Mardi 14 janvier

Politique

Un nouveau projet d’amendement vise à permettre au Service national pour la protection des VIP de dispenser des services payants

Quatre députés MDL – Moustafa Karadaya, Delian Peevski, Yordan Tsonev et Hamid Hamid, ont introduit un projet d’amendement à la Loi sur le Service national pour la protection des hautes personnalités, visant à permettre à celui-ci d’assurer la prestation de services de sécurité contre rémunération, suivant un tarif arrêté par le ministre des finances sur proposition du chef du Service national. A part la protection du président de la République, du premier ministre, du président de l’Assemblée nationale et du procureur général, la loi actuelle prévoit que des députés et « autres personnes relevant de la sécurité nationale » aient accès à ces services publics, s’ils sont exposés à des « menaces concrètes ». Actuellement, le député Delian Peevski et le président d’honneur du MDL Ahmed Dogan bénéficient d’une telle protection, sans que les raisons en aient été rendues publiques. Récemment, le président de la République Roumen Radev avait estimé que de tels services, rendus à titre « privé », ne répondent pas aux missions du Service national pour la protection des hautes personnalités. (tous media)

Le PSB saisit le parquet au sujet du siphonage supposé de la caisse nationale d’assurance maladie

Le parti socialiste bulgare a récemment saisi le Parquet au sujet du siphonage de la caisse nationale d’assurance maladie, évoqué par le directeur de l’autorité en question, Detcho Detchev lors de son interview à la radio. Ce dernier avait adressé des reproches au sujet de la disposition de loi qui libère les hôpitaux privés de leur obligation d’organiser des appels d’offre concernant la fourniture de médicaments. L’absence de cette obligation privilégie les hôpitaux privés et coûte très cher aux contribuables bulgares. Cela leur permet de déclarer des médicaments achetés jusqu’à sept fois plus cher par rapport au coût des médicaments dans les hôpitaux publics, comme c’est le cas à présent. M. Detchev se retirera de son poste au mois de mars lors de l’expiration de son contrat et la nomination de celui qui lui succèdera sera votée au parlement. (Darik, Club Z)

Un député de l’ORIM proposé au poste de ministre de l’Environnement

Ce matin, à la suite d’une réunion entre le GERB et les Patriotes unis, le député du quota civique de l’ORIM, Émile Dimitrov, surnommé Révizorro, a été proposé comme ministre de l’Environnement et des Eaux. S’adressant aux médias après la réunion, le vice-premier ministre et président de l’ORIM, Krassimir Karakatchanov, a dit que son parti n’accepte pas que Néno Dimov, qui a démissionné du poste de ministre la semaine dernière, « devienne le bouc émissaire pour toutes les erreurs qui ont été faites depuis des années ». M. Karakatchanov a ajouté que la tâche principale du futur ministre sera d’auditer l’intégralité du système d’alimentation en eau dans tout le pays. La nomination de M. Dimitrov pourrait être votée par le parlement dès demain. (tous médias)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 14/01/2020

Haut de page