Mardi 12 novembre

Politique

Maya Manolova demande l’annulation du vote à Sofia

Peu après sa défaite aux élections municipales, Maya Manolova, la candidate indépendante soutenue par le PSB, a décidé de demander, auprès de la commission électorale municipale, l’annulation des résultats des élections dans la capitale. Cette demande sera traitée par le tribunal administratif, qui doit décider si les preuves présentées (14 classeurs) sont suffisantes pour procéder à une annulation du vote. L’équipe de Manolova estime que de graves infractions ont été commises. La demande d’annulation est motivée par des soupçons de fraude électorale et de violation des droits des citoyens, et plus précisément des suppositions d’achats de voix et des erreurs dans les procès-verbaux. Hormis la différence de plus de 100 000 électeurs entre les listes électorales officielles du premier et du second tour, Manolova a constaté un écart de 6 700 personnes, résidant dans d’autres pays membres de l’Union européenne, ayant le droit de vote en Bulgarie. Selon la commission électorale municipale le nombre de personnes à l’étranger qui ont le droit de voter s’élève à 6 700 mais le conseil municipal a réduit leur nombre à 44 personnes. En réponse aux accusations de Manolova, l’équipe de campagne du parti gagnant, le GERB, a rappelé l’affaire de Kostinbrod (une affaire de fake-news remontant à l’année 2013, sur fond de rumeur de fraude électorale portant sur l’impression de 400 000 faux bulletins) et a fait allusion à une éventuelle poursuite judiciaire contre Manolova, si celle-ci continue à attaquer le GERB « en cherchant des excuses suite à son échec ».

Boriana Dimitrova, Alpha Research : les leçons des élections municipales

Dans une interview dans 24 Heures, la sociologue Boriana Dimitrova de l’Institut de sondage Alpha Research estime que « Pour les quatre prochaines années de pouvoir, le GERB devrait chercher une alliance non seulement avec l’ORIM, mais aussi avec un petit parti de droite ». Elle indique qu’après douze ans au pouvoir, le parti du premier ministre Borissov aura besoin d’un renouveau plus sérieux. L’union avec un petit parti de centre-droite, du type de Ciudadanos en Espagne, lui redonnerait de l’énergie. À Sofia, la nouvelle et quatrième mandature de la maire Fandakova risque de s’avérer « difficile, nerveuse et éprouvante ». Le GERB et l’ORIM, malgré leur majorité au conseil municipale de la grande mairie, devront coopérer avec des conseillers potentiellement critiques, y compris avec Volen Siderov, « le virtuose du scandale en public ». D’autre part, 12 des 24 maires d’arrondissement représenteront l’opposition. (24 Heures)

Énergie

Boïko Borissov : en 2020, l’indépendance gazière pleine et entière

« L’année prochaine, nous pourrons dire aux Bulgares : c’est fini la dépendance gazière ! Nous pouvons importer du gaz de partout, de l’Amérique, du Qatar, de Chypre, d’Égypte, d’Azerbaïdjan... ». Par ces mots, le premier ministre Borissov a commenté les travaux de construction de l’interconnexion gazière avec la Grèce, qu’il a inspectés hier dans la région de Haskovo. Accompagné par la ministre de l’énergie Temenoujka Petkova et les ambassadeurs des États-Unis, d’Azerbaïdjan et de Grèce, le premier ministre a souligné le rôle clé de cet ouvrage pour la diversification des sources des approvisionnements en gaz. Long de 182 km, dont 150 km sur le territoire bulgare, le gazoduc relierait Komotiní (Grèce) à Stara Zagora et coûterait 220 millions d’euros. Sa capacité annuelle serait de 3 à 5 milliards de m3 de gaz naturel par an. (tous media)

Défense

La Bulgarie cherche à moderniser son avion militaire An-30

Le ministère de la Défense a lancé un marché public pour la restauration et la modernisation de l’unique avion de transport et de photographie An-30 de l’Armée de l’air bulgare. Le montant du marché public est de 5 millions leva (2,5 millions d’euros) hors TVA. Les travaux de modernisation devraient assurer à l’avion une capacité opérationnelle pour les sept prochaines années, soit 4 000 heures de vol. Mediapool rappelle que le premier marché public, qui avait été lancé plus tôt dans l’année, a été annulé en raison d’irrégularités dans la procédure. Selon la revue spécialisée Aeropress, l’ancien avis aurait été annulé car la compagnie ukrainienne Antonov, qui serait le seul prestataire possible, aurait demandé des changements dans certains paramètres du marché public. (Mediapool)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 12/11/2019

Haut de page