Mardi 14 mai

Élections européennes

Le Parquet saisi au sujet du député Delian Peevski

L’association citoyenne Boets a déposé un signalement auprès du Parquet contre le député MDL et candidat aux élections européennes Delian Peevski. Boets met en avant des doutes quant au respect, par M. Peevski, du critère de résidence, qui est l’une des conditions pour se présenter au scrutin. Pour rappel, Boets avait saisi d’abord la Commission électorale centrale, puis la Cour administrative suprême, mais les deux institutions ne lui ont pas donné raison. Sega indique qu’une équipe de la Direction générale pour la lutte contre le crime organisé a été dépêchée, vendredi dernier, au siège de Boets, à Vidin, pour interroger tous les membres du conseil d’administration de l’organisation, à la suite de l’envoi au Parquet spécialisé d’un signal anonyme évoquant des soupçons d’actes illégaux qui auraient été commis par l’ONG, dont la participation dans un groupe criminel organisé, le blanchiment d’argent et la fraude fiscale. (Sega, Club Z)

Politique

Démission du ministre de l’agriculture Roumen Porojanov

Sur fond d’investigations journalistiques impliquant, entre autres, Roumen Porojanov, ministre de l’agriculture et ancien directeur du Fonds « Agriculture » [autorité de gestion des financements européens dans l’agriculture], celui-ci a donné sa démission. Un communiqué du service de presse gouvernemental a annoncé ce matin que, ne voulant pas que les attaques contre lui éclaboussent le gouvernement, M. Porojanov avait demandé à se retirer. Sa démission a été acceptée sur-le-champ par le premier ministre. C’est le départ d’un deuxième ministre du gouvernement de M. Borissov depuis l’éclatement des scandales de l’ApartmentGate et des maisons d’hôtes. Ce scandale a également conduit au départ du chef du groupe parlementaire et d’un député du GERB, de deux vice-ministres, etc. (dnevnik.bg, mediapool.bg)

Suite à la demande d’un audit indépendant, déposée en novembre dernier par des députés du PSB, avec Elena Yontcheva en tête, l’Agence de l’infrastructure routière a finalement consenti à mettre à leur disposition des dossiers concernant la construction et l’entretien technique des routes. Les documents pourront être consultés du 30 mai au 27 juin, informe Douma. Par ailleurs, l’Agence a donné son aval aux socialistes qui pourront engager un laboratoire agréé européen, pour analyser des échantillons de revêtement prélevés sur 46 tronçons de routes, concernés par le plus grand nombre d’accidents. Le PSB avait initié cet audit après l’accident routier à Svogué dans lequel ont péri une vingtaine de personnes et qui a entraîné trois démissions ministérielles. (Douma)

Entretien du procureur général avec le président de la République

A l’issue de son entretien avec le président de la République Roumen Radev, le procureur général Sotir Tsatsarov s’est dit content de l’entretien franc qu’il a eu avec le président, tout en soulignant que ces consultations interviennent trop tôt et peuvent être considérées comme une pression sur le Conseil supérieur de la magistrature. Il a également déclaré apprécier le fait que le président ait pris ces distances par rapport à l’appel de la présidente du PSB, Kornelia Ninova, à la diminution des pouvoirs du Procureur général. M. Tsatsarov a aussi expliqué que d’ici une ou deux semaines, il soumettra à la chambre du parquet du CSM le calendrier de la procédure relative à l’élection de son successeur. Les nominations de candidats (par au moins trois membres du CSM ou par le ministre de la justice) ne peuvent intervenir qu’après le 10 juillet et avant le 10 septembre, dans la mesure où le mandat de M. Tsatsarov arrive à échéance le 10 janvier 2020. (tous media)

Le GuERB a saisi la CEC de la participation sans précédent du président de la République à la campagne électorale du PSB

Le Guerb a introduit un recours à la Commission électorale centrale (CEC) contre la « participation irrégulière et sans précédent du président Roumen Radev à la campagne électorale du PSB », e expliqué Tsvetomir Paounov, vice-président du quartier général électoral du GuERB. La semaine dernière, c’est le PSB qui avait saisi la CEC d’un recours contre le Premier ministre l’accusant d’utiliser les ressources de l’État pour mener une campagne électorale en faveur du GuERB. Le président Radev s’était également attaqué au premier ministre à cet égard. (tous media)

Bulgarie – Turquie

L’ambassadeur turc convoqué au ministère des affaires étrangères

Lors de son entretien avec l’ambassadeur de la Turquie, Hassan Ulusoy, convoqué à la suite de ses propos incitant à l’apprentissage de la langue turque, le directeur de l’Europe du Sud-Est, Deyan Katratchev, au ministère des affaires étrangères, a expliqué à M. Ulusoy que « de tels propos sont politiquement inacceptables et ne correspondent pas à la perception de la Bulgarie de ses relations d’amitié et de bon voisinage avec la Turquie ». Il a été souligné que les investissements turcs en Bulgarie ne peuvent reposer que sur une logique économique et ne peuvent pas être liées à l’apprentissage de la langue turque. Pour sa part, l’ambassadeur de la Turquie a fourni le texte exact de ses propos, en déclarant que ceux-ci avaient été mal interprétés par les media. (tous media)

Justice

Près de 44 000 affaires classées en 2018

Le dernier rapport sur l’activité du Parquet en 2018, présenté par le procureur général, fait état de 43 950 affaires classées en raison de leur prescription, dont la grande majorité (99%) a été engagée contre des auteurs non-identifiés. Le nombre d’affaires classées a ainsi augmenté de 12,5% par rapport à 2017 et de 20% par rapport à 2016. La part des personnes acquittées est de 2,7%, ce qui « montre la qualité du travail des procureurs », lit-on dans le rapport. (Sega)

International

Commission mixte bulgaro-macédonienne

Sous le titre « Il y a un accord pour que la Bulgarie et la Macédoine du Nord commémorent ensemble les saints Cyrille et Méthode, saint Clément d’Ohrid, saint Naoum de Preslav et le tsar Samouïl », 24 Heures publie une interview avec le professeur Anguel Dimitrov, co-président de la commission mixte sur les questions historiques et d’éducation. Le professeur évoque la visite du Pape François dans les deux pays, les réactions et l’accueil qui lui ont été réservés, ainsi que le travail de la commission mixte sur l’enseignement de l’histoire. « Par la force des arguments scientifiques, nous nous efforçons de nous entendre sur les corrections nécessaires à l’interprétation et à la présentation du passé, », dit-il.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 14/05/2019

Haut de page