Lundi 6 février

Politique

49e congrès du PSB ce week-end à Sofia : désormais, le président du parti sera élu directement par les militants et les socialistes ayant servi trois mandats (douze ans) comme députés ne pourront plus se présenter à des élections législatives. Deux changements qui visent à réduire le poids de l’opposition interne et à renforcer l’indépendance du président vis-à-vis des lobbies influents. (tous journaux)

Elections

Vendredi dernier, ABC et le Mouvement 21 ont signé un accord de coalition électorale. Objectif : attirer quelque 200 000 voix aux prochaines élections pour franchir le seuil de 4% des suffrages et ainsi entrer au parlement. (Captal Daily, mediapool.bg)

Boïko Borissov a présenté vendredi le programme électoral du GERB : priorité à l’éducation, augmentation de la rémunération moyenne à 1 515 leva et du salaire minimum à 650 leva, premiers pas vers l’adhésion à la zone euro, mise en place d’une autorité unique de lutte contre la corruption aux niveaux élevés du pouvoir, lancement d’un service militaire pour des bénévoles et de formations militaires dans les écoles et les universités. (tous journaux)

Justice

Roumen Ovtcharov (PSB), ancien ministre de l’économie et de l’énergie (2005-2007) a été inculpé pour abus de pouvoir dans le cadre d’une enquête sur la location des mines de charbon de Bobov dol à l’entreprise Oranovo (liée à l’oligarque Hristo Kovatchki). Par la suite, le locataire avait pris en concession l’exploitation du site, puis, en octobre 2016, après une grève des mineurs, le gouvernement Borissov avait constaté le non-paiement des redevances dues à l’Etat et avait saisi le Parquet. (Capital Daily)

Economie

Les tests de résistance (stress tests) pour les compagnies d’assurance et les fonds de retraite en Bulgarie ont donné pleine satisfaction, a déclaré la Commission du contrôle financier. Organisés conjointement avec l’Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (EIOPA), ils ont englobé 54 compagnies et groupes opérant sur le marché bulgare, dont treize s’avèrent ne pas répondre pas aux critères de capital. (Capital Daily)

Le conseil municipal de Sofia trouve injustifiée l’augmentation des tarifs de l’eau approuvée la semaine dernière par le régulateur, tandis que Yordanka Fandakova, maire de Sofia, demande que les résultats de l’audit de l’opérateur Sofiïska voda soient pris en compte lors de la détermination du prix de l’eau. (Capital Daily)

Europe

Roumen Radev se rend en visite officielle aujourd’hui en Allemagne avec Radi Naïdenov et Teodor Sedlarski, ministres des affaires étrangères et de l’économie. (Dnevnik, mediapool.bg)

En visite à Bruxelles, « Roumen Radev a réaffirmé l’orientation euro-atlantique du pays ». (Ikonomist)

« Il n’y a pas de risques pour le financement européen » : Standart publie une interview de deux pages avec Malina Kroumova, vice-premier ministre intérimaire en charge des fonds européens. (Standart)

Plus de 500 000 personnes ont protesté ce dimanche en Roumanie ; le gouvernement a retiré son décret mais les manifestants revendiquent à présent sa démission. (tous médias)

Une manifestation a réuni hier à Sofia, devant l’ambassade de Roumanie, des ressortissants roumains venus exprimer leur solidarité avec leurs compatriotes. Hristo Ivanov et Traïcho Traïkov du parti Oui Bulgarie et des représentants du Réseau de protestation se sont joints à eux. (BNR, BgNes, 24 Tchassa)

Francophonie

Première interview d’Amélie Nothomb pour la télévision publique bulgare. « L’écriture est un romantisme paranoïaque », déclare la célèbre romancière belge, dont plus d’une quinzaine d’ouvrages ont été traduits en bulgare. (BNR1)

International

Les médias reprennent un article du New York Times : « La Bulgarie commence à s’inquiéter de la complication des relations de Trump avec la Russie ». (Dnevnik, mediapool.bg, BNT)

France

Tous les médias rendent compte de l’attaque vendredi dernier d’une patrouille de sécurité au Carrousel du Louvre. (tous médias)

Ouverture de la campagne électorale du Front national. (tous médias)

« Victoire à la Pyrrhus pour Macron : le rebelle-idéaliste a peu de chances à reporter l’élection présidentielle ». (Ikonomist)

Dernière modification : 06/02/2017

Haut de page