Lundi 5 février

Politique

La polémique autour de la Convention d’Istanbul continue à diviser le PSB. Se plaignant d’une énorme pression de la part du Parti des socialistes européens et de son président Sergueï Stanichev, Kornelia Ninova soutient toujours que la délégation bulgare à la rencontre du PES à Lisbonne, en décembre dernier, n’avait pas participé au vote de la résolution concernant la Convention d’Istanbul, parce qu’à ce moment elle se trouvait en réunions bilatérales. A la place de la Convention d’Istanbul, Mme Ninova propose l’adoption d’une « convention de Sofia sur la crise démographique » avec le soutien de tous les pays européens. (tous media)

Des étincelles ont jailli également au sein de la coalition des Patriotes unis. Jugeant saugrenue la proposition de referendum sur trois questions liées à la notion de « genre », Valeri Simeonov a provoqué toute de suite la réaction vexée de son auteur, Krassimir Karakatchanov. Selon celui-ci, il serait mieux pour M. Simeonov de parler d’abord avec ses collègues au sein des Patriotes, au lieu de les accuser publiquement de « chercher des dividendes médiatiques ». (tous media)

« Il est évident que la Convention d’Istanbul ne passera pas maintenant du fait du populisme » : entretien avec l’ancien président de la République (2012-2017) Rossen Plevneliev qui estime que la population est délibérément induite en erreur et qu’organiser un referendum ne serait pas la bonne solution. (24 Tchassa)

Le président de la République Roumen Radev a opposé son veto sur les amendements à la Loi sur les semences. Le veto porte sur les dispositions finales et transitoires de celle-ci levant l’interdiction de construire sur des terrains agricoles en bord de mer. (tous media)

Hristina Voutcheva, ancienne ministre des finances, juge inappropriée la demande du PSB d’un audit de la façon dont le gouvernement avait dépensé l’important excédent budgétaire en 2017 (1,5 milliard de leva). La Cour des comptes audite annuellement l’exécution du budget et la loi oblige les députés à approuver ses rapports, bien qu’ils négligent souvent cette obligation. Pour avoir une approche plus rigoureuse sur les excédents budgétaires, il faut modifier la loi qui permet actuellement au gouvernement de distribuer avec facilité des fonds non-inscrits dans le budget, rappelle-t-elle. (Sega)

Dans une interview avec l’ancien président de la République (1997-2002) Peter Stoyanov, 24 Tchassa rappelle les moments difficiles de la crise politique en janvier-février 1997 et les décisions prises qui ont orienté résolument la Bulgarie vers une adhésion à l’OTAN et à l’UE. (24 Tchassa)

En bloquant dimanche la route E-79, des habitants de Vidin (Nord-Ouest) ont protesté contre le mauvais état des routes dans la région, le trafic intense et les accidents fréquents. Ils demandent l’engagement du gouvernement et un calendrier rigoureux en vue de la construction d’ici 2021 de l’autoroute Vidin-Sofia et d’un tunnel sous la gorge de Petrohan. (tous media)

Le premier ministre Boïko Borissov recevra demain son homologue néerlandais Mark Rutte. A l’occasion de cette visite, 24 tchassa publie une tribune de Victor Ivanov selon qui le résultat négatif de cette visite pour l’adhésion de la Bulgarie à Schengen risque d’avoir un mauvais impact sur le comportement du premier ministre Borissov « qui renoncerait au comportement du garçon sage de l’Europe se précipitant pour exécuter toute demande de la part de Bruxelles, Berlin et Paris et risquerait d’adopter celui du premier ministre hongrois ». (24 tchassa)

Selon Valentin Radev, ministre de l’intérieur, ses homologues européens ont considéré que « la frontière bulgare est la frontière européenne la mieux protégée : 0 migrants à l’entrée, 0 migrants dans le pays et 0 migrants à la sortie ». (tous media)

Sous l’intitulé « Pourquoi la chaise rouge brûle », Diliana Klissourova soutient la thèse que le conflit entre Kornelia Ninova, présidente du PSB, et Sergueï Stanichev, ancien président du PSB (13 ans), président du Parti socialiste européen et de manière informelle à la tête d’un deuxième centre de pouvoir au PSB, ne fait que confirmer l’histoire des quatre derniers quinquennats. (24 tchassa)

Le quotidien 24 tchassa consacre un article élogieux à la personnalité du ministre de l’éducation, Krassimir Valtchev, qu’il qualifie de « défenseur des faits et non pas des appréciations ». (24 tchassa)

Justice

Le Conseil national des politiques de lutte contre la corruption, présidée par la vice-première ministre Ekaterina Zaharieva et regroupant la ministre de la justice Tsetska Tsatcheva et des vice-ministres de plusieurs ministères, des représentants du Parquet et de la DANS, etc., a décidé de dédier une partie de son site en ligne à la publication d’informations concernant la lutte contre la corruption. La base de données qui y sera ainsi créée généralisera les informations sur les procédures d’enquête et les procès ouverts contre de hauts fonctionnaires, ainsi que sur l’exécution des condamnations prononcées. Selon le Conseil, cela rendrait visibles sur un seul site les progrès réalisés en matière de répression de la corruption aux niveaux élevés du pouvoir. (Standart, dnevnik.bg)

Économie

Dans une analyse que publie Standart, Dessislava Nikolova, de l’Institut pour l’économie de marché, essaie de répondre à la question de savoir si l’adhésion à la zone euro donnera lieu à une inflation élevée. Selon Mme Nikolova, qui compare les données relatives aux Etats qui ont adhéré à la zone euro pendant les dix dernières années, les craintes de l’augmentation des prix s’avèrent exagérées. (Standart)

Santé

« Le modèle de la santé publique en Bulgarie, datant de 1999, est entièrement épuisé », a déclaré de la tribune du parlement le ministre de la santé Kiril Ananiev. Avec son équipe, il s’engage à élaborer et proposer aux députés d’ici l’automne un projet de réforme générale des soins dans le pays. (tous media)

France

« Paul Bocuse : le Charles de Gaule de la gastronomie » : sur deux pages, Sega rend hommage au célèbre chef français qui a su sortir les cuisiniers de l’anonymat et introduire de nouvelles normes en matière d’alimentation. (Sega)

Europe

La présidente de Malte, Marie-Louise Coleiro Preca, vient en Bulgarie pour une visite de deux jours à l’invitation du président Radev. Elle rencontrera également le premier ministre Borissov, la vice-première ministre et ministre des affaires étrangères, Ekaterina Zaharieva, le ministre de la santé Kiril Ananiev, et la présidente de l’Assemblée nationale, Tsveta Karaïantcheva. Elle visitera la bibliothèque de la ville de Sofia et échangera avec Todor Tchobanov, maire adjoint de la ville de Sofia. (tous media)

Un document de la Commission européenne qui sera rendu public demain mais dont le journal Die Welt rend d’ores-et-déjà compte du contenu, prévoirait une stratégie pour accélérer l’adhésion des pays des Balkans occidentaux à l’UE. Ainsi, selon ce document, la Serbie et le Monténégro adhèreraient en 2025 et peu après l’ARYM, l’Albanie, le Kosovo et la Bosnie-Herzégovine se joindrait à la famille européenne. (24 tchassa)

Dernière modification : 05/02/2018

Haut de page