Mardi 12 juin

Politique

Le ministre du travail et de la politique sociale, Bisser Petkov, a donné hier sa démission qui a été acceptée par le premier ministre. Dans son entretien avec M. Borissov, le ministre a indiqué comme motif « l’impossibilité de maîtriser la tension créée par les revendications des mères d’enfants handicapés ». C’est la deuxième démission acceptée dans le gouvernement actuel après celle du ministre de la santé en octobre dernier, la démission de la ministre de l’énergie n’ayant pas été finalement actée. L’acte du ministre Petkov a surpris les protestataires. « Notre objectif n’a jamais visé la démission du ministre, nous voyions la lumière dans le tunnel, nous étions sûrs qu’il allait introduire le projet de loi sur l’assistant personnel au parlement ». Les mères d’enfants handicapés demandent le rétablissement de M. Petkov dans ses fonctions, sinon elles menacent de déclencher une manifestation géante pour réclamer la démission du gouvernement.
(tous media)

Depuis des mois, les mères protestent et, depuis le 1er juin, elles campent devant le parlement. Elles revendiquent la refonte des lois régissant les problèmes des handicapés, un nouveau dispositif d’évaluation du handicap, un accès à l’éducation et à l’emploi, une prise en charge financière adéquate. Leurs manifestations ont conduit les députés à demander au ministère du Travail et de la Politique sociale de présenter jusqu’au 30 juin prochain un projet de réorganisation des prestations sociales. (tous media)

Deux anciens ministres du travail, Ivan Neïkov et Hassan Adem, ont commenté en des termes très positifs l’expertise du ministre Bisser Petkov et son implication pour la solution des problèmes dans le domaine social. Selon M. Neïkov, la véritable raison de la démission du ministre est le manque de soutien politique pour son action. En tant qu’expert, le ministre a tenu à ce que la réforme soit bien pensée et dotée des ressources nécessaires. Les deux plus grands syndicats, la Confédération des syndicats indépendants en Bulgarie et Podkrepa, ont exprimé eux aussi leur soutien au ministre Petkov, une « personne ouverte au dialogue et d’une approche constructive dans le travail », « un bon ministre ». Les syndicalistes demandent au premier ministre de revenir sur sa décision. (bnr.bg, dnevnik.bg)

Le gouvernement honorera son engagement de doubler les rémunérations des enseignants, a souligné le ministre de l’éducation et de la science, Krassimir Valtchev, à l’issue de la signature hier de la nouvelle convention collective dans le domaine de l’enseignement préscolaire et scolaire. Celle-ci prévoit une augmentation de 21%, soit de 760 à 920 leva, des salaires minimum. Les crédits prévus pour la formation continue des professeurs augmentent également. (Sega, 24 Tchassa)

Les députés créent délibérément des difficultés pour ajourner l’examen du projet de loi limitant les publicités des jeux de hasard, introduit à la demande du vice-premier ministre Valeri Simeonov, écrit Sega. Cette « patate chaude », renvoyée sans résultat depuis un mois entre les commissions, ne semble soutenue par aucun des groupes parlementaires. « Il faudra réécrire certaines dispositions pour tenir compte de certaines critiques », a indiqué un député GERB. Récemment, le ministre des sports a calculé à son tour que le projet de loi proposé réduira de 10%, les recettes des loteries affectées au sport. (Sega)

Energie

« Le gouvernement doit renoncer à la réalisation du projet Belene », a souligné sur Nova TV l’ancien ministre des finances (2009-2013) Simeon Diankov. Selon lui, l’UE ne permettrait jamais à un investisseur chinois d’entrer dans un secteur aussi stratégique que celui du nucléaire. D’autre part, il n’y a pas d’investisseur sérieux qui accepterait de réaliser un projet nucléaire sans garantie de la part de l’Etat. Le rebondissement du thème de Belene est une nouvelle tentative de « chercher midi à quatorze heures », a conclu M. Diankov. (Sega)

Défense

Un hélicoptère militaire MI-17 s’est écrasé hier soir non loin de la base militaire de Kroumovo et tout près de l’aéroport civil de Plovdiv lors d’un entraînement. Le commandant de bord et le pilote adjoint sont morts. Seul l’ingénieur de bord a survécu. Selon le ministre de la défense Krassimir Karakatchanov « tout s’est passé tellement rapidement que les pilotes n’ont même pas eu le temps de le signaler et il s’agit le plus probablement d’un problème technique de la machine et non pas d’une faute professionnelle, ce qui explique l’urgence de la modernisation de l’armée bulgare ». Une enquête est en cours. (tous media)

International

La présidente de l’Assemblée nationale Tsveta Karaïantcheva et son homologue géorgien Irakli Kobakhidze ont signé à Tbilissi un accord de partenariat entre les parlements des deux pays. Selon ce document les deux assemblées vont se coordonner pour soutenir l’intégration de la Géorgie dans les structures européennes et euro-atlantiques. (tous media)

Lors d’une déclaration conjointe avec son homologue Binali Yildirim à Izmir le premier ministre bulgare Boïko Borissov, accompagné du vice-premier ministre Tomislav Dontchev et du ministre de l’économie Emil Karanikolov, a déclaré qu’il avait été négocié entre lui et son homologue turc que le gaz en provenance du gazoduc TANAP, inauguré aujourd’hui, « passe par la Bulgarie, mais c’est à voir comment il sera transporté vers l’Europe. C’est cela notre devoir. Nous sommes membres de l’Union européenne et en tant que tels nous nous conformerons obligatoirement au Troisième paquet de libéralisation [du marché de l’énergie]. Nous aurons donc à travailler ensemble avec la Commission européenne pour trouver la formule acceptable de livraisons de gaz azéri en Europe ». Pour sa part, Binali Yildirim a souligné que le projet TANAP contribuera au développement régional et garantira la sécurité énergétique en Europe par la diversification des livraisons de gaz. Sur le plan bilatéral, M. Yildirim a mis en valeur l’importance du dialogue politique entre la Bulgarie et la Turquie. (tous media)

Dernière modification : 12/06/2018

Haut de page