Lundi 27 juillet

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 10 427 (+ 115 en 24h)
• Nombre de guérisons : 5 355 (+ 49 en 24h)
• Nombre de décès : 340 (+ 2 en 24h)

Avec 39 décès provoqués par le Covid-19 entre le 20 et le 26 juillet, la semaine dernière a enregistré un record en termes de mortalité de cette maladie. En même temps, le nombre de guérisons (1 225) a lui aussi enregistré un record.

Plusieurs pays, dont l’Autriche, l’Italie et la Grèce, ont introduit des restrictions aux déplacements des personnes en provenance de la Bulgarie. Ainsi, pour entrer en Autriche, les voyageurs sont tenus de présenter, à partir d’aujourd’hui, un résultat négatif d’un test PCR obtenu dans les 72 heures précédant leur date d’arrivée. Dans le cas contraire, ils seront placés en quarantaine pendant 10 jours. Pour sa part, l’Italie a introduit, samedi dernier, la quarantaine obligatoire de 14 jours pour les personnes ayant été en Bulgarie au cours des deux dernières semaines. Enfin, la Grèce exigera, à partir de demain, la présentation d’un résultat négatif de test PCR également pour les voyageurs qui s’y rendent par voie aérienne. (tous médias).

Politique

Les protestations contre le gouvernement entament leur 19ème journée consécutive

Pendant le weekend, les manifestants ont continué à se rassembler même s’ils étaient moins nombreux (notamment du fait des mauvaises conditions météorologiques).

« Le trio toxique » qui est d’un des organisateurs, a fait un deuxième appel à la désobéissance civile et à une grève nationale le mercredi 29 juillet : « Le temps de s’unir est venu et appelle à combattre la corruption dans le pouvoir politique et à rétablir l’État de droit ». Le trio a aussi rappelé les quatre objectifs principaux des manifestations : 1) la démission du gouvernement, 2) la démission du procureur général, 3) des élections équitables avec possibilité de vote à distance, 4) amendements constitutionnels.

Ce matin, l’organisation patronale, KNSB a annoncé qu’elle ne participera pas à la grève nationale. Le président de l’organisation, Plamen Dimitrov a précisé devant la BNT qu’un sondage express a été effectué parmi 960 directeurs syndicaux dont 70 % estiment qu’il existe des raisons d’insatisfaction mais seulement 20% sont de l’avis que les organisations patronales doivent s’y joindre. (tous médias)

La réunion traditionnelle des socialistes a pris la forme d’une manifestation anti-gouvernementale

La réunion des socialistes a eu lieu cette année au centre de Sofia. Du fait des manifestations actuelles, et en lien avec les mesures antiépidémiques, le PSB a décidé d’annuler la réunion traditionnelle à Buzludzha et d’organiser à la place une manifestation sous le slogan « Contre la corruption et le pillage. Ensemble pour la Bulgarie ». Des membres et des sympathisants du parti du pays entier se sont rassemblés sur la place « Alexandre Nevski » pour demander des élections anticipées et les démissions du premier ministre et du procureur général. Les manifestants se sont temporairement arrêtés devant le bâtiment de la Commission pour la régulation de l’eau et de l’énergie qui selon eux, « est le noyau de la corruption dans le pays ». (Mediapool, Dnevnik)

Une expertise américaine confirme l’authenticité de l’enregistrement audio impliquant le premier ministre

L’eurodéputée Elena Yoncheva a annoncé devant la bTV que l’enregistrement, divulgué le 12 juin, où on entend une voix qui ressemble à celle du premier ministre Boiko Borisov, est authentique. Mme Yoncheva aurait envoyé une copie de l’enregistrement à un laboratoire américain, qui travaille avec des autorités telles que le FBI ainsi que divers tribunaux américains et européens, pour en faire une expertise indépendante. L’eurodéputée, dont le nom est évoqué dans cet enregistrement par le premier ministre qui menace de « l’écraser », a souligné qu’elle va chercher le soutien de la police belge et d’Europol dans le cadre de cette enquête. Elle a encore ajouté que le groupe des « Socialistes et démocrates » au sein du Parlement européen a déjà envoyé une lettre au président du PE, David Sassoli.

L’ancien ministre de l’intérieur, et actuel député du GERB, Valentin Radev, s’est dit méfiant quant aux affirmations de Mme Yoncheva concernant l’expertise effectuée. Selon M. Radev on n’aurait pas dû faire du bruit à l’étranger, alors que les autorités bulgares et le Parquet ne se sont pas encore prononcés sur l’authenticité de l’enregistrement. (Dnevnik, Mediapool)

Un tribunal annule l’interdiction de l’acquisition de CEZ par Eurohold

Le Tribunal administratif de Sofia a annulé la décision de la Commission de protection de la concurrence (KZK) d’octobre 2019 par laquelle elle n’a pas permis à la société Eurohold Bulgarie d’acheter les actifs de l’entreprise d’électricité tchèque CEZ. Le tribunal renvoie l’affaire à la KZK pour que celle-ci statue de nouveau, tout en lui donnant des consignes, et la condamne aux dépens à hauteur de 10 000 leva. La décision du tribunal peut faire l’objet d’un appel auprès de la Cour administrative suprême. Selon les motifs du tribunal, la KZK n’a pas préparé de véritable étude approfondie ; elle a violé les formes substantielles et n’a pas donné la possibilité aux parties à la transaction de contester les doutes de cette autorité. La KZK a aussi travaillé avec des délais beaucoup plus courts que ceux prévus par la loi. (Dnevnik, Mediapool)

Énergie

La ministre de l’Énergie dément des rumeurs sur la centrale nucléaire de Kozlodouï

À l’occasion d’une conférence de presse extraordinaire, la ministre de l’Énergie, Téménoujka Petkova, a expliqué que les 56 millions d’euros pour la centrale nucléaire de Kozlodouï que la Bulgarie recevra de l’Union européenne, ne seront utilisés que pour l’arrêt de ses blocs 1 à 4. Elle a fait ces déclarations à la suite de publications parues dans certains médias, affirmant que le premier ministre, Boïko Borissov, aurait convenu la fermeture de la totalité de la centrale, y compris de ses blocs 5 et 6. La ministre a expliqué qu’il s’agit de financements ciblés, prévus également pour la Lituanie et la Slovaquie, et destinés à compenser les trois pays pour le démantèlement de blocs qui sont toujours opérationnels. Mme Petkova a rappelé que les programmes de prolongation de la durée de vie des blocs 5 et 6 ont été menés à bien au cours des dernières années. (bTV)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 27/07/2020

Haut de page