Lundi 4 septembre

Politique

Miroslav Nenkov, vice-ministre de la Santé, à propos de la candidature bulgare à accueillir le siège de l’Agence européenne des médicaments : « Il m’est très désagréable d’entendre toutes sortes de gens me dire que la Bulgarie n’a pas de chance. Si une des grandes capitales l’emporte, ce sera la preuve d’une Europe à deux vitesses. C’est inacceptable et nous nous battrons corps et âme pour présenter notre pays et notre capitale aux Etats qui considèrent comme utile de voter pour nous ». (Capital Daily)

L’Etat doit avoir la possibilité de se prémunir contre les recours abusifs qui font traîner les grands projets publics d’infrastructure. Si le juge rejette comme infondé le recours introduit par un soumissionnaire écarté à l’encontre du bénéficiaire d’un marché public, ce dernier doit être en mesure de chercher réparation. Interview du vice-premier ministre Tomislav Dontchev. (24 Tchassa)

En juillet dernier, le ministère des Finances a alloué 36,6 millions de leva à une cinquantaine de communes pour des dépenses d’infrastructure. Selon Sega, le critère politique a prévalu sur tous les autres critères lors de la répartition. Sur l’ensemble des communes financées, 20,8 millions de leva sont allés à des communes gouvernées par des maires MDL, 10 millions de leva à des communes administrées par le GERB et seulement 1,3 million de leva à des maires PSB. (Sega)

« La seule chose que j’entends autour de moi, c’est qu’il nous faut acheter le plus cher, que ce soit un hélicoptère, un avion ou un chasseur. Pourquoi le pays le plus pauvre devrait-il acheter ce qu’il y a de plus cher ? Il y d’autres chasseurs, d’autres blindés » : commentaire du premier ministre Boïko Borissov devant les jeunes du GERB, réunis à Varna pour leur 10e académie d’été. (tous médias)

Corruption

Le président de l’Assemblée nationale, Dimitar Glavtchev, la ministre de la justice, Tsetska Tsatcheva, le procureur général, Sotir Tsatsarov, le président de la commission parlementaire des lois, Danaïl Kirilov, le président du groupe parlementaire du GERB, Tsvetan Tsvetanov, ainsi que le président de l’Agence d’Etat de sécurité nationale (DANS), Dimitar Gueorguiev, ont animé, vendredi au parlement, une consultation publique sur le projet de loi de lutte contre la corruption élaboré par le GERB. (tous médias)

Roumen Radev, président de la République, a appelé à ce que les meilleurs textes des projets de loi du GERB et du PSB soient réunis dans un projet commun. (tous médias)

Selon la présidente du PSB Kornelia Ninova un projet commun de loi de lutte contre la corruption n’est possible qu’à trois conditions : doter de pouvoirs d’enquête la nouvelle autorité de lutte contre la corruption ; ne retenir dans son champ de compétence que la corruption aux plus hauts échelons du pouvoir ; prévoir à sa tête un président nommé par le président de la République. (tous médias)

Selon Tihomir Bezlov, analyste au Centre d’étude de la démocratie, le principal problème de la lutte contre la corruption en Bulgarie est de nature politique dans la mesure où les gouvernants auront du mal à s’attaquer à leurs fortes personnalités politiques : ministres, députés, chefs d’agences. Aussi, préconise-t-il d’accorder l’arbitrage en matière de corruption à une structure indépendante du gouvernement et dotée de la capacité administrative et financière de lutter contre la corruption. (Standart)

Selon Ilian Vassilev, ancien ambassadeur de Bulgarie en Russie et expert dans le domaine de l’énergie, « aucun bon projet de loi de lutte contre la corruption ne pourrait exister sans toucher au pouvoir du procureur général qui protège la corruption ». (pages Facebook d’Ilian Vassilev et de l’Initiative « Justice pour tous »)

International

Dans un communiqué de presse le ministère des affaires étrangères condamne le sixième essai nucléaire de la Corée du Nord. (tous médias)

Europe

« Berlin et Paris se mettent péniblement d’accord sur la refonte de la zone euro », commentaire sur les difficultés rencontrées par le couple franco-allemand pour faire redémarrer des problématiques clé de l’UE. (Capital Daily)

France

Les enjeux de la réforme du travail en France : brève analyse de Capital Daily. (Capital Daily)

Dernière modification : 04/09/2017

Haut de page