Lundi 20 janvier

Politique

Le gouvernement propose de nouvelles mesures face à la crise de l’eau à Pernik

Lors d’une réunion extraordinaire, samedi au Conseil des ministres, le gouvernement a proposé d’alimenter en eau potable la ville de Pernik depuis le barrage de Belmékén en utilisant le système de distribution d’eau de Sofia. Il s’agit donc de détourner des affluents qui se jettent dans le bassin versant de „Belmékén“ en direction du village „Malo Bucino“, où se trouve le barrage de „Beli Iskar“. Le réseau de distribution d’eau de Sofia permettra le transfert d’eau (environ 700 000 m²) vers la ville de Pernik. Mais cette opération d’urgence nécessitera la mise en place d’un réseau de 13 kilomètres de conduites supplémentaires, ainsi que la construction d’une station d’épuration. Le projet devrait être réalisé dans un délai de 45 jours et prévoit de subvenir aux besoins d’eau de Pernik pendant deux mois, jusqu’à ce que le barrage de Stoudena se remplisse d’eau (pluies et fonte de la neige). Le coût du projet est estimé à 25 millions de leva et même s’il s’avère efficace, il s’agit d’une solution provisoire qui ne permettra pas la suppression des restrictions d’eau dans la ville. La maire de Sofia, Yordanka Fandakova a déclaré qu’elle soutiendra le projet, sous condition qu’il ne porte pas atteinte à l’alimentation en eau potable de la capitale et qu’un mécanisme de coupure de l’eau soit installé afin d’éviter tout déséquilibre dans le réseau de distribution d’eau. La commission permanente chargée de l’ingénierie des infrastructures et de la planification énergétique au sein du Conseil municipal de Sofia va examiner la demande du gouvernement aujourd’hui. (Svobodna Evropa, Mediapool).

La Bulgarie s’oppose à la procédure d’infraction émise par la Commission européenne au sujet de la mauvaise qualité de l’air

La Bulgarie va insister pour que la procédure d’infraction, au sujet de la mauvaise qualité de l’air, soit annulée. La Commission européenne avait saisi, au mois de novembre, la Cour de justice de l’UE, au motif que les autorités bulgares manquent à leur obligation de protéger les citoyens contre la mauvaise qualité de l’air. Selon la Commission européenne, les données récentes fournies par la Bulgarie en ce qui concerne le dioxyde de soufre dans l’air ambiant confirment la violation systématique des règles de l’UE relatives aux valeurs limites applicables au dioxyde de soufre. Ces valeurs sont fixées par la législation de l’Union, et continuent à ne pas être respectées dans la zone Sud-Est du pays, où se situent les quatre plus grandes centrales thermiques. Pourtant, selon le gouvernement bulgare, les valeurs limites ont été dépassées uniquement dans la municipalité de Galabovo et l’évaluation n’est pas vraisemblable, dans la mesure où le niveau de pollution enregistré à Galabovo n’est pas représentatif de toute la région. (Svobodna evropa, europa.eu)

Le FNSB propose un monopole de l’État sur les jeux de loterie

Des députés du FNSB, dont le président du parti, Valéry Siméonov, ont introduit un projet d’amendement à la loi sur les jeux de hasard visant à créer un monopole étatique sur les loteries. Le texte prévoit que les licences accordées aux entreprises privées, organisant des jeux de loterie, s’achèvent dans les trois mois suivant l’adoption des amendements, tandis que la vente de billets serait limitée uniquement à des sites agréés. Enfin, selon le projet législatif, le ministre des Finances sera associé à la nomination de la direction de la loterie publique, aux côtés du ministre des Sports, dans le but de garantir la responsabilité financière. Selon M. Siméonov, le gouvernement aurait soutenu son projet.

Dnevnik rappelle qu’en décembre dernier, le ministre des Finances a demandé une inspection de la Commission des jeux de hasard, suite à une alerte pour favoritisme à l’égard de l’une des entreprises, exemptée de payer certaines taxes à l’État. À son tour, la « Loterie nationale », une société privée détenue majoritairement par l’homme d’affaires Vassil Bojkov, s’est catégoriquement opposée aux amendements proposés, les qualifiant de « nationalisation ». M. Bojkov a averti qu’en cas d’adoption du projet, il ne financerait plus le club de football Levski, dont il est un grand sponsor. (tous médias)

Médias

Début des auditions des six candidats à la direction générale de la BNR

Le Conseil des médias électroniques (CME) auditionne, aujourd’hui et demain, les six candidats déclarés admissibles au concours d’élection d’un nouveau directeur (ou d’une nouvelle directrice) de la radio nationale BNR. Les candidats présenteront leurs plans pour le développement de la BNR, après quoi, le mercredi 22 janvier, le CME annoncera sa décision. (tous médias)

Société

25 victimes de féminicide en 2019

25 femmes ont été tuées en 2019, dont deux tiers par leurs proches (époux, partenaires, etc.), selon les statistiques du ministère de l’Intérieur. Ce chiffre est en baisse par rapport à l’année précédente (33 femmes victimes de féminicides). Pourtant, le nombre d’alertes, renvoyées par les services du numéro d’urgence 112 aux directions régionales du ministère de l’Intérieur pour des cas de violence domestique est en hausse : ainsi, celui-ci a été de 26 249 en 2019, contre 22 967 en 2018 et 21 927 en 2017. Selon la psychologue Katya Krastanova de l’Association Animus, qui est appelée à l’aide par quelques 1 800 femmes victimes de violence domestique chaque année, les plus grands problèmes seraient le taux de rotation du personnel au sein de la police et des services sociaux (et, par conséquent, le besoin continu de formation de leurs agents), l’éducation et le manque de réaction de la part de la société en général. (Dnevnik)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 20/01/2020

Haut de page