Mardi 14 juillet

Coronavirus

Bilan

· Nombre de personnes contaminées : 7 645 (+ 234 en 24h)
· Nombre de guérisons : 3 663 (+ 146 en 24h)
· Nombre de décès : 283 (+ 7 en 24h)

Politique

Les manifestations contre le gouvernement entrent dans leur sixième jour consécutif

Les protestations dans la capitale ne cessent de s’agrandir et même de gagner des soutiens dans d’autres villes. Les manifestants revendiquent la démission du premier ministre et du procureur général en s’écriant « Mafia » et « tous les jours seront comme ça jusqu’à votre démission ». La façade de la Maison des partis s’est vu décorée avec une bannière portant l’inscription « A vendre ». Hier vers 22.30 des protestataires ont cassé les vitres des portes du bâtiment. Un jeune manifestant et quelques policiers ont été blessés.

Le ministre de la défense, Krasimir Karakachanov et le ministre des finances, Vladislav Goranov ont déclaré que le gouvernement n’envisage pas de démissionner. M. Goranov a déclaré que « la question de la démission du gouvernement n’est pas à l’ordre du jour ». Selon lui, la motion de censure portant sur la corruption dans le pays, introduite par le parti d’opposition le PSB, échouera.

Le premier ministre a insinué aujourd’hui au Conseil des Ministres que la question de sa démission serait examinée après la réunion du Conseil européen à la fin de cette semaine : « Je préfère que la réunion passe, et on en reparlera (…) ce qui m’en empêche, c’est le conseil européen qui se réunira ce weekend. Une motion de censure a été introduite, nous allons l’examiner (…) si je vois du sang dans la rue, je partirais tout de suite ». Le premier ministre a déclaré que les manifestations mettent en péril les grands projets d’investissement et la bataille de la Bulgarie contre la crise épidémique. Il a ajouté qu’il a des idées pour la consolidation du pays, mais souhaite d’abord défendre la position du pays concernant le financement européen dans le cadre du plan de relance et l’épidémie de coronavirus.

La représentation nationale des conseils des étudiants a lancé un appel pour « l’ouverture d’une enquête sur les actes irréguliers commis par les forces de l’ordre, en garantissant la transparence et l’information complètes sur les circonstances liées aux actions des policiers ». (tous médias)

La Cour constitutionnelle annoncera bientôt son interprétation au sujet de l’immunité du Président de la République et la possibilité qu’il soit poursuivi en justice

La Cour constitutionnelle se prononcera définitivement le 30 juillet sur l’affaire concernant l’immunité du Président de la République. Pour rappel, le procureur général, Ivan Gueshev a saisi en janvier la Cour constitutionnelle en vue d’une interprétation de l’article 103 de la Constitution lié à l’immunité du président et du vice-président de la République. Le procureur général a également demandé une interprétation de la notion de « haute trahison ». A cette époque-là, le Parquet a divulgué des enregistrements audio impliquant le Président de la République. Les entretiens portaient sur une procédure de conflit d’intérêt initiée par la Commission de lutte anti-corruption contre le président de la République, en lien avec son épouse. (Mediapool)

Le directeur du département « Criminalité informatique » quitte le GDBOB

Le directeur du département « Criminalité informatique » au sein du Département général « Lutte contre la criminalité organisée » (GDBOB), le commissaire Yavor Kolev a démissionné de son poste. Il a précisé aux journalistes qu’il a atteint l’ancienneté requise pour un départ à la retraite : « Le moment est venu pour moi d’un nouveau départ ». M. Kolev est un des fondateurs du département « Criminalité informatique » et il travaillait depuis 22 ans au sein du GDBOB. Auparavant il représentait l’Agence pour la sécurité nationale (DANS) au sein de la Commission sur les jeux de hasard, dont les membres ont été remplacés en février sur ordre du Ministre des finances. (Dnevnik)

Ce matin, comme prévu, le PSB a déposé au parlement sa cinquième motion de censure contre le gouvernement Borissov. Pour la deuxième fois, le motif retenu par les socialistes est la corruption. La présidente du groupe parlementaire Kornelia Ninova a indiqué qu’aujourd’hui, à la différence du premier débat ayant mis en cause la responsabilité du gouvernement, on connaît les mécanismes de la corruption et on a une meilleure idée de l’« État parallèle » qui étouffe le pays. Elle a appelé tous les citoyens à descendre dans la rue pour soutenir la motion de censure.

La gauche ne participera pas à des plans de sauvetage « nationaux » avec le GERB et les Patriotes unis, a souligné encore Mme Ninova. Le PSB a inlassablement dénoncé le style oligarcho-mafieux du gouvernement, qui doit démissionner immédiatement. Les citoyens ont le droit de protester et les membres et sympathisants du PSB doivent rejoindre leurs protestations équitables et fondées, a-t-elle souligné. (bnr.bg)

Des journalistes, artistes et personnalités publiques demandent la démission du directeur général de la BNT

Dans la foulée de Hristo Ivanov de « Bulgarie démocratique », qui il y a deux jours avait demandé, depuis le plateau de la télévision publique, la démission de son directeur général Emil Kochloukov, des journalistes, artistes et personnalités publiques indiquent dans une lettre ouverte que sous sa gestion, la BNT a perdu son prestige, qui reposait sur la couverture objective des événements. Rappelant qu’en 2013, lors des manifestations provoquées par la nomination de Delian Peevski à la tête de la DANS, la BNT était applaudie par tous pour son professionnalisme, ils appellent leurs collègues y travaillant de ne pas devenir « esclaves de la peur et de la censure ». (tous media)

Économie

L’appel d’offres pour la concession de l’aéroport de Plovdiv à nouveau prolongée

Le dépôt des offres pour la concession de l’aéroport de Plovdiv a été prolongé de trois mois, jusqu’au 12 octobre prochain. L’extension du délai a été demandée par un soumissionnaire qui s’était plaint de l’impossibilité de visiter l’infrastructure du fait des restrictions liées à l’épidémie du Covid-19. La procédure de mise en concession pour 35 ans de l’aéroport, dont l’annonce a été publiée le 4 mars 2020 dans le Journal officiel de l’UE, devait s’achever le 10 avril, avant d’être prolongée une première fois jusqu’au 10 juillet. Par ailleurs, c’est le deuxième appel d’offres pour cet aéroport, le premier s’étant achevé en 2018 avec le choix comme concessionnaire du candidat chinois Hainan Group qui a, par la suite, renoncé à signer le contrat. (24 Heures)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 24/07/2020

Haut de page