Mardi 1er juin

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 418 577 (+ 303 en 24h)
• Nombre de guérisons : 382 183 (+ 1 646 en 24h)
• Nombre de décès : 17 700 (+ 38 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 3 054 (dont 348 en soins intensifs)
• Nombre de vaccins administrés : 1 365 923 (+ 12 681 en 24h)
• Nombre de personnes avec un parcours vaccinal complet : 560 385

PNG

Nouveaux certificats de vaccination

À partir du 4 juin, les personnes ayant déjà obtenu leur certificat de vaccination pourront déposer une demande en ligne sur le site web www.his.bg pour que leur document soit réédité gratuitement selon le nouveau format des certificats européens, qui devrait entrer prochainement en vigueur. Une fonctionnalité permettra également aux personnes qui ne disposent pas de signature électronique qualifiée (KEP) d’obtenir la nouvelle version du certificat. Le nouveau certificat pourra être téléchargé sur un smartphone ou un ordinateur. Les ressortissants étrangers devront fournir leur identifiant personnel de ressortissant étranger (lichen nomer na chuzhdenets) et le numéro de leur document de résidence en Bulgarie.

Les personnes qui n’ont toujours pas reçu leur certificat pourront en faire une demande via i) leur dossier médical en ligne sur ce même site web (uniquement avec une KEP), ii) leur médecin traitant ou bien iii) le point de vaccination où ils se sont fait vacciner. (tous médias)

Politique

Nouvelles nominations à la tête des institutions de sécurité

Une semaine après la fin de fonctions de l’ancien président de l’Agence d’État pour la sécurité nationale (DANS), Dimitar Gueorguiev, son adjoint, Nedialko Nedialkov, a subi le même sort. Selon les propos de celui-ci, sa relève, annoncée par le Conseil des ministres, aurait été fait au motif de « carences systémiques dans l’exercice des fonctions et atteinte à la renommée de l’agence ». Il a souligné qu’il était en congé, vendredi dernier, lorsque l’ordre de sa fin de fonction a été signé, et qu’il avait reçu de nombreuses distinctions pour mérites, dont deux en 2021. Dnevnik écrit que selon plusieurs sources, N. Nedialkov serait lié au parti politique MDL, dont il aurait défendu les intérêts au sein de la DANS.

Le ministre de l’Intérieur, Boïko Rachkov, a relevé de ses fonctions le directeur de la Direction générale de lutte contre la criminalité organisée (GDBOP), Lubomir Yanev. Ses fonctions seront assurées, à titre intérimaire, par Kalin Stoyanov, chef du département des opérations spéciales au sein de la GDBOP. (tous médias)

Dans un courrier, six eurodéputés du GERB-UFD avertissent leurs collègues des « événements très inquiétants » en Bulgarie

Les eurodéputés de la coalition GERB-UFD ont adressé une lettre à tous les membres de la Commission européenne et du Parlement européen à travers laquelle ils informent leurs collègues d’« événements très inquiétants » survenus en Bulgarie après la nomination par « le Président pro-russe » d’un gouvernement intérimaire « qui a commencé à racler la démocratie ». Selon ces six eurodéputés du GERB-UFD, « les Bulgares doivent s’opposer d’une manière plus ferme et plus déterminée à cette tentative rampante de renverser l’Etat, et à l’introduction des méthodes autoritaires de gestion de la part du Président Radev et de son gouvernent intérimaire, qui agit comme son quartier général de campagne ». De même, les déclarations du Ministre intérimaire de l’intérieur, Boïko Rachkov, relatives au licenciement de deux journalistes de la bTV et à l’appellation d’« ex-personnes », employée à l’égard de certains politiciens, ont généré de l’inquiétude dans les rangs du groupe. En effet, cette appellation « ex-personne » était couramment utilisée durant la période communiste pour désigner les ennemis de la dictature. « Les ex-personnes ont été envoyées dans les camps de travail ou directement exécutées ; le même destin a été réservé parfois pour certains membres de leurs familles » rappelle-t-on.

Le GERB-UFD exprime en plus son mécontentement contre certaines nominations considérées comme suspicieuses au sein du Ministère de l’intérieur et des Agences d’Etat. Craignant un retour « d’une des périodes les plus sombres dans l’histoire de la Bulgarie » en raison de la rhétorique utilisée par M. Rashkov, les députés GERB-UFD regrettent que « le gouvernement intérimaire ait adopté les mêmes méthodes que la police communiste utilisait à l’époque pour réprimer ses opposants politiques ». Ces députés expriment leur indignation suite à la fin de fonction du Directeur de l’Agence d’Etat pour la sécurité nationale (DANS) et font le lien entre son licenciement et le succès de l’opération de démantèlement d’un réseau d’espionnage russe en Bulgarie. La lettre s’achève sur l’affirmation selon laquelle « le gouvernement intérimaire du Président Roumen Radev emploie certaines des stratégies les plus dangereuses du régime communiste – la propagation de mensonges, la désinformation les menaces visant l’intimidation des dissidents » (Sovobdna Evropa, Capital)

Justice

Le Parquet européen commence à fonctionner

A partir du 1er juin, le nouveau Parquet européen, créé en 2017 en tant qu’organe indépendant de la Commission européenne de lutte contre la criminalité financière (basé à Luxembourg), commencera officiellement à fonctionner. Dirigé par la procureure générale européenne Laura Kovesi, ancienne chef de l’Agence roumaine de lutte contre la corruption, le Parquet allie 22 Etats membres (à l’exception du Danemark, de l’Irlande, de la Suède, de la Pologne et de la Hongrie) ayant nommé des procureurs européens en poste à Luxembourg, et des procureurs délégués en poste dans leurs propres pays. La Bulgarie y est représentée par la procureure européenne Teodora Gueorguieva, et par quatre procureurs délégués : Dimiter Belitchev, Boïko Kalfine, Svetlana Chopova et Veronika Trifonova. Afin de remplir son quota de dix procureurs délégués, le pays devra proposer six nouvelles candidatures, à la place de celles rejetées en avril-mai dernier par Mme Kovesi.

Le Parquet européen pourra recevoir des signalements envoyés par toute personne physique ou morale établie au sein de l’UE ou dans un pays tiers, dans toutes les langues européennes. Les signalements seront soumis en ligne via un formulaire spécial et ne doivent pas être anonymes. Au début de son fonctionnement, le Parquet reprendra des enquêtes déjà ouvertes dans les Etats membres. Sega informe que d’après des sources au sein du Parquet près la Cour suprême de cassation, la Bulgarie transmettra au Parquet européen la procédure concernant l’acquisition de véhicules 4x4 par le ministère bulgare de l’Intérieur, qui a acheté des centaines de jeeps (affaire pointée du doigt par l’OLAF) ; la fraude aux fonds européen dans l’affaire des vignettes, impliquant la chanteuse LiLana et l’Agence des routes ; l’affaire du détournement de fonds européens par le fabricant d’alcool Miniou Staïkov. En ce qui concerne les signalements, en octobre 2020 l’association civile Boets avait saisi le Parquet européen de faits troublants entourant la construction du gazoduc Turkish Stream sur le territoire bulgare. L’eurodéputée Elena Yontcheva avait également envoyé un signalement concernant la construction de routes en Bulgarie. (dnevnik.bg, sega.bg)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 03/06/2021

Haut de page