Lundi 27 avril

Coronavirus

Bilan

58 nouveaux cas de COVID-19 ont été recensés depuis hier, portant ainsi leur nombre total à 1 348, dont 56 décès et 206 guérisons. 23 nouveaux cas ont été enregistrés à Pléven, et sont associés principalement à des personnes qui ont été en contact avec des salariés infectés dans une usine de textile. Huit nouveaux cas de la région de Kioustendil sont liés au foyer épidémique de la centrale thermique de Bobov dol.

Samedi dernier, le premier ministre, Boïko Borissov, a annoncé que les autorités envisageaient de mettre fin, de manière anticipée, à l’état d’urgence, et d’alléger les restrictions aux déplacements, y compris en autorisant les petits hôtels à ouvrir. Il a évoqué la possibilité de faire adopter une loi permettant au ministre de la Santé de prendre des mesures spéciales, comme par exemple le port du masque. De son côté, le chef du centre de crise, le Pr Ventsislav Moutaftchiyski, a déclaré que l’assouplissement des restrictions est une décision politique, qui ne revient pas au centre de crise. Il a ajouté que « tout allègement des mesures entraînerait une complication de la situation épidémiologique ».

Suite aux demandes formulées par des médecins et des patients, le ministre de la Santé, Kiril Ananiev, a annulé la suspension des procédures de procréation médicalement assistée, en vigueur depuis la semaine dernière.

Dans une interview pour la BNT, le ministre de la Défense, Krassimir Karakatchanov, a annoncé au sujet de la Journée de la Bravoure et de l’Armée bulgare (6 mai), qu’« il n’y aura pas de défilé militaire tel que nous le connaissons ». Les célébrations se feront notamment dans les écoles militaires.

Allègement partiel des restrictions aux promenades dans les parcs urbains

Une nouvelle ordonnance du ministre de la Santé, signée hier, allège partiellement les restrictions aux déplacements dans les parcs et les jardins urbains. Elle prévoit notamment la possibilité pour les enfants de moins de 12 ans, accompagnés de leurs parents ou des membres de leurs familles (dans la limite des deux adultes), de s’y rendre entre 9h30 et 18h30, tous les jours. Les propriétaires de chiens pourront également s’y promener (maximum une personne par chien), mais avant 9h30 et après 18h30. Les visiteurs des parcs pourront y entrer et en sortir par les points spécialement désignés à cet effet. Ils devront suivre les chemins préalablement indiqués, à sens unique, et ne pourront pas s’asseoir sur les bancs et les pelouses. Ils devront également respecter une distance de 2,5 m et porter un masque. Enfin, la consommation d’alcool y est interdite.

La presse attire l’attention sur le fait que la commune de Sofia a publié des consignes sur son site web qui ne correspondent pas exactement à l’ordonnance du ministre de la Santé. Selon l’information communale, les femmes enceintes et les personnes pratiquant du sport de manière individuelle seraient également autorisées à se rendre dans les parcs. La municipalité n’ouvrira l’accès qu’à une dizaine de parcs, alors que l’ordonnance du ministre est d’application générale.

Vers un retour à l’école pour certains élèves ?

Le premier ministre Borissov a confié au ministre de l’Éducation, Krassimir Valtchev, d’élaborer, d’ici le 10 mai, des plans alternatifs, avec des calendriers, pour la fin de l’année scolaire. M. Borissov a évoqué les élèves des classes de 7ème et de 12ème (5ème et terminale, selon le système français) comme prioritaires pour revenir à l’école, en vue des examens qu’ils doivent passer. Selon M. Valtchev, ces examens pourraient être reportés d’une semaine en plus, pour avoir lieu en juin. À son tour, le chef du centre de crise a informé avoir présenté deux options : l’une prévoit le retour à l’école des plus petits, afin de donner à leurs parents la possibilité de revenir au travail, alors que l’autre envisage le retour des élèves des dernières classes, qui doivent passer des examens et qui pourraient faire preuve d’un « comportement plus conscient » face à l’épidémie.

