Lundi 25 octobre

Coronavirus

Train de mesures visant à garantir le retour en toute sécurité des élèves à l’école

Dimanche, le président Roumen Radev a réuni les ministres engagés dans la gestion de la crise sanitaire. Les assurant de son soutien infaillible, il s’est dit prêt à payer le prix, en menant le combat contre les détracteurs politiques pour défendre l’introduction du « certificat vert » (pass sanitaire). Toutefois, le chef de l’Etat a relevé que la mise en œuvre des mesures avait suscité du stress et de l’indignation au sein de la population. A l’avenir, il faudra une communication beaucoup plus active sur les mesures proposées et de la prévisibilité, a-t-il indiqué en appelant les ministres à concentrer leurs efforts sur le retour des élèves à l’enseignement en présentiel et sur les possibilités de délivrance de certificats verts aux personnes possédant des anticorps.

Dans une interview sur la BNR, le ministre de l’Education Nikolaï Denkov a expliqué que depuis la rentrée, le taux d’incidence du Covid-19 dans les écoles était en nette progression : « Au cours de la semaine dernière, quelque 500 élèves par jour tombaient malades du Covid-19. La situation est critique et demande une très grande réactivité ». M. Denkov a également indiqué que 36% des enseignants étaient déjà vaccinés et que 20% avaient des antécédents de Covid-19. « Une partie du problème, que nous devons comprendre, est qu’il n’est pas possible de laisser les enfants regagner les écoles tant que nous ne garantissons pas leur sécurité là-bas. Soit nous créons un filtre à l’entrée des écoles, soit nous maintenons l’enseignement en distanciel jusqu’à ce que le taux d’incidence de l’épidémie baisse », a-t-il expliqué.

Ce matin, le ministre de la Santé, Stoïtcho Katsarov, a annoncé que le ministère lancerait d’ici quelques jours un appel d’offres de tests salivaires sans douleur pour les jeunes élèves. L’enveloppe prévue est de 13 millions de leva pour un mois. Dans les zones au taux d’incidence élevé (plus de 750 nouveaux cas pour 100 000 hab.), les élèves seraient testés deux fois par semaine avec le consentement de leurs parents. Un certificat Covid-19 ou un test négatif, pris en charge par le ministère, serait exigé des enseignants. « Notre souhait est de ramener à l’école, dès la semaine prochaine, les enfants de la première à la quatrième année », a déclaré le ministre en ajoutant que si cela fonctionnait, la mesure serait étendue à l’ensemble des élèves. (tous media)

Politique

Le parti « Poursuivons le changement » présente son programme électoral

Environ 10 jours après le début de la campagne électorale et un mois après l’annonce du projet, le parti des deux anciens ministres intérimaires de l’économie et des finances, respectivement Kiril Petov et Assen Vassilev, a officiellement présenté son programme détaillé. Le programme couvre toute une série de domaines, de la santé, à l’éducation jusqu’à la réforme judicaire, la politique sociale, la sécurité nationale, l’économie, la protection de l’environnement etc.

Parmi les objectifs principaux du parti figurent la lutte contre la corruption, la croissance économique accélérée, la réforme judiciaire, l’inclusion et l’équité sociale, le maintien du système fiscal actuel en garantissant une amélioration de la collecte des impôts etc. Le parti envisage encore d’œuvrer en vue de la transparence complète lors de la distribution des fonds publics ainsi que du rétablissement de la confiance des citoyens aux institutions publiques. Les deux anciens ministres défendent également l’idée de supprimer les tribunaux et le parquet spécialisés ainsi que d’effectuer une réforme de l’autorité emmenée à lutter contre la corruption (KPKONPI). « Poursuivons le changement » se fixe comme priorité de développer un secteur énergétique libre de dépendances et d’influences étrangères à travers une diversification des sources en créant un environnement de concurrence loyale.

Selon le dernier sondage réalisé par Alpha Research, le parti obtiendrait 15.9 % du soutien populaire et se classerait ainsi à la troisième place après le GERB et le parti socailiste. (Dnevnik)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 25/10/2021

Haut de page