Mardi 10 avril

Politique

Une semaine après la fuite des deux détenus de la prison de Sofia, la police n’a pas encore retrouvé leurs traces. Les frontières et les principales routes restent sous haute surveillance. Une enquête sur la fuite a été ouverte. Le cas ayant rallumé la tension dans le secteur, le syndicat des agents des établissements pénitentiaires a mis en garde que les manifestations de protestation seront probablement reprises avec des revendications d’augmentation des effectifs, d’amélioration des conditions de travail et d’acquisition de matériel. Aujourd’hui, la ministre de la justice Tsetska Tsatcheva réunit les chefs de prison de tout le pays en vue de chercher des « réponses urgentes à des questions d’actualité » dans le secteur. (tous media)

Après deux mois de fuites d’informations contradictoires sur le nouvel ambassadeur de Bulgarie en Russie, le gouvernement a validé à la veille des fêtes de Pâques, selon Standart et 24 tchassa, la candidature d’Atanas Krastin, secrétaire chargé de la politique extérieure du président de la République, à ce poste. Selon Standart, c’est à la suite du refus de la Bulgarie d’expulser des diplomates russes en raison de l’affaire Skripal que la Russie aurait approuvé de manière informelle cette proposition de nouvel ambassadeur. D’ici une semaine, il est attendu que le président de la République signe le décret de nomination de M. Krastin devant être suivi de l’agrément officiel de la part de la Russie. 24 tchassa informe que d’ici la fin du mois d’avril, le gouvernement approuvera les candidatures d’une dizaine d’ambassadeurs qui succèderont aux chefs de missions diplomatiques dans des pays, pour la plupart, membres de l’UE dont le mandat a été prolongé en raison de la présidence de la Bulgarie du Conseil de l’UE. (Standart, 24 tchassa)

Dans un discours prononcé à l’occasion de son anniversaire, Ahmed Dogan, président d’honneur du MDL déclare ne pas partager « ce que la Russie a fait en Crimée » mais non plus la façon dont une pression est exercée sur la Russie qui est « une réalité géopolitique sérieuse ». Il y a également abordé la tentative de la Chine de créer une union économique autour de sa monnaie qui donnera lieu à des « coalitions forcées pour des motifs commerciaux et financiers ». (24 tchassa)

Dans un sondage de Gallup International mené du 3 au 4 avril, 62% des Bulgares enquêtés approuve la façon dont le premier ministre Boïko Borissov fait face à la politique extérieure. La position du gouvernement sur l’affaire Skripal est approuvée par 88% des personnes interrogées. Dans une interview accordée à Standart, Parvan Simeonov, politologue et directeur de Gallup International Bulgarie, se réfère à ce sondage dans son analyse de la position du gouvernement bulgare sur l’affaire Skripal et plus largement de la politique extérieure bulgare qui « est chantée souvent à deux voix », celle de Boïko Borissov, premier ministre et premier ministre des affaires étrangères, qui domine et reste conditionnée par l’opinion publique, et celle d’Ekaterina Zaharieva, ministre « officielle » des affaires étrangères. Dans ce contexte, M. Parvanov considère comme réaliste mais « inquiétante » la possibilité que la Bulgarie organise un deuxième sommet à Varna visant cette fois-ci la réconciliation entre l’UE et la Russie dans la mesure où la politique extérieure bulgare est depuis des décennies l’un des maillons les plus faibles de la Bulgarie. (Standart)

Selon la dernière étude d’Eurostat, en 2016, la Bulgarie a accordé sa nationalité à 1626 personnes, ce qui constitue 28% de plus par rapport en 2015. 30 % des personnes naturalisées sont des ressortissants russes, 17.1 % – ukrainiens et 9% – turcs. (mediapool.bg)

KTB

Dans une lettre ouverte adressée au président de l’Assemblée nationale, au Conseil supérieur de la magistrature et à la Commission européenne, Plamen Gueorguiev, président de la Commission de répression de la corruption et de confiscation de biens acquis illégalement, accuse la plus grande organisation de magistrats, l’Union des juges en Bulgarie, d’avoir violé dans sa position du 4 avril (voir la revue du 5 avril) les articles 10 et 14 de la Convention européenne des droits de l’homme qui protègent « sans distinction aucune » la liberté d’expression dont il jouit indépendamment de son statut de haut fonctionnaire. Selon M. Gueorguiev, son opinion exprimée dans l’interview récente pour le site en ligne Legal World ne visait qu’à indiquer que la saisie de la Cour de l’UE par un renvoi préjudiciel entraînerait la suspension de la procédure nationale jusqu’à ce que la Cour ait statué et bloquerait la confiscation des biens pendant une longue période de temps. (tous media)

