Lundi 28 janvier

Politique

Le congrès : le PSB se mobilise pour les élections européennes pour détrôner le GERB aux municipales

Samedi, les socialistes bulgares ont tenu leur 49e congrès avec à l’agenda, la situation politique dans le pays, les prochaines élections européennes et municipales et la défense de leur camarade Elena Yontcheva. Dans son discours introductif de cinquante minutes devant les 676 délégués, la présidente du PSB, Kornelia Ninova, a parlé de la fusion criminelle entre gouvernement et « Etat parallèle », née pendant les années de la transition, tout en y ajoutant les nouveaux aspects propres au gouvernement du GERB : autoritarisme, media bâillonnés, effacement de la séparation des pouvoirs. « L’Etat est sous emprise, la corruption est devenue une politique publique. Cela ne peut plus continuer, car ce modèle nous tue. Il ne peut pas être rafistolé, il faut qu’il soit changé », a souligné Mme Ninova.

La victoire du PSB aux élections sera décisive pour les résultats aux élections municipales. Plusieurs intervenants ont développé la thèse selon laquelle le vote pour le PSB aux européennes aurait le poids d’un vote de défiance envers le gouvernement et déciderait du besoin de convoquer des élections législatives anticipées. La mobilisation doit être maximale afin d’associer à la campagne électorale tous les militants, les partenaires actuels ou potentiels, les quotas citoyens, les comités d’initiative, a indiqué le vice-président du PSB Kiril Dobrev.

La plateforme européenne, « Vision pour l’Europe », adoptée par le congrès, repose sur l’idée d’une Europe sociale, basée sur un nouveau modèle économique de croissance. En outre, les socialistes bulgares appellent au respect de la souveraineté nationale, à une forte politique de cohésion au-delà de 2020 et à une forte inclusion des jeunes. Le PSB reste hostile au Paquet Mobilité 1, considéré comme favorisant les grands Etats membres au détriment de ceux de la périphérie, et à la ratification par l’UE de la Convention d’Istanbul. Toutefois, les critiques négatives contre celle-ci ont été baissées d’un cran dans la version finale de la plateforme par rapport au projet initial, soulignent les media.

Le Congrès a également adopté un autre document clé pour le parti, « Vision pour la Bulgarie », dont le projet initial a été amendé après plusieurs mois de concertations avec les militants de base à travers tout le pays. « Ce n’est pas un programme de parti, mais un plan national de retour de l’Etat dans les domaines clés de l’économie et de la vie des Bulgares, un projet d’un nouveau contrat social », a indiqué la présidente Ninova. La « vision » prévoit, entre autres, la suppression de l’impôt à taux unique et la réintroduction d’une fiscalité progressive, des prêts à taux zéro pour les jeunes primo acquéreurs de logements, réforme de la santé et de l’éducation, administration électronique et lutte contre la corruption.

Enfin, dernier élément mais non des moindres, les délégués ont voté, sur proposition de Kornelia Ninova, une déclaration en soutien de la députée Elena Yontcheva, contre laquelle le Parquet a engagé une enquête pour blanchiment d’argent. Intitulée « Tous pour Elena », la déclaration dénonce les représailles politico-judiciaires déclenchées contre l’ancienne journaliste en raison de ses divulgations de faits de corruption au niveau du gouvernement. Comme le nom de Mme Yontcheva figure depuis un certain temps parmi les candidats potentiels à devenir tête de la liste socialiste, le fort soutien manifesté à son égard est analysé par plusieurs media comme un signe éloquent en sa faveur. (tous media)

Selon Sega, le problème de la migration clandestine n’a pas été résolu en Bulgarie

Sega, qui se réfère aux statistiques du ministère de l’intérieur et de l’Agence d’Etat pour les réfugiés, rend compte de l’évolution de la migration clandestine en Bulgarie. Ainsi, selon ces données statistiques, 2851 migrants clandestins ont été arrêtés en Bulgarie en 2018 dont 509 à l’intérieur du pays. En outre, 2139 personnes ont choisi de quitter les centres d’accueil de réfugiés. 2535 ressortissants étrangers, dont 1101 Afghans, 635 Irakiens, 503 Syriens, 159 Pakistanais et 43 Iraniens ont demandé la protection internationale, qui n’a été accordée qu’à 730 demandeurs. 894 migrants, qui se sont fait refuser le droit de séjourner en Bulgarie, ont été obligés de quitter le pays. Ce quotidien conclut que la migration clandestine reste importante, en dépit des déclarations du premier ministre, selon lesquelles « ce problème a été réglé ». (tous media)

L’aéroport de Sofia ne portera pas le nom de l’ancien président Jelev

La Commission pour la désignation toponymique des sites d’importance nationale et des agglomérations auprès du Président de la République a rejeté à l’unanimité une proposition de rebaptiser l’aéroport de Sofia en « aéroport Jeliou Jelev », du nom du premier président de la Bulgarie démocratique après la chute du communisme. La décision a été prise en 2018, mais n’a été connue que fin janvier, après la publication du rapport sur l’activité de la commission pour l’année dernière. Selon la commission, le ministère des Transports et la municipalité de Sofia auraient dû être consultés à ce sujet, alors qu’un débat public et des procédures de concertation auraient dû être organisés pour étudier l’ensemble des propositions. Un comité directeur composé d’anciens membres du parti politique Union des forces démocratiques (centre-droite) avait lancé une pétition l’année dernière pour demander que l’aéroport soit renommé. (24 Heures)

Environnement

Plusieurs chantiers de construction sur des plages sont suspendus temporairement, pour irrégularités

La Direction nationale du contrôle sur la construction a temporairement gelé deux chantiers de construction immobiliers sur la plage d’Alépou et l’aire de camping Arapia, dans la région maritime de Bourgas. La Direction procédera à une inspection urgente des travaux, et de la documentation associée, dans les administrations municipales de Sozopol et de Tsarévo, à la suite de plusieurs alertes pour irrégularités et à la demande du premier ministre, Boïko Borissov. Les travaux sur un troisième site, l’aire de camping Gradina, ont été gelés par l’investisseur pour des raisons naturelles, mais ils feront eux aussi l’objet d’une inspection. Les irrégularités porteraient sur plusieurs points : travaux entamés sur la base d’une étude d’impact environnemental obsolète, construction sur des sites naturels protégés, non-respect de plusieurs exigences administratives et de sûreté. (tous médias)

Bulgarie-ARYM

La premier ministre bulgare salue la ratification de l’accord de Prespa

Sur sa page Facebook, le premier ministre Boïko Borissov a salué « la ratification de l’accord de Prespa qui permettra à Skopje d’adhérer prochainement à l’OTAN et qui ouvre une nouvelle page dans les relations de ce pays avec l’UE, de sorte qu’il puisse entamer des négociations d’adhésion ». « Les efforts que nous avons consentis pendant notre Présidence [du Conseil de l’UE] en vue d’aider les Pays des Balkans occidentaux, y compris nos amis de Skopje, donnent des résultats aujourd’hui. Nous continuerons de les soutenir », souligne le premier ministre. (tous media)

Prochaine réunion des premiers ministres bulgare et macédonien le 4 février

Lors d’un entretien téléphonique, les premiers ministres bulgare et macédonien se sont donné rendez-vous le 4 février en Bulgarie. Il est attendu que de nouveaux accords soient signés entre les deux gouvernements. Une commission d’universitaires et de chercheurs bulgares et macédoniens œuvrent d’ores et déjà pour supprimer des manuels d’histoires des questions controversées. (tous media)

Dernière modification : 28/01/2019

Haut de page