Mardi 16 janvier

Politique

Afin de surmonter les réticences et d’apaiser les tensions, l’Assemblée nationale organisera le 23 janvier prochain un débat public sur la Convention d’Istanbul, a informé la présidente Tsveta Karayantcheva. Y sont invités des élus, des représentants de l’exécutif, des ONGs, des experts, etc. Actuellement, seuls les députés GERB se disent prêts à soutenir la ratification. La position du MDL reste inconnue et tous les autres groupes parlementaires (PSB, Patriotes unis et Volonté) s’y opposent. (tous media)

« Depuis deux semaines, on nous inonde de toutes sortes d’absurdités dont les auteurs ne se sont même pas donné la peine de lire, c’est évident, ni la Convention d’Istanbul, ni le rapport explicatif qui l’accompagne… Mais cela n’empêche pas nos politiciens de nous abreuver de bêtises sur des textes qu’ils n’ont même pas feuilleté » : position de l’eurodéputé socialiste Gueorgui Pirinski. (Douma)

« Mme Ninova devrait changer de parti européen » : interview avec la politologue Tatiana Bouroudjieva, ancienne députée PSB, sur la position prise par le PSB et sa présidente Kornelia Ninova contre la ratification de la Convention d’Istanbul : « La direction du PSB aurait dû savoir que les partis socialistes militent depuis dix ans en faveur de cette convention… Mais ce n’est pas la première fois que la présidente du PSB, qui adhère au Parti socialiste européen, désavoue pratiquement et déclare publiquement des positions qui ne sont pas à l’unisson avec celles de la social-démocratie européenne ». (Standart)

L’Association des organisations des employeurs de Bulgarie s’oppose à ce que 100 millions de leva soit octroyés au ministère de l’intérieur pour étouffer les manifestations et insistent sur la nécessité de réduire le personnel administratif afin de pouvoir augmenter les salaires des policiers. (Sega)

Les quatre organisations des employeurs et les syndicats ont décidé de manière unanime d’organiser une manifestation nationale après le dépôt de la motion de censure contre le gouvernement pour s’opposer à la très importante augmentation des prix de l’électricité sur le marché libre de l’énergie électrique, qui va au-delà de 60% pour certaines sociétés. Sega consacre une analyse aux tenants et aux aboutissants des amendements qui ont permis la mise en place d’une Bourse indépendante de l’énergie électrique en vue de la vente de toute l’énergie électrique en dehors du marché régulé de l’énergie. Ce média souligne que la hausse du prix de l’électricité a pu provoquer la démission du premier gouvernement Borissov.(tous media)

Justice

Le plénum de la Cour administrative suprême (CAS) a demandé à la Cour constitutionnelle de répondre à la question de savoir si la loi fondamentale oblige la CAS de se prononcer en tant que première instance sur « la légalité des actes du Conseil des ministres, des ministres ainsi que sur d’autres actes prévus dans cette loi ». « En effet, la CAS demande à la Cour constitutionnelle s’il lui incombe de faire son travail », ironise Alexander Kachamov, avocat défenseur des droits de l’homme et représentant du programme « Accès à l’information ». (Sega)

Le parquet militaire de Sofia a ouvert une information contre le Service de protection des hautes personnalités. (tous media)

Energie

« La Bulgarie est de nouveau prête à étudier la possibilité d’accueillir sur son territoire le deuxième tuyau de Turkish Stream », a souligné hier le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov. Mais la Russie ne prolongera ce gazoduc jusqu’en Europe que si elle obtient des garanties « de fer » de la Commission européenne sur le projet, a-t-il précisé. (tous media)

Education

Les manuels d’histoire font peau neuve : toute la presse s’émeut de l’introduction dans les classes d’histoire de sujets jusqu’à présent « interdits », comme le communisme, la dictature du prolétariat, les camps de rééducation des ennemis du peuple, les mouvements contre le régime communiste, le changement forcé des noms turcs, etc. D’autres protestent contre la décision du ministère de l’éducation de censurer des thèmes comme la résistance antifasciste et le mouvement des maquisards pendant la Seconde Guerre mondiale. Par ailleurs, le terme de « pouvoir ottoman » remplace définitivement la notion précédente de « domination ottomane » qui avait écarté, au début des années 1990, celle de « joug ottoman ». (tous media)

