Lundi 4 février

Politique

Le projet de mise en valeur de Serdica antique a coûté trop cher aux contributeurs

Se référant à des documents relatifs à l’exécution du projet de mise en valeur de Serdica antique, Sega conclut que le ministère de la culture a commis plusieurs irrégularités afin d’absorber dans les délais l’argent européen dédié à ce projet. Par conséquent, ce projet a coûté plus cher qu’il ne le fallait aux contributeurs. Sega y consacre sa une. (Sega)

Le GERB réaffirme son soutien au ministre de la culture, alors que le premier ministre exhorte les politiciens à mesurer leurs propos afin d’éviter la confrontation

Le premier ministre Borissov a refusé de commenter l’affaire « Allo, Banov » en exhortant les hommes et les femmes politiques à mesurer leurs propos afin d’éviter la confrontation qui est contre-productive à l’aune des élections européennes. En outre, Dimitar Glavtchev, député du GERB, a affirmé le soutien de ce parti au ministre de la culture. (tous media)

Justice

Contestation de l’élection d’Alexeï Trifonov à la tête du TGI

41 juges du Tribunal d’instance et de la Cour d’appel de Sofia ont déposé, auprès du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), un avis contestant l’élection d’Alexeï Trifonov à la tête du TGI. Ainsi, ils se joignent aux 47 juges du TGI de Sofia (1/3 des effectifs de cette juridiction) qui avaient contesté en décembre dernier cette élection sans motifs. Le 26 février une chambre de 3 juges de la Cour administrative suprême examinera lors d’une première audience le recours introduit par Evgueni Gueorguiev, dont la candidature n’a pas été retenue par le CSM. Pour rappel, en novembre dernier, les voix du président de la Cour de cassation, Lozan Panov, et de trois autres membres du CSM, n’avaient pas suffi pour élire Evgueni Gueorguiev, soutenu par ses paires lors de l’Assemblée générale du TGI, alors que celle d’Alexeï Trifonov, ancien membre de la Commission électorale centrale du quota du MDL (2009) et vice-ministre de la justice dans le gouvernement intérimaire d’Ognian Guergjikov (2017), avait été principalement soutenue par des membres du quota politique du collège, dont les deux membres désignés par le MDL. (tous media)

Bulgarie-ARYM

Le premier ministre Zoran Zaev est attendu aujourd’hui en Bulgarie à la tête d’une délégation comprenant le ministre de la culture

Une délégation de l’ARYM, dirigée par le premier ministre Zoran Zaev, et comprenant le ministre de la culture Asaf Ademi, se rend aujourd’hui à Sofia. Des projets communs dans les domaines des infrastructures, des transports, et des moments controversés de l’histoire commune des deux peuples, seront au cœur des entretiens entre les premiers ministres Borissov et Zaev. Les ministres de la culture Banov et Ademi signeront un programme de coopération dans le domaine de la culture et déposeront une couronne de fleurs devant le monument du révolutionnaire Gotse Deltchev à l’occasion du 147ème anniversaire de sa naissance. (tous media)

Démographie

Quelques 2,5 millions de ressortissants bulgares résideraient à l’étranger

Le nombre de ressortissants bulgares qui résident à l’étranger à la date du 1 janvier 2019 s’approcherait des 2,5 millions de personnes. C’est ce que montrent les données du ministère des Affaires étrangères, obtenues par le site eurochicago.com dans le cadre d’une demande d’accès à l’information publique. Selon ces statistiques, le nombre total de ressortissants bulgares résidant à l’étranger serait passé de 2 018 792 de personnes en 2011 à près de 2 417 000 en 2018. Les pays aux plus grandes communautés bulgares seraient l’Allemagne (416 000), la Turquie (350 000), les États-Unis et la Grèce (300 000 chacun), l’Espagne (250 000), le Royaume-Uni (200 000), l’Italie (120 000), la France (60 à 80 000), le Canada (70 000) et l’Autriche (35 000). bTV cite le blogueur Boïan Youroukov, qui met en doute ces chiffres et considère que les Bulgares résidant à l’étranger ne constitueraient que 1,3 millions maximum. (eurochicago.com, Dnevnik, bTV).

La Bulgarie a un solde migratoire négatif de 78 615 de personnes entre 2012 et 2017

Mariana Nikolova, vice-première ministre chargée de la politique économique et démographique, a présenté des statistiques, selon lesquelles la Bulgarie a un solde migratoire négatif de 78 615 personnes entre 2012 et 2017. Selon elle, le nombre de jeunes Bulgares qui reviennent dans le pays après la fin de leurs études à l’étranger connaît néanmoins une augmentation. (Troud, Club Z).

Environnement

Les chantiers à Alépou et Arapia doivent être temporairement arrêtés

La Direction nationale du contrôle sur la construction, qui a procédé la semaine dernière à une inspection des chantiers sur la plage d’Alépou et l’aire de camping Arapia, a conclu que les travaux sur les deux sites doivent être temporairement arrêtés jusqu’à ce que les irrégularités associées soient corrigées. Selon le chef de la Direction, il ne s’agirait pas de « construction incontestablement illégale », mais de sites dont la construction a commencé « en déviation » de certains textes législatifs, avec une documentation indisponible ou partiellement disponible. (bTV, Dnevnik, 24 Heures)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 04/02/2019

Haut de page