Lundi 22 janvier

Politique

Au terme de la première année de son mandat, le président de la République Roumen Radev présentera son bilan mercredi. Entre-temps, 24 Tchassa publie les analyses de trois politologues. Selon Boriana Dimitrova (Alpha Research), la première année a été clémente pour le président Radev et l’absence de crises et de conflits sérieux explique le maintien d’un taux de confiance enviable dans les sondages d’opinion. Pour Boris Popivanov (Institut Ivan Hadjiïski), le chef de l’Etat a fait preuve d’une bonne synergie institutionnelle en matière de politique étrangère : tout en reconnaissant l’autorité du gouvernement dans ce domaine, il a su sortir de l’ombre en prenant position sur plusieurs sujets internationaux. Dimiter Ganev (Trend) estime quant à lui que l’opposition GERB-PSB et le conflit personnel né entre le GERB et M. Radev continuent à rattacher celui-ci aux socialistes. D’où le conseil que le chef de l’Etat gagnerait s’il cherchait à apporter le contrepoids dans la vie politique. (24 Tchassa)

A la suite du dépôt par le PSB d’une motion de censure contre le gouvernement se référant à des rapports de l’Agence d’Etat de sécurité nationale (DANS) de 2016 révélant des manipulations des systèmes d’information de l’Agence des Douanes, le GuERB a diffusé des rapports du ministre des finances et des chefs de l’Agence des Douanes démontrant que des mesures avaient été prises pour remédier aux lacunes constatées par la DANS. (tous media)

Tsvetan Tsvetanov, président du groupe parlementaire du GuERB, a déclaré que les motifs du PSB sont très abstraits et absolument infondés et que par conséquent le GuERB n’a rien à craindre. En revanche, cette motion de censure permettra de démentir toutes les spéculations qui portent atteinte à l’image de l’Etat. (tous media)

« Je ne sais pas si ce gouvernement mérite la confiance compte tenu de la façon dont il se comporte à l’égard de ceux qui le soutiennent afin de l’aider à se maintenir au pouvoir », a déclaré Volen Siderov, coprésident du groupe parlementaire des Patriotes unis, indigné « des tentatives du ministère du développement régional de transférer la gestion du barrage Beli Iskar dont le mur a besoin d’une réparation urgente d’un montant de 80 millions de leva au gouverneur de la région de Sofia, Ilian Todorov, membre d’Ataka, afin de lui transmettre la responsabilité du danger que ce mur représente pour les habitants ». (tous media)

« Le fait qu’il y ait des thèmes qui ne font pas l’objet de consensus avec nos partenaires de coalition est normal et ne veut pas dire qu’il y a des problèmes au sein de la coalition », a déclaré Liliana Pavlova au sujet des propos de M. Sidérov. (tous media)

Dans une interview accordée à la radio nationale (BNR), Ahmed Ahmedov, vice-président du MDL, a déclaré que « la Bulgarie a besoin d’un programme de développement accéléré afin de rattraper le retard par rapport aux autres pays européens. Et cela peut se faire soit par des élections anticipées, soit par le démontage de l’actuel gouvernement » en précisant que « les gouvernants interprètent parfois mal leur soutien institutionnel à l’Assemblée nationale ». En outre, M. Ahmedov a accusé le PSB d’avoir refusé le dépôt d’une motion de censure conjointe avec le MDL pour des raisons populistes. (tous media)

« La lutte contre la corruption sera bloquée pendant au moins 6 mois » titre Sega à la une et rend compte de la sonnette d’alarme tirée par des juristes et des députés selon qui la nouvelle loi de lutte contre la corruption, promulguée vendredi 19 janvier et devant entrer en vigueur mardi 22 janvier, ne pourra pas être applicable pendant des mois encore dans la mesure où la rédaction de son décret d’application et l’élection des membres de la direction de la nouvelle commission de répression de la corruption et de confiscation des biens acquis de manière illégale prendra du temps. Entre-temps, les cinq institutions fusionnant au sein de la nouvelle autorité et existant sur la base de lois, qui seront annulées à la suite de l’entrée en vigueur de la nouvelle loi, ne pourront procéder à aucun acte légitime. (Sega)

Criminalité

La police et l’Agence d’Etat pour la sécurité nationale (DANS), lors d’une opération conjointe avec le Parquet spécialisé et le Parquet allemand de Bielefeld, ont démantelé une filière internationale de blanchiment d’argent utilisant de la crypto-monnaie (OneCoin). Des serveurs utilisés par le groupe criminel, dirigé par la Bulgare Rouja Ignatova et sa mère Veska Ignatova, ont été saisis à Sofia, Veliko Tarnovo et Varna. Dans le cadre de l’enquête, il a été établi que la pyramide criminelle reposait sur une société immatriculée aux Emirats arabes unis et agissant comme représentant de fait et distributeur de la monnaie cryptographique sur quatre continents, à travers des centaines de sociétés liées. (tous media)

