Mardi 14 novembre

Politique

Danail Kirilov, président (GuERB) de la Commission des lois, a proposé hier d’ajouter un nouvel alinéa 8 à l’article 31 de la Constitution selon lequelle « Il ne peut y avoir de prescription pour les crimes commis dans le cadre ou à l’occasion de la privatisation entre 1992 et 2017 ». Cette disposition concernera 5 200 transactions de privatisation qui ne seront pas résiliées. Cependant, elle permettra de poursuivre en justice les personnes qui se sont enrichies de manière irrégulière grâce à ces transactions. M. Kirilov espère que ce projet d’amendement à la Constitution sera soutenu y compris par des députés du PSB afin qu’il puisse être adopté à la majorité constitutionnelle (180 sur 240 voix). Le parti Volonté, les Patriotes unis et le MDL ont déjà déclaré leur soutien. La privatisation « vicieuse » a dangereusement rapproché le GuERB, les Patriotes unis et le MDL, tire Saga à sa une. (tous médias)

Dans une déclaration rendue publique hier, le Mouvement national des russophiles demande au gouvernement de surmonter les doubles standards en politique internationale et de demander la levée des sanctions contre la Russie pendant la présidence bulgare de l’UE. Les Russophiles estiment en outre que les actes de vandalisme à l’égard de « monuments antifascistes » doivent faire l’objet de poursuites. Ils voient un lien direct entre le rapport gouvernemental sur la sécurité nationale, présentant la Russie comme une menace régionale, et ces actes commis sur des monuments à la gloire de l’armée soviétique. (24 Tchassa)

2 000 personnes ont candidaté pour le nouveau projet politique de Slavi Trifonov, animateur de l’émission télévisée le Show de Slavi et initiateur du référendum sur la réforme du système politique qui a été organisé le 6 novembre 2016. En septembre dernier, M. Trifonov avait annoncé son entrée dans la vie politique et son ambition de trouver des Bulgares « talentueux, qualifiés et intègres » pour son projet. (24 tchassa)

Migration

La journaliste et députée PSB, Elena Yontcheva, a présenté hier son film « La Frontière ». Le tournage de ce court-métrage de vingt minutes avait provoqué récemment de vives altercations au parlement entre la majorité et l’opposition et l’inscription de la clôture à la frontière bulgaro-turque dans la liste des sites d’intérêt stratégique pour la sécurité nationale. La présidente du PSB, Kornelia Ninova, et des députés socialistes étaient présents, mais les médias soulignent surtout la présence du président du groupe parlementaire du GuERB, Tsvetan Tsvetanov, ainsi que celle du vice-premier ministre et co-président des Patriotes unis, Valeri Simeonov. (tous médias)

Dans ce film, un policier aux frontières cite des cas de corruption facilitant le trafic de migrants et se déclare prêt à témoigner devant le tribunal. Mme Yontcheva a appelé les institutions bulgares et européennes à garantir la sécurité de sa source. (Douma)

M. Tsvetanov a déclaré que l’information présentée dans le film ne révèle rien de nouveau, mais a tout de même ajouté que celle-ci « serait vérifiée également par le Premier ministre ». Dans son documentaire, Mme Yontcheva a comparé le coût de la clôture érigée à la frontière avec la Turquie au coût de celle érigée en Grèce pour conclure que le prix d’un mètre de clôture en Bulgarie, qui est de 500 €, est deux fois plus élevé que chez le voisin grec. (tous médias)

Vingt-neuf clandestins ont été arrêtés à la gare centrale de Sofia, sur le toit d’un train de marchandises assurant la liaison Turquie-Autriche. L’opération de la police a bloqué le trafic ferroviaire pendant plusieurs heures dans la nuit de dimanche à lundi. Les migrants, sur lesquels des pièces d’identité n’ont pas été retrouvées, sont probablement d’origine iraquienne, estime les autorités. (tous médias)

Justice

Détenu depuis trois ans dans le cadre de deux affaires pendantes à la Cour d’appel de Plovdiv et au Tribunal de grande instance de Pazardjik, Ahmed Moussa devra être libéré le 25 novembre prochain, date à laquelle expirent tous les délais légaux permettant son maintien en détention provisoire, écrit 24 Tchassa. Accusé, entre autres, d’avoir professé une idéologie antidémocratique et dirigée contre les fondements de l’Etat et d’avoir appelé à la discrimination et à la violence sur des bases religieuses, il est considéré comme le principal moteur de la radicalisation des Roms en Bulgarie, indique le journal. (24 Tchassa)

Selon Sega le rapport de la Commission européenne au titre du mécanisme de coopération et de vérification (MCV) paraîtra mercredi. (Sega)

Sotir Tsatsarov, procureur général, accompagné de son adjointe, Assia Petrova, et du responsable du parquet spécialisé, Ivan Guechev, est en visite de deux jours en Grèce à l’invitation de son homologue. La lutte contre le terrorisme sera au cœur de leurs entretiens. (24 tchassa)

Contrebande

Selon le rapport annuel du service turc de lutte contre la criminalité organisée et la contrebande (KOM), publié la semaine dernière, « des produits provenant de la société bulgare Bulgartabac sont devenus objet de contrebande dans notre pays ». Les autorités turques constatent une fois de plus dans ce rapport que les cigarettes bulgares constituent la part principale du commerce illégal de cigarettes en Turquie. Ces informations seraient transmises à des représentants de l’Agence nationale britannique de lutte contre la criminalité, du Centre de maintien de l’ordre de l’Europe du sud-est (SELEC), d’Interpol et de l’Institut du Royaume-Uni de la défense et de la sécurité (RUSI). (Capital Daily)

Sécurité

« Les djihadistes transforment l’Europe en une base arrière » : interview avec l’arabisant Vladimir Tchoukov. (Standart)

Finances

Pour la 15e année de suite, l’Institut pour l’économie de marché a présenté un budget alternatif de l’Etat. A l’inverse du projet du ministère des finances caractérisé par l’absence de réformes et un déficit de 1,1 Mrd de leva, le budget alternatif repose sur trois piliers indissociables : solde budgétaire positif de 1,1 Mrd de leva, réduction des impôts (et suppression de certains impôts non efficaces) et optimisation des dépenses. (Capital Daily, Standart, Douma)

Europe

Vingt-trois Etats membres de l’Union européenne, dont le Bulgarie, se sont engagés dans une coopération militaire inédite afin de relancer l’Europe de la défense. Cette coopération structurée permanente (CSP), baptisée communément PESCO (Permanent Structured Cooperation) en anglais, permettra à chacun des Etats participant de développer ses propres capacités dans le cadre de projets communs, a indiqué Ekaterina Zahaieva, Vice-première ministre et Ministre des affaires étrangères, qui a qualifié d’historique cet accord. (Capital Daily)

France-Bulgarie

« Le festival du film français parmi les grands événements de Kinomania 2018 », titre Standart. Le journal donne des détails sur les dix films présentés à Sofia du 14 novembre au 3 décembre. (Standart)

Dernière modification : 14/11/2017

Haut de page