Lundi 6 juillet

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 5 740 (+ 63 en 24h)
• Nombre de guérisons : 2 915 (+ 17 en 24h)
• Nombre de décès : 246 (+5 en 24h)

Avec 1 052 personnes infectées par le Covid-19 entre le 28 juin et le 5 juillet, la semaine dernière a enregistré un nouveau record hebdomadaire.

Le directeur de l’hôpital « Pirogov », Pr Assen Baltov, a mis en garde contre une augmentation du nombre de jeunes gens infectés, qu’il a attribué à l’ouverture des boîtes de nuit, des salles de sport et de la tenue des bals de fin d’année des bacheliers. Selon le Pr Baltov, les activités physiques plus intenses font que le virus pénètre plus rapidement dans les poumons et que la maladie se manifeste de manière plus grave.

Interrogé au sujet de la possibilité de resserrer les mesures antiépidémiques, sur fond d’une recrudescence du nombre de personnes contaminées par le Covid-19, le premier ministre, Boïko Borissov, a indiqué que de nouvelles restrictions ne seront pas introduites, ni en juillet ni en août, et qu’il faudra compter sur la responsabilité individuelle. « Chacun a le droit de rentrer à la maison et de s’y enfermer. Pourquoi imposer la fermeture de tout et le respect de la distance entre les gens par une ordonnance ? », a-t-il dit. (Mediapool, Dnevnik, BNR, 24 Heures)

Politique

PR Roumen Radev : « Ma table de chevet est vide, c’est le Premier Ministre qui répartit les portions dans l’État »

Mécontent des commentaires du premier ministre Borissov à propos de liens occultes entre le chef de L’État et des hommes d’affaires influents [thèse du Parquet], le président de la République a souligné qu’il est totalement déplacé de mettre un signe d’égalité entre les rapports de M. Radev avec les entreprises et ceux entretenus par le premier ministre. « J’ai des rapports avec les entreprises qui produisent, qui exportent et qui remplissent le Trésor. Je n’entretiens pas de relations avec des hommes d’affaires qui siphonnent les fonds publics avec des appels d’offres scandaleux, là, c’est le premier ministre qui répartit les portions », a indiqué le président de la République lors de l’escalade du pic de Belmeken, organisée dimanche dernier dans le cadre de l’initiative « Faisons du sport avec le président de la République ». Soulignant qu’aucun homme d’affaires ne l’a jamais accusé de racket ni de corruption, M. Radev a rappelé que tout le monde sait maintenant qui est l’experte en communication qui visitait chaque mois le siège de M. Vassil Bojkov. « Ma table de chevet est vide », a-t-il conclu en faisant référence aux photos récemment divulguées de la chambre du premier ministre, avec les liasses de billets de banque.

Manifestation des agents de police

Des centaines d’agents de police ont manifesté à Sofia, hier, à l’occasion de leur fête professionnelle du 5 juillet. Les manifestants ont évoqué des problèmes persistants depuis des années, dont le paiement des heures supplémentaires et du travail de nuit, ainsi que le manque d’un dialogue suffisamment efficace avec la direction juridique du Ministère de l’Intérieur. Ils ont également protesté contre la décision du gouvernement d’augmenter leurs salaires de 10%, en se prononçant en faveur d’une hausse d’un montant égal pour tous les agents. (Dnevnik, Mediapool)

Justice

Deux personnes proches de l’homme d’affaire Vasil Bozhkov ont été arrêtées

Après une audience non publique, la Cour pénale spécialisée a laissé en garde à vue l’avocat Slavcho Markov et le chef des gardes de sécurité de l’homme d’affaires Vasil Bozhkov – Veselin Baltov. Ils ont été arrêtés lors d’une opération médiatisée du Parquet la semaine dernière dans deux villes. Vendredi dernier, le Parquet avait annoncé que des photos et des profils avec des données personnelles de magistrats ont été retrouvés dans les maisons des personnes arrêtées. La responsabilité pénale de ces deux personnes a été engagée pour accusation de participation à une association de malfaiteurs dont les activités sont liées à l’extorsion, au viol et aux meurtres. Cette association, selon le Ministère public, serait dirigée par Vasil Bozhkov. La cour a respecté la demande du Parquet, et a décidé de les laisser en garde à vue, au motif qu’ils sont susceptibles de commettre d’autres infractions. (Dnevnik, Mediapool)

Media

Après l’intervention de RSF, le Parquet décide d’assurer la protection du journaliste d’investigation Nikolaï Staïkov

Le journaliste d’investigation Nikolaï Staïkov (Fonds anticorruption), qui avait reçu plusieurs menaces de mort à la veille de et après la publication de son reportage « Les huit nains », traitant d’un cas de capture d’entreprise, s’est vu doter de gardes, suite à une décision du Parquet. La plainte déposée par le journaliste à la police n’ayant pas porté ses fruits, il a fallu l’intervention de l’organisation internationale « Reporters sans frontières » pour que les autorités prennent au sérieux les actes de harcèlement dirigés contre lui. Dans un communiqué, RSF a demandé aux autorités bulgares de « mener une enquête indépendante et approfondie sur les intimidations dont Staïkov est l’objet, et de lui garantir sans délai une protection policière ». RSF rappelle également que « les pressions exercées contre les journalistes d’investigation, qui enquêtent sur les affaires de corruption, sont fréquentes en Bulgarie » et cite à l’appui les harcèlements auxquels sont exposés depuis des années Atanas Tchobanov et ses collègues de bivol.bg, ainsi que le journaliste Rossen Bossev de Capital. (tous media, https://rsf.org/fr/actualites/bulgarie-les-autorites-ignorent-les-menaces-de-mort-lencontre-dun-journaliste-anti-corruption)

France-Bulgarie

Entreprise innovante : farine de larves destinée aux aliments pour animaux

Dans son dernier numéro, l’hebdomadaire Capital présente l’entreprise innovante Nasekomo, créée en Bulgarie par Olga et Xavier Marsenac et spécialisée dans la production de protéines et huiles naturelles à partir de larves de la mouche soldat noire. (Capital)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 24/07/2020

Haut de page