Media

Sega revient sur les changements à la tête de la BNT et sur la politique rédactionnelle de la chaîne publique. Le journal exprime son inquiétude d’une éventuelle pression exercée sur la BNT : « le virus de la censure attaque la BNT », titre son article le journal. (Sega)

Europe

24 tchassa publie une interview sur deux pages avec la vice-présidente de la République. Une présidence de l’UE réussie pourrait briser les stéréotypes négatifs envers la Bulgarie, souligne Iliana Yotova. Elle ajoute qu’elle s’attend à ce que des propositions concrètes envers les pays des Balkans occidentaux soient faites lors de la présidence bulgare du Conseil de l’UE. (24 tchassa)

« Bien que les fausses informations ne soient ni une nouveauté, ni quelque chose d’illégal, elles se répandent extrêmement vite, constituant ainsi une menace pour l’image de nos media, pour nos démocraties et nos valeurs démocratiques », a indiqué la commissaire européenne en charge du numérique, Maria Gabriel, à l’issue de la première réunion du groupe d’experts récemment formé auprès de la Commission européenne et chargée de proposer, d’ici au printemps 2018, des solutions au phénomène des « fake news » et de définir les responsabilités de tous les acteurs concernés. Formé à la suite d’un appel à candidatures, le groupe compte 40 personnes, dont des représentants de la société civile, des media européens, des universitaires, des entreprises technologiques comme Facebook, Twitter et Google. Parmi eux, deux Bulgares : Veni Markovski de l’association internationale ICANN, basée à New York, et Dimiter Dimitrov de Wikimedia. (dnevnik.bg)

« Plovdiv sera parmi les bonnes capitales européennes de la culture » : interview avec le maire de Plovdiv, Ivan Totev, sur les préparatifs de la ville pour cet événement majeur en 2019. (Monitor)

Balkans

Le parlement macédonien a ratifié hier le Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération signé entre Sofia et Skopje l’été dernier. Le ministère des Affaires étrangères bulgare et le premier ministre ont salué la ratification. Ce vote a montré que la volonté de construire des relations bilatérales modernes, européennes, fondées sur l’amitié et la confiance, est partagée, a souligné Boïko Borissov. (tous media)

Le président du Monténégro s’est rendu hier à Sofia. Filip Vujanovic s’est entretenu avec son homologue bulgare et avec le premier ministre. Roumen Radev a souligné que les deux pays n’étaient pas satisfaits du volume d’échange commercial bilatéral et se sont mis d’accord d’œuvrer pour son augmentation. (Standart)

International

Visite du premier ministre à Bakou et entretien avec le président Ilham Aliyev : la société SOCAM serait intéressée d’investir dans le réseau gazier bulgare. Seulement 3% de la Bulgarie est gazéifié : l’élargissement du réseau profiterait à la lutte contre la pollution et assurerait du gaz moins cher pour les plus démunis financièrement, comme les retraités, a souligné Boïko Borissov. Il a ajouté que la ligne directe Sofia-Bakou qui vient d’être inaugurée profiterait au tourisme et au business. (tous media)

Lors de sa première visite en Bulgarie, le premier ministre japonais, Shinzo Abe, a été reçu par le président de la République Roumen Radev. Les deux hauts responsables se sont réunis autour de la nécessité de promouvoir la coopération et les échanges dans le domaine de l’éducation et de la science et d’exploiter le potentiel en matière d’investissements, de commerce et d’innovation. Le Japon s’attend à ce que la Bulgarie soutienne l’accord économique entre le Japon et l’Union européenne et « contribue en tant que président de l’UE au renforcement de la pression internationale sur Pyongyang afin d’éviter que la Corée du Nord devienne un Etat nucléaire ». (tous media)

Dernière modification : 16/01/2018

Haut de page