Défense

Le contrat de réparation des avions de chasse MiG-29, en service dans l’armée de l’air, sera d’une durée de quatre ans. Le fabricant russe RSK MiG organisera les travaux en Bulgarie, dans les usines militaires Terem, et non en Russie, a indiqué le ministre de la défense Krassimir Karakatchanov dans une interview télévisée. L’ambition du ministère est de garantir la navigabilité de l’ensemble des quinze chasseurs bulgares MiG-29 pour les sept années à venir. Par ailleurs, M. Karakatchanov a confirmé que concernant l’achat d’un nouveau type de chasseur, des appels de participation seront envoyés à six fabricants, dont des fabricants aux Etats-Unis, en Israël et en France. (dnevnik.bg)

Finances

« Les banques : moins nombreuses et plus grandes » : analyse dans Ikonomist du marché bancaire bulgare après la décision de deux groupes bancaires de se retirer du pays. (Ikonomist)

Europe

Les ministres européens de l’environnement et de l’eau se réunissent à Sofia en conseil informel pour examiner des questions liées à la qualité de l’air et à son impact sur la santé humaine. Demain, la séance sera consacrée aux négociations internationales sur le climat, l’année 2018 étant décisive pour atteindre un consensus sur le programme de travail de l’Accord de Paris sur le climat. (tous media)

La commissaire européenne en charge du marché numérique a accordé une interview à Eurcativ sur le scandale touchant Facebook et Cambridge Analytica. Des citations de celle-ci sont reprises par Dnevnik. Maria Gabriel tranche que les utilisateurs de la plateforme ont le droit d’être informés de l’utilisation de leurs données, et que la commissaire à la justice, Vera Jourova, a déjà demandé plus d’explications à Facebook. (Dnevnik, euractiv.fr)

Balkans

Le premier ministre est en visite à Mostar (Bosnie-Herzégovine) pour participer à la 21e Foire économique internationale. Boïko Borissov aura une série d’entretiens en tête à tête avec des leaders des pays des Balkans occidentaux, dont le président serbe. M. Borissov essaiera de persuader M. Vucic de ne pas boycotter le sommet UE-Balkans et de se rendre le 17 mai prochain à Sofia. Belgrade avait prévenu qu’il était possible que ses représentants ne se rendent pas à Sofia à cause de la présence du président du Kosovo. (tous media)

24 tchassa publie un commentaire sur le sommet sur les Balkans, prévu le 17 mai prochain à Sofia. Le premier ministre bulgare, ancien pompier, devrait essayer cette fois d’éteindre un incendie diplomatique et de faire en sorte que la tension entre la Serbie et le Kosovo n’assombrisse pas le sommet, commente le journal. Boïko Borissov tenterait de convaincre le président serbe que ce conflit ne vaut pas le risque que la région perde des subventions à hauteur de 30 Mrds €. Selon M. Borissov, cette somme est indispensable pour développer la connectivité dans la région ainsi que celle entre les Balkans et le reste de l’UE, souligne le journal. (24 tchassa)

Sega reprend un article d’Euobserver qui analyse également le sommet du 17 mai. Selon le site d’information, la réunion est en risque à cause de la présence du président serbe. Cinq Etats-membres de l’UE n’ont pas reconnus l’indépendance du Kosovo en raison de leurs propres problèmes intérieurs avec des régions indépendantistes. L’Espagne, la Roumanie, la Grèce, Chypre et la Slovaquie sont à la recherche d’une approche diplomatique mais ferme pour démontrer leurs réserves à l’égard de la présence du Kosovo au sommet. (Sega)

International

La vice-première ministre et ministre des affaires étrangères Ekaterina Zaharieva, en visite de deux jours aux Emirats arabes unis, va inaugurer la première ambassade bulgare à Abou Dhabi. Au centre de ses entretiens seront les investissements et les possibilités de coopération dans le domaine des hautes technologies et du tourisme. Les relations diplomatiques entre les deux pays datent de 1991. Actuellement, la communauté bulgare y compte près de 7 000 personnes. (tous media)

Standart publie une interview avec Eva Maydell. L’eurodéputée PPE/GERB souligne la différence dans les relations de l’UE avec la Russie et avec la Turquie. Malgré les problèmes du respect des droits de l’homme et des citoyens, Ankara reste partenaire de l’Union à laquelle elle a l’ambition d’adhérer. Tandis que la Russie a adopté une politique d’ingérence dans la politique intérieure de certains Etats-membres, des tentatives de manipulation et, comme a été le cas récent, a employé un agent neurotoxique de qualité militaire, ajoute Mme Maydell. (Standart)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les media bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 11/04/2018

Haut de page