Mardi 11 février

Politique

La Commission anti-corruption publie des extraits des courriers échangés avec l’armée de l’air, concernant le président Radev

La Commission de lutte contre la corruption, dirigée depuis un mois par l’ancien procureur général Sotir Tsatsarov, a publié des extraits des courriers échangés entre elle et le commandant de l’armée de l’air Tsanko Stoïkov. Il s’agit de deux lettres, adressées par le général T. Stoïkov à la commission, en réponse à la demande de celle-ci de documents concernant l’enquête de conflit d’intérêt visant le président de la République. Le chef de l’armée refuse d’envoyer l’information demandée, en faisant valoir que les délais légaux d’une possible enquête de conflit d’intérêt ont expiré (R. Radev et son épouse ont quitté l’armée de l’air en 2016), ce qui lui permet de ne pas satisfaire la demande la Commission. Il y a deux semaines, le Parquet avait divulgué des enregistrements d’entretiens téléphoniques du gén. Stoïkov, réalisé avec des techniques spéciales d’enquête, en alléguant qu’il existe des données en soutien de l’hypothèse que des documents liés à l’embauche dans l’armée de l’air de la future épouse du président Radev ont été dissimulés à la commission. Par ailleurs, une enquête ordonnée par le ministre de la Défense, dont les résultats ont été publiés vendredi dernier, a conclu que le commandant de l’armée de l’air avait bien envoyé toute l’information requise à la Commission. (tous media)

Le Bureau de contrôle des techniques spéciales d’enquête vérifie la régularité des écoutes utilisées visant le chef de l’armée de l’air

Le Bureau national de contrôle des techniques spéciales d’enquête vérifie si les enregistrements d’entretiens téléphoniques du chef des forces aériennes Tsanko Stoïkov ont été effectués en conformité avec la loi. Dans ces enregistrements, récemment divulgués par le Parquet, on entend une voix qu’on présume être celle du président de la République Roumen Radev. Dans une interview sur la BNR, le procureur général a expliqué qu’il s’agit de techniques spéciales d’enquête mis en place par la DANS. Dnevnik rappelle que les inconnues persistent autour des entretiens enregistrés du commandant de l’armée de l’air : pourquoi a-t-il été mis sur la table d’écoute, combien de temps ont duré les écoutes, pourquoi a-t-on conservé les enregistrements au lieu de les détruire, qui est le juge qui a autorisé les écoutes et dans quel contexte, etc. (Dnevnik.bg)

Un associé de l’homme d’affaires Vassil Bojkov pourra être libéré sous une caution record

Alexandre Toumparov, l’un des associés de l’homme d’affaires Vassil Bojkov recherchés en justice, a été trouvé en Bulgarie. M. Toumparov est l’un des fondateurs de la société de paris sportifs Eurofootball et membre du conseil de surveillance de l’équipe de football Levski. Avec M. Bojkov, Alexandre Toumparov est l’un des six accusés dans le cadre de l’enquête du parquet spécialisé pour participation à un groupe criminel organisé et délits fiscaux.

M. Toumparov dispose de 14 jours pour payer sa caution record de 1,5 million de leva (760 000 euros). Le Parquet n’a pas commenté les raisons de ce montant, le premier de cet ordre en Bulgarie. À titre de comparaison, Svobodna Evropa note que l’ancien président de la Commission des jeux de hasard, Alexandre Gueorguiev (également accusé), a été mis en liberté sous caution de 40 000 leva (20 000 euros), après avoir fait des aveux. M. Toumparov serait actuellement dans un hôpital, en raison de problèmes de santé. (tous médias)

International

L’assistant adjoint au secrétaire d’État américain en visite en Bulgarie

Un mois après le premier dialogue stratégique entre la Bulgarie et les États-Unis, le premier ministre, Boiko Borissov s’est entretenu hier avec Matthew Palmer, l’assistant adjoint au secrétaire d’État américain chargé des questions européennes et eurasiennes. L’importation de gaz naturel, la sécurité et la défense figuraient parmi les sujets traités lors de la rencontre. M. Matthew Palmer et la ministre des affaires étrangères, Ekaterina Zaharieva ont exprimé leur déception quant à l’absence de décision du Conseil européen concernant le début des négociations d’adhésion à l’UE de la Macédoine du Nord et d’Albanie. Ils se sont accordés sur le fait qu’une telle décision devrait être annoncée dans les plus brefs délais. « L’Union européenne doit s’engager plus étroitement encore dans les Balkans occidentaux afin de stimuler l’intégration euro-atlantique des pays de la région » ont-ils conclu. Le premier ministre a ajouté que l’intégration des pays des Balkans occidentaux devrait donc se poursuivre sur la base de leurs propres mérites, et à condition de remplir les critères relatifs à l’État de droit, la lutte contre la corruption, la liberté de la presse et les droits des minorités. (BNR, Site officiel du Ministère des affaires étrangères)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 11/02/2020

Haut de page