Mardi 15 mai

Politique

La Bulgarie aura la possibilité de formuler ses propres propositions sur le Paquet mobilité préparé par la Commission européenne. Telle était la conclusion de la rencontre de trois heures, organisée hier entre la commissaire européenne des transports Violeta Bulc, le premier ministre Borissov, le ministre des transports Ivaïlo Moskovski et les représentants des associations des transporteurs bulgares, qui s’est terminée sans que les partis aient abouti à un compromis. Plus tard, devant la presse, Mme Bulc a souligné qu’il est important d’avoir un dialogue avec tous les acteurs, mais que les règles actuelles ne fonctionnent plus et créent du chaos dans le secteur des transports. Selon elle, les négociations sur les nouvelles règles prendront encore six mois, voire une année. Les transporteurs bulgares, quant à eux, ne renoncent pas à leur manifestation de protestation prévue pour le 17 mai. (tous media)

24 tchassa publie le sondage mensuel de Trend, selon lequel le GERB obtiendrait 22,8% des votes si les élections législatives se tenaient aujourd’hui. Le parti est suivi par le PSB (19,1%), le MDL (6,4%) et les Patriotes unis (5,3%). Le médiateur national obtient le plus d’opinions positives, soit 66%, suivi par la Présidence de la République (63%) et l’Eglise (52%). Le gouvernement reçoit 32% d’évaluations favorables et le Parlement 24%. 61% des sondés sont favorables à l’adhésion des pays des Balkans occidentaux à l’UE et 58% considèrent que la Bulgarie devrait soutenir l’intégration européenne de la région. (24 tchassa)

Ivan Ivanov, président de la Commission de régulation dans le domaine de l’eau et de l’énergie (KVER) a annoncé qu’une hausse des prix de l’électricité, du gaz, du chauffage et de l’eau chaude était attendue à compter de juillet en raison de l’augmentation du prix des carburants sur les marchés internationaux. La KVER se prononcera définitivement à la fin juin. (tous media)

Selon l’Indice de la démocratie pour 2017 de l’Economist Intelligence Unit qui étudie la qualité de la démocratie dans 167 Etats selon 60 critères groupés dans 5 indicateurs concernant notamment le processus électoral et le pluralisme, les droits et les libertés, le fonctionnement du gouvernement, la participation politique et la culture politique, la Bulgarie obtient la note de 7,03 sur 10 et se réserve la 47ème position, devançant notamment la Pologne, la Hongrie, la Croatie et la Roumanie. (24 tchassa)

Justice

Le dernier rapport du parquet pour 2017 indique que 39 067 enquêtes ont été classées en raison de leur prescription. En 2015 et 2016, elles ont été respectivement 37 180 et 36 612. Le taux d’élucidation moyen est de 43,7%, celui des vols ne dépassant pas les 30%. Sur les 3000 enquêtes pour corruption qui ont été ouvertes, seules 478 ont donné lieu à un procès en raison du nombre important de pourvois. 25 personnes ont été condamnées à une peine effective pour dessous de table et 237 font l’objet d’une condamnation avec sursis. (Sega)

Défense

« La Bulgarie s’auto-isole au sein de l’OTAN » : interview avec l’expert Velizar Chalamanov, ancien ministre de la défense. La division au sein de la société sur des questions essentielles de la sécurité, de la défense, de la politique étrangère et de la géopolitique constitue le plus grand risque pour la Bulgarie. En outre, la Bulgarie doit de toute urgence réarmer son armée, en vendant l’ancien armement soviétique et en adoptant une vision d’ici 2030, ajoute l’expert tout en déplorant que le pays n’a pas tiré ses conclusions de la première vague de réarmement 2002-2008 lorsque l’acquisition d’avions de transport, d’hélicoptères, de moyens de transport pour l’armée de terre, la modernisation des radars, etc. s’était avérée inefficace sur le plan de la gestion des projets et n’avait pas abouti à l’amélioration des capacités de combat. (mediapool.bg)

Energie

Depuis Sotchi (Russie), où elle assiste au forum international Atomexpo, la ministre de l’énergie Temenoujka Petkova a annoncé que son ministère préparerait en quelques jours la demande de levée du moratoire sur le projet de Belene. En outre, d’ici la fin de l’année un concours pourrait être lancé en vue de la recherche d’un investisseur stratégique capable de réaliser le projet. A part le groupe chinois CNNC, d’autres compagnies internationales ont manifesté leur intérêt à l’égard de ce projet, a indiqué Mme Petkova en citant l’entreprise française Framatome (Areva). (tous media)

