu’un « absurde juridique », a répété de nouveau le vice-premier ministre.

Media

La Commission pour la protection de la concurrence a publié une analyse sectorielle sur les media. Le régulateur y constate, entre autres, que les budgets publicitaires et les autres formes de financement supplémentaire (subventions gouvernementales, programmes européens…) ne sont pas équitablement répartis entre les grands et les petits media. Sans parler de monopole ni de concurrence faussée, le rapport souligne la nécessité de mettre en place des règles claires, transparentes et non discriminatoires, ainsi qu’un contrôle efficace sur le marché médiatique. A cet égard, la CPC propose la création d’un registre des propriétaires finaux des media et des entreprises de diffusion de la presse écrite. Sega souligne qu’une telle proposition figure déjà dans le projet de loi préparé par le député MDL et grand propriétaire médiatique Delian Peevski et ne voit qu’une basse complaisance dans la nouvelle analyse sectorielle de la CPC. (tous media)

International

Le 7 juillet prochain, le Palais de la culture (NDK) à Sofia accueillera le 7e forum de coopération 16+1 entre l’Europe centrale et orientale et la Chine qui aura pour thème « l’approfondissement de la coopération ouverte et pragmatique et l’encouragement mutuel de la prospérité et du développement ». Parallèlement au forum, auquel prendront part les dirigeants des seize pays et de la Chine, les premiers ministres bulgare et chinois, MM. Borissov et Li Keqiang, inaugureront une rencontre économique à laquelle participeront quelque 800 entreprises européennes et chinoises. M. Li Keqiang se rendra dès le 5 juillet à Sofia pour une visite officielle bilatérale. (24 Tchassa)

« Si la Bulgarie reconnaît aujourd’hui la Crimée, elle sera parmi les premiers à commercer avec celle-ci. Pourquoi laisser des compagnies allemandes, françaises, belges ou autres nous devancer en Crimée ? », a commenté sur Nova TV le leader d’Ataka Volen Siderov, président du groupe parlementaire des Patriotes unis. Se disant sûr qu’un jour des politiciens comme Tsvetan Tsvetanov (GERB) lui donneraient raison, en disant « Oui, en effet, tu avais raison pour la Crimée, elle ne sera jamais rendue à l’Ukraine », il a critiqué le député du GERB pour ses propos récents selon lesquels la Russie et la Chine constitueraient la plus grande menace pour la paix mondiale. (tous media)

Europe

A l’issue du Conseil européen des 28 et 29 juin, le premier ministre Boïko Borissov s’est félicité que « tout ce que la Bulgarie avait proposé sur le thème de la migration » ait été adopté « par les collègues au Conseil européen ». M. Borissov a aussi souligné que « l’accord avec la Turquie fonctionne et que des efforts seront consentis pour que de pareils accords soient conclus avec des pays africains ». M. Borissov a considéré qu’ « il n’y a pas de raison pour que la Bulgarie conclut des accords bilatéraux en vue de la reprise de migrants. En outre, il a salué la décision du Conseil relative à l’ouverture de négociations de préadhésion en 2019 avec l’Albanie et l’ARYM « qui ouvre une nouvelle perspective pour [leur adhésion à] l’OTAN et l’UE et rend les Balkans occidentaux beaucoup plus réussis ». M. Borissov a également déclaré que « nous sommes prêts pour adhérer à l’Union bancaire mais le jour même de la signature de notre entrée dans l’antichambre de la zone euro. Je suis d’accord pour faire l’objet d’un monitoring mais à condition que j’ai une date [d’adhésion] ferme. Ce sont les règles ». Enfin, il a considéré qu’il ne serait pas honnête qu’ « on invente de nouveaux critères pour [l’adhésion à] Schengen. (tous media)

Lors du Conseil européen, les premiers ministres bulgare et grec Boïko Borissov et Alexis Tsipras ont signé en la présence du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker une déclaration relative à la réalisation de l’interconnexion gazière entre la Bulgarie et la Grèce devant être mise en exploitation d’ici 2020. Cette interconnexion gazière est l’une des sept projets prioritaires pour la Commission européenne relevant de l’initiative relative à la connexion gazière pour l’Europe centrale et du Sud-Est (CESEC). (tous media)

La presse rend compte des propos tenus par les présidents de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et du Parlement Européen Donald Tusk lors de leur conférence de presse conjointe avec Boïko Borissov. Tous les deux ont qualifié la présidence bulgare du Conseil de l’UE « d’extrêmement réussie ». M. Tusk a qualifié le sommet UE-Balkans Occidentaux d’« une percée politique pour la région ». M. Juncker a souligné qu’il est à reconnaître que « les Bulgares ont changé l’ambiance dans la régions des Balkans occidentaux ». (tous média)

Le Premier ministre bulgare Boyko Borissov, le président du Conseil de l’UE Donald Tusk et le Premier ministre autrichien Sebastian Kurz ont assisté à la cérémonie de passation des pouvoirs dans la ville autrichienne de Schladming. De retour d’Autriche, interrogé au sujet de l’accord trouvé par l’Allemagne avec 14 Etats membres de l’UE au sujet du retour des migrants, Boïko Borissov a déclaré « être européen mais chérir plus la Bulgarie » et a réaffirmé la position bulgare qui prévoit, primo, le renforcement de la sécurité des frontières extérieures de l’UE par l’intermédiaire de plus d’argent, d’équipements et de ressources humaines, secundo, les négociations avec des pays tiers en vue de la création de centres permettant de séparer les réfugiés politiques des réfugiés économiques et enfin la répartition secondaire des migrants au sein de l’UE. (tous media)

Youlian Popov, fondateur de la Nouvelle université bulgare et son premier directeur général, ancien ministre intérimaire de l’environnement et de l’eau, fait le bilan de la présidence bulgare du Conseil de l’UE dans 24 tchassa. Selon lui la présidence a été très réussie au moins pour trois raisons relatives notamment à l’organisation logistique, à la négociation réussie de beaucoup de dossiers et à ses propres initiatives dont la plus importante a concerné l’intégration des Balkans occidentaux. (24 tchassa, Facebook)

Dans une interview accordée à l’Agence Focus que publie Standart, Ognian Zlatev, chef de la représentation de la Commission européenne de l’UE, considère que la présidence bulgare du Conseil de l’UE, qui s’est déroulée dans un contexte politique global très dynamique abondant en crises et en défis, a été réussie et a contribué à faire avancer l’Union sur des dossiers comme la refonte de la directive sur le travail détaché, la construction du marché numérique, les services audiovisuels et médiatiques, le règlement visant à supprimer les obstacles au commerce électronique, l’Union de l’énergie, l’efficacité énergétique des bâtiments etc. M. Zlatev souligne le succès indiscutable que constitue le sommet UE- Balkans occidentaux et l’importance du sommet UE-Turquie à Euxinograd. (Standart)

Dans Standart la politologue Anna Krasteva analyse la crise politique liée à la migration à un moment où les flux migratoires ont diminué de presque 90% par rapport à 2015. Elle souligne que bien qu’il laisse beaucoup de questions ouvertes, l’accord auquel sont parvenus les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE lors du Conseil européen a démontré que ces derniers sont capables de trouver des compromis. (Standart)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les media bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 02/07/2018

Haut de page