Énergie

La Bulgarie a reporté l’appel d’offres pour la centrale nucléaire « Béléné »

La Bulgarie a informé la compagnie russe « Rosatom » du report de l’appel d’offres pour le choix d’un constructeur de la centrale nucléaire « Béléné » en raison de la crise sanitaire. Le nouveau délai sera fixé en fonction de la période de validité des mesures restrictives qui sont mises en place pour lutter contre la propagation de la maladie, a annoncé un représentant de la compagnie russe. Il a ajouté que la fixation de nouveaux délais dépend en grande partie de la possibilité d’accès à la « salle d’information » contenant les documents sur le projet afin que les candidats puissent préparer leurs projets. « Malgré l’ajournement, la compagnie Rosatom est optimiste pour le futur du projet. Les procédures sur une série de questions et la communication continuent en ligne », ont-ils déclaré. (Dnevnik)

La centrale thermique « Bobov dol » cesse de brûler des déchets illicites

Dans une lettre adressée au Parquet, la direction de la centrale thermique « Bobov dol » déclare ses intentions d’arrêter l’incinération « de déchets non-réglementés » et de mettre fin à l’utilisation du combustible RDF. Pendant les derniers mois, la centrale a souvent fait l’objet d’enquêtes et de vérifications lors desquelles d’importantes irrégularités ont été constatées dont la non-conformité aux exigences écologiques en matière de suspension de l’activité d’incinération en cas de dépassement des valeurs limites d’émission et le manque d’une catégorisation des déchets valorisés. La Cour suprême d’administration avait ordonné au Ministre de l’environnement et des eaux, Neno Dimov à effectuer une vérification de la mise en œuvre des normes de protection de l’environnement et de la santé publique, ainsi que du respect des conditions d’incinération dans les installations pour la production d’électricité et des dépôts de déchets non dangereux. L’application d’une mesure administrative coercitive sur la suspension des activités liées à l’incinération de la biomasse et des déchets, restera en vigueur jusqu’à ce que la centrale ne prenne pas des mesures lui permettant de remédier aux manquements. (Dnevnik)

Politique

Demande de démission du Ministre de la santé

Une pétition demandant la démission du Ministre de la santé, Kiril Ananiev a été présentée au Conseil des Ministres. Le mécontentement des 17 000 personnes qui ont signé la pétition n’a pas été provoqué par la crise sanitaire, mais bien par le projet d’achèvement de la construction de l’hôpital pédiatrique à Sofia. La vétusté du projet d’architecture, ainsi que le coût de sa réalisation, ont notamment été des motifs de contestation. A la signature du contrat, le Ministère de la santé a assuré que « le projet sera réalisé d’une manière totalement publique et transparente ». Une commission de travail constituée de spécialistes dans différents domaines va être formée. (Dnevnik, Nova TV)

Justice

Arrestations sur allégations de fraude aux fonds européens

Cinq personnes ont été arrêtées samedi dernier, dans le cadre d’une enquête de fraude aux fonds européens. Parmi elles, les associés de la société Teletoll, Martin Dimitrov et Liliana Deyanova (chanteuse, connue sous le nom artistique LiLana), ont été mis en détention provisoire. Le frère de cette dernière, Alexandre Deyanov (chanteur de beatbox, connu sous le nom artistique SkilleR), a été libéré contre une caution de 100 000 leva. Martin Dimitrov est inculpé par le Parquet, comme chef d’une association de malfaiteurs et la sœur et le frère Deyanov comme participants. En 2019, la société Teletoll a été retenue comme fournisseur national de vignettes électroniques, mais plus tard, l’Agence de l’infrastructure routière ne lui a pas délivré de licence. La société a saisi la justice, se plaignant d’atermoiements non justifiés et de pressions administratives de la part de l’Agence, visant à la faire renoncer de la vente de vignettes. Se référant à des sources du Parquet, la bTV a informé que, dans l’enquête actuelle, le nom de L. Deyanova est associée à celui de l’homme d’affaire Vassil Bojkov, en fuite aux EAU.

Le CSM publie le rapport d’audit sur la répartition aléatoire des affaires

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a publié sur son site un résumé du rapport d’audit sur la sécurité du système de répartition aléatoire des affaires entre les juges. Il y est indiqué qu’en la présence de circonstances supplémentaires, et d’un accès déjà existant au système, des modifications non autorisées dans la répartition des affaires pourraient intervenir. Les tests réalisés dans le cadre de l’audit n’ont pas détecté de possibilités techniques d’accès distant en l’absence d’une autorisation préalable, accordée manuellement. Récemment, le ministre de la justice et le procureur général, se référant à ce rapport d’audit, ont évoqué de failles très sérieuses dans ce système, en parlant d’interventions dans le système de répartition aléatoire depuis des zones offshore, et en accablant d’accusations l’ancien ministre de la justice Hristo Ivanov (le dispositif avait été mis en place durant son mandat).

Yonko Grozev, élu président de section à la CEDH

Le juge bulgare à la Cour européenne des droits de l’homme, Yonko Grozev, a été élu par l’ensemble des 47 juges de cette juridiction à la tête d’une de ses cinq sections. Son mandat prendra effet le 18 mai 2020. L’élection des présidents de section a lieu suivant une procédure complexe, comprenant plusieurs étapes de vote secret.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 27/04/2020

Haut de page