D’ici la fin de l’année les contrats conclus avec les centrales thermiques américaines (AES Gulubovo et Contour Global Maritsa Iztok 3) au début des années 2000 et liant l’Etat bulgare à acheter à des prix préférentiels l’énergie produite, devraient être résiliés, a indiqué le chef de la commission parlementaire de l’énergie Delian Dobrev (GERB). « Il faut que ces centrales vendent leur énergie sur le marché libre comme tous les autres », a souligné le député tout en ajoutant que le ministère des finances était en pourparlers avec la direction des centrales. (dnevnik.bg)

Investissements

La Bulgarie occupe la 20e place au sein de l’UE par la part des investissements dans le PIB. D’après les données 2017 publiées par Eurostat, les investissements publics et privés dans le pays représentaient 19,2% du PIB. Parmi les Etats qui ont attiré le plus d’investissements figurent la République tchèque (25,2%) et la Suède (24,9%). (tous media)

Economie

Lors d’une réunion avec le ministre du développement régional Nikolaï Nankov, des représentants du groupe chinois CITIC Construction ont manifesté de l’intérêt pour investir dans la construction d’un tunnel sous le mont Chipka et dans celle de l’autoroute Rousse – Veliko Tarnovo. Un mémorandum précisant les paramètres d’un partenariat public-privé a également été discuté. M. Nankov a souligné que le sommet 16+1 contribuera au renforcement des relations entre la Chine et la Bulgarie. (tous media)

Europe

Le premier ministre espagnol se rend aujourd’hui à Sofia. Il s’entretiendra avec son homologue bulgare et participera à la réunion du PPE, prévue demain. Dnevnik souligne le manque de position officielle de la part de Madrid à propos de la représentation éventuelle par M. Rajoy lui-même au sommet UE-Balkans occidentaux. (Dnevnik)

Troud publie une interview de deux pages avec la vice-Présidente de la République. Iliana Yotova considère qu’en mettant l’accent sur les Balkans occidentaux, la présidence bulgare du Conseil de l’UE « fera date dans l’histoire ». La tenue du sommet UE-Balkans occidentaux à Sofia est un grand succès en soi mais le texte de la déclaration finale fera preuve de sa valeur, estime Mme Yotova.

Balkans

Le Saint-Synode de l’Eglise orthodoxe bulgare a décliné l’invitation adressée par l’Eglise macédonienne pour la célébration, les 26 et 27 mai prochains, du millénaire de la création de l’Archevêché d’Ohrid. Selon certains media, cette décision, qui a divisé les membres du Saint-Synode, a été prise après la réception de deux lettres indignées envoyées par le patriarche œcuménique Bartholomée I et par le patriarcat de Serbie rappelant le statut non-canonique de l’Eglise orthodoxe de Macédoine. (24 Tchassa, Monitor)

International

Sous l’intitulé l’Europe et Trump ne parviennent pas à trouver un langage commun, Standart publie l’analyse de l’arabisant Vladimir Tchoukov. Il conclut que bien que la plupart des Etats membres de l’UE n’approuvent pas le transfert de l’ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à Jérusalem, la situation au niveau européen n’a pas beaucoup évolué depuis l’annonce de ce transfert d’autant plus que les Etats dont les ambassadeurs ont assisté à l’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem empêchent la publication d’une déclaration de l’Union européenne condamnant ce transfert. Concernant le retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, M. Tchoukov souligne que l’Allemagne et la France seront les plus grands perdants d’une éventuelle résiliation de cet accord. (Standart)

24 tchassa publie l’interview du professeur d’histoire Plamen Pavlov qui y rend compte entre-autres de son voyage en Chine dans le cadre du projet « Mission Bulgarie » soutenu par le ministère des affaires étrangères bulgares, lors duquel il a donné une conférence conjointement avec le professeur Nikolaï Ovtcharov sur le patrimoine historique et culturel bulgare et a participé à l’inauguration d’un Centre de langue et de culture bulgares à l’Université de langues étrangères à Pékin. M. Pavlov indique également que 200 étudiants chinois apprennent à Pékin et à Shanghai le bulgare afin de pouvoir intégrer des sociétés chinoises ayant des intérêts en Bulgarie. (24 tchassa)

Dernière modification : 15/05/2018

Haut de page