Lundi 27 janvier

Politique

Ognian Gerdjikov, juriste : la Constitution énumère les domaines de monopole de l’Etat, et les jeux de hasard n’y figurent pas

L’article 18, alinéa 4 de la Constitution définit de manière limitative les domaines économiques dans lesquels l’Etat peut établir un monopole : les jeux de hasard n’y figurent pas. C’est ce qu’indique le professeur de droit Ognian Gerdjikov, ancien président de l’Assemblée nationale et premier ministre intérimaire, qui se dit convaincu « à 99,99% » que l’amendement, proposé par les Patriotes unis, selon lequel seules des entreprises publiques seraient autorisées à organiser des jeux de hasard, tomberait devant la Cour constitutionnelle s’il est adopté. « L’Etat ne peut pas tout simplement décider de nationaliser une activité économique. Vis-à-vis des autres Etats, et des investisseurs étrangers, on envoie un mauvais signal : les lois ne sont pas respectées et la Bulgarie n’est pas un Etat de droit », souligne le juriste à propos des amendements déjà approuvés en première lecture par la commission parlementaire du budget et des finances. (24 Heures)

Emilian Guebrev suppose que les Russes, soupçonnés d’avoir organisé son empoisonnement, ont eu des complices bulgares

Le fabricant d’armes Emilian Guebrev, victime d’une tentative d’empoisonnement en avril 2015, estime que les trois ressortissants russes, accusés par le Parquet bulgare d’avoir perpétré l’attentat contre lui, ont eu des complices bulgares. « Les progrès de l’enquête permettront de faire les avancées suivantes : élucider les motifs et trouver les complices bulgares potentiels », souligne M. Guebrev dans un communiqué officiel. Le chef de la compagnie d’armes Emko indique aussi qu’il serait très important de tirer au clair « les faux éléments contenus dans la correspondance officielle destinée au ministère bulgare des affaires étrangères ou émanant de celui-ci, dont la note diplomatique KО 194-45-1/30.04.2015 et autres documents dont les dates coïncident avec les dates atour de la tentative d’empoisonnement. Il existe suffisamment de raisons pour penser que les pistes mènent vers d’éventuels motifs et complices ». Par ailleurs, E. Guebrev se dit étonné de la réticence des autorités bulgares à demander de l’expertise technique auprès de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques. Une nouvelle analyse du produit chimique utilisé permettrait de mieux identifier la substance, à la lumière des révélations effectuées durant les dernières années (Novitchok et affaire Skripal), souligne-t-il. (dnevnik.bg)

Deux diplomates russes ont été déclarés « persona non grata »

Les deux diplomates accusés d’espionnage, Dimitrii Yarochenko et Alexandre Hvatov ont quitté la Bulgarie le dimanche après avoir été déclarés « persona non grata » par le Ministère des affaires étrangères. Ils occupaient respectivement les postes du premier secrétaire auprès du service consulaire de l’Ambassade et d’agent diplomatique auprès de la mission économique. Ils ont été accusés d’espionnage, pour avoir cherché à obtenir de l’information : dans le domaine de la sécurité énergétique pour l’un, et dans celui des élections pour l’autre. Les opinions divergent sur les activités de M. Yorochenko car il est accusé d’avoir recueilli de l’information classifiée concernant les mécanismes des élections, en particulier l’achat de votes mais aussi d’avoir œuvré dans le domaine de la fabrication de fausses identités et l’infiltration à l’étranger d’agents d’investigation des services secrets russes, écrit le journal 24 heures. L’Ambassade russe à Sofia a exprimé son mécontentement, car l’information sur les deux diplomates a été divulguée via l’espace public, alors que les preuves des délits n’ont pas été présentées. La porte-parole du Ministère des affaires étrangères russe a qualifié les actions de la Bulgarie de provocation, susceptible de compromettre les relations amicales entre les deux pays. (BNR, 24 heures)

La rivière Maritsa a été dangereusement polluée

Un niveau de pollution 16 fois supérieur à la norme a été enregistré dans la rivière Maritsa. Des poissons morts, en masse, ont été vus à la surface de la rivière, en particulier entre Stamboliiski et Pazardzhik. Le coupable présumé de cette pollution extrême est l’entreprise « Ekoinvest » dont l’activité se concentre dans le traitement des déchets plastiques. Cette entreprise a déjà été sanctionnée, à deux reprises dans le passé, pour des infractions du même type. L’entreprise régionale chargée de la distribution de l’eau a limité l’extraction depuis la rivière. Les autorités locales assurent que la pollution ne portera pas atteinte à l’alimentation en eau potable. L’eau n’est pas contaminée car elle est extraite depuis les profondeurs de la rivière. (Svobodna Evropa, bTV)

Les Pernikois protestent à Sofia contre la crise de l’eau

Plusieurs centaines de résidents de Pernik ont manifesté, samedi dernier, devant le bâtiment du Conseil des ministres à Sofia, contre la crise de l’eau que subissent la ville et les villages avoisinants. Les manifestants ont demandé les démissions du premier ministre, Boïko Borissov, de la ministre du Développement régional, Pétia Avramova, et de son adjoint, Nikolay Nankov, du vice-ministre de l’Environnement et des Eaux, Krassimir Jivkov, et du directeur de l’administration des eaux dans le Sud-Ouest de la Bulgarie, Radoslav Gueorguiev. Des résidents de Bobov Dol se sont joints à la manifestation pour protester contre l’incinération de déchets par la centrale thermique locale, affirmant que celle-ci continue à en brûler, malgré le retrait de son permis, vendredi dernier. (tous médias)

Santé

Des vacances scolaires extraordinaires, en raison de l’épidémie de grippe dans plusieurs régions

Des vacances scolaires extraordinaires entrent en vigueur, aujourd’hui et demain, dans les écoles de plusieurs régions, en raison de l’épidémie de grippe. Sont concernées notamment les villes de Sofia et de Plovdiv, l’ensemble des régions de Blagoevgrad, Bourgas, Gabrovo, Haskovo et Kardjali, les municipalités d’Assenovgrad, Loukovit, Pavlikéni et Souhindol, ainsi qu’une partie des écoles à Kioustendil, Vratsa et Silistra. Les vacances dureront entre trois et sept jours, selon la localité. La presse rappelle quelques conseils pour éviter d’attraper la grippe : se tenir à l’écart des lieux à forte fréquentation ; se laver les mains régulièrement ; ne pas tousser/éternuer dans sa main, mais dans un mouchoir ou dans le pli de son coude. (tous médias)

Dernière modification : 27/01/2020

Haut de page