Lundi 3 septembre

Politique

Démissions (accident d’autocar)

Cinq jours après le tragique accident d’autocar près de Svogué (17 victimes), le premier ministre Boïko Borissov a demandé et obtenu la démission des ministres de l’intérieur (Valentin Radev), du développement régional (Nikolaï Nankov) et des transports (Ivaïlo Moskovski). « Nous démissionnons en notre qualité de ministres pour assumer la responsabilité politique et morale », ont déclaré les ministres Radev et Nankov, présents à la conférence de presse.

Ces trois démissions ont surpris les co-présidents des Patriotes unis, partenaire de coalition du GuERB. Le vice-premier ministre et président du Front national pour le salut de la Bulgarie, Valery Simeonov, a considéré que « cela constitue une violation de l’article 6 de l’accord politique entre le GuERB et les Patriotes unis », alors que les deux autres co-présidents Krassimir Karakatchanov, vice-premier ministre, ministre de la défense et président de l’ORIM, et Volen Siderov, président du groupe parlementaire des Patriotes unis et président d’Ataka, n’y ont vu rien d’anormal ni de menace pour la coalition dans la mesure où les ministres dont la démission a été demandée ne relèvent pas de leurs quotas politiques. M. Karakatchanov a tout de même souligné la mauvaise communication au sein de la coalition. Pour sa part, M. Siderov a qualifié de « fausses » les affirmations de Valery Simeonov selon lesquelles « le gouvernement est dirigé de manière unipersonnelle » [par le premier ministre] tout en considérant que ses critiques à l’égard du premier ministre sont « justifiées par la convoitise d’un poste ministériel ».

Lors d’une conférence de presse donnée à l’issue de la réunion du comité exécutif du Front national pour le salut de la Bulgarie (FNSB), Valery Simeonov, a promis de rester au sein du groupe parlementaire des Patriotes unis et de la coalition au pouvoir à condition que le modèle de gestion, de communication et de prise de décisions au sein de ces deux coalitions soit revu. Les députés du FNSB voteront contre les démissions des trois ministres, a-t-il précisé.

Dans une conférence de presse donnée à la suite de l’annonce des démissions des trois ministres, le vice-président du PSB Kiril Dobrev a déclaré que « le PSB n’est pas surpris par « ces démissions tardives » et que « seule la démission de l’ensemble du gouvernement permettra la sortie de la crise politique ». Il a réitéré que les ministres de la justice et de l’agriculture Tsetska Tsatcheva et Roumen Porojanov devraient également donner leur démission en raison notamment de la défaillance du registre du commerce et de la fuite de prisonniers, concernant la ministre de la justice, et de l’euthanasie des animaux contaminés par la peste des petits ruminants, pour Porojanov.

Selon un sondage express réalisé par l’agence sociologique Alpha Research à la demande de la chaîne nationale de télévision (BNT), 60% des Bulgares approuvent les démissions des ministres de l’intérieur, du développement régional et des transports, alors que 30% les désapprouvent en les qualifiants d’ « inutiles » (les adeptes du GuERB) et d’ « insuffisantes » (les militants du PSB). Cependant, l’analyse globale des données démontre que les démissions sont utiles mais insuffisantes dans la mesure où le problème n’est pas de « nature purement politique » et concerne plusieurs maillons du système, a déclaré la sociologue et gérante de l’Alpha Research Boriana Dimitrova.

La presse spécule au sujet des remaniements au sein du gouvernement qu’elle qualifie des « plus importants depuis 2005 ». Selon le quotidien 24 heures, ceux-ci seront soumis au vote de l’Assemblée nationale « vers le 13 septembre ».

Révocation

A la suite des manifestations des personnels de l’Institut national de météorologie et d’hydrologie (INMH) auprès de l’Académie des sciences bulgare (BAN) souhaitant passer sous la tutelle du ministère de l’éducation et de la science, Hristomir Branzov, directeur de INMH, a été révoqué de son poste pour avoir violé les ordres de la direction de la BAN et porté atteinte à l’image de l’institution. En signe de solidarité tous les responsables de l’INMH ont donné leur démission et les personnels ont décidé de ne pas laisser entrer dans les locaux de l’INMH le successeur de M. Branzov.

Justice

Dix millions de leva en espèces ont été trouvés et saisis dans des résidences, hôtels (dont Marinella à Sofia et Maritsa à Plovdiv), bureaux et coffres forts, tous appartenant ou liés à l’homme d’affaire Vetko Arabadjiev et à son épouse Marinella. Soupçonnés de participer à une association de malfaiteurs et d’avoir commis des infractions fiscales, M. et Mme Arabadjiev sont recherchés par mandat d’arrêt européen. Selon le Parquet, ils se trouvent en France. Leur fils a été arrêté et accusé de blanchiment d’argent, alors que cinq autres personnes sont poursuivies pour avoir participé à une association de malfaiteurs.

Balkans

Le premier ministre Boïko Borissov qui est en visite à Podgorica au Monténégro a été décoré de la plus haute distinction de ce pays – l’ordre Monténégro – par le président Milo Đukanović en récompense de ses efforts en soutien de la perspective européenne du Monténégro.

Dernière modification : 07/09/2018

Haut de page