Media

Après une série d’articles critiques sur les nouveaux dirigeants de la chaîne de télévision publique BNT, sa nouvelle politique rédactionnelle et le profil de certains membres du nouveau conseil d’administration (leurs biographies les lient aux chaînes TV7 et Kanal 3 quand celles-ci ont été financées par Tsvetan Vassilev et liées au député MDL Delian Peevski), ce weekend a été marqué par un scandale qui s’est déclenché sur les réseaux sociaux et dans certains media. Selon les journalistes qui animent l’émission « La journée commence par la culture », le nouveau directeur de programmation de BNT1 Emil Kochloukov, ancien animateur d’émission de Kanal 3 qui aurait été lié, selon certains media, avec les intérêts de MM Peevski et Vassilev, aurait exercé une pression sur leur choix de sujets, d’invités et des questions prévues. Une protestation est organisée aujourd’hui devant la télévision en soutien de la liberté de la presse, revendiquant également la démission de M. Kochloukov. Ce dernier a publié une position sur son profil Facebook pour démentir les accusations de censure ; les journalistes de « La journée commence par la culture » ont de leur côté publié également une position soulignant qu’ils ne renonceraient pas aux principes de la liberté de la presse et de la qualité et de la déontologie du journalisme. (Sega, Mediapool, Capital, Dnevnik)

Culture

Dans son numéro de dimanche, 24 Tchassa relate sur deux pages la présentation sur la scène du Théâtre national de Toulouse de la pièce La danse Delhi d’Ivan Viripaev, mise en scène par le Bulgare Galin Stoev et interprétée par la troupe du Théâtre national Ivan Vazov. (24 Tchassa)

Europe

Tous les media rendent comptent de la visite de la ministre française en charge des Affaires européennes à Sofia, vendredi dernier. Nathalie Loiseau a exprimé le soutien de la France à la présidence bulgare du Conseil de l’UE, soulignent tous les media. 24 tchassa publie également un article sur la présence des jeunes français en Bulgarie – question qui a été également abordée lors de la conférence de presse de Mme Loiseau à l’Institut français de Bulgarie. (tous media)

Samedi dernier, la chancelière allemande Angela Merkel s’est rendue en visite de travail à Sofia où elle s’est entretenue avec le premier ministre Borissov. Mme Merkel a félicité son hôte de la bonne préparation de la présidence du Conseil de l’UE et a exprimé son soutien aux priorités de la présidence, notamment au besoin de donner une perspective européenne aux Balkans occidentaux. L’Allemagne soutient l’intégration européenne de ces pays, mais ceux-ci doivent remplir les critères d’adhésion, a-t-elle rappelé. (tous media)

La chancelière allemande a également soutenu le premier ministre bulgare dans son initiative d’organiser, dans le cadre de la présidence bulgare, une rencontre entre l’UE, en la personne des présidents de la Commission européenne et du Parlement européen, et le président turc Recep Tayyip Erdogan, visant à rétablir le dialogue entre l’Europe et la Turquie. « Une telle rencontre-tampon, à Varna, ne pourrait que profiter à tous », a relevé M. Borissov à cet égard. (tous media)

Selon Mme Merkel, l’entrée de la Bulgarie dans l’espace Schengen peut se faire très prochainement et par étapes, la première étape pouvant être l’intégration des aéroports bulgares au système de Schengen. Concernant l’adhésion au mécanisme ERM-II, M. Borissov a fait valoir les mérites de son pays qui a satisfait à l’ensemble des critères requis. « La Bulgarie ne présente aucun problème, aucun risque pour la zone euro et notre chemin vers l’antichambre de l’euro est ouvert », a-t-il indiqué. (tous media)

M. Borissov a en outre demandé l’« aide bienveillante » d’experts allemands pour la réforme judiciaire et la lutte contre la corruption. « Nous avons la ferme intention d’éradiquer la corruption », a indiqué le chef du gouvernement bulgare tout en soulignant qu’une évaluation de la nouvelle loi de lutte contre la corruption par les experts allemands serait particulièrement appréciée. Les experts pourraient également « observer et former, en entrant dans le Parquet, les juridictions, la police, auprès des enquêteurs, partout où le besoin se fait sentir », a déclaré M. Borissov. (dnevnik.bg)

Dans une interview sur la radio nationale (BNR), le commissaire européen aux affaires économiques et financières, à la fiscalité et à l’union douanière, Pierre Moscovici, indique que la Bulgarie sera suivie de près si le gouvernement décide de déposer officiellement sa demande d’adhésion au mécanisme ERM-II. « Il faut que nous soyons sûrs que les efforts d’augmentation de la productivité et des investissements, de règlement des déséquilibres mèneront à des résultats durables. Il s’agit d’un suivi, d’échange d’information et de dialogue », souligne-t-il. (Sega, Standart)

Ekaterina Zaharieva, vice-première ministre et ministre des Affaires étrangères, a qualifié de « réaliste » la perspective que l’ARYM obtienne une invitation pour le début de ses négociations d’adhésion à l’UE d’ici la fin de l’année. (24 tchassa)

Le premier ministre tchèque sera en visite à Sofia aujourd’hui. Andrej Babis sera reçu par son homologue bulgare et par le président de la République. Parmi les sujets de discussion prévus lors de l’entretien Babis-Borissov figure notamment la vente de la société de distribution d’électricité CEZ. (24 tchassa)

Dernière modification : 22/01/2018

Haut de page