Mardi 19 janvier

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 212 283 (+ 570 en 24h)
• Nombre de guérisons : 164 255 (+ 7 533 en 24h)
• Nombre de décès : 8 565 (+ 82 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 3 312 (dont 329 en réanimation / soins intensifs)
• Nombre de personnes vaccinées : 19 638 (+1 185 en 24h)

Politique

Selon Hristo Ivanov, le GERB tente de régulariser les constructions illicites sur la plage Rossenets via un projet d’amendement

Des députés du GERB ont introduit un projet d’amendement à la Loi sur la pêche et l’aquaculture, modifiant via les dispositions transitoires et finales, les conditions de régularisation de bâtiments illicites, inscrites dans la Loi sur les zones maritimes, les voies navigables intérieures et les ports en Bulgarie. S’il est adopté, le projet permettra la régularisation de constructions à usage saisonnier, édifiées avant l’entrée en vigueur de la loi amendée ou situées à la frontière de ports de pêche. Dans un post sur Facebook, le coprésident de « Bulgarie démocratique » Hristo Ivanov a souligné que ce sont des « amendements sur mesure », n’ayant aucun autre motif que rendre conforme à la loi les constructions et la jetée situées sur la plage de Rossenets, près de Bourgas, et jouxtant la propriété d’été (le « sérail ») du fondateur du MDL Ahmed Dogan. En juillet dernier, M. Ivanov et des sympathisants ont débarqué à Rossenets, en venant du côté de la mer, pour montrer que les autorités avaient coupé tout accès à une plage publique afin de réserver son utilisation à un homme politique influent. Plus tard, sur fond de manifestations, la mairie de Bourgas s’est vue contrainte de reconnaître que les constructions et la jetée avaient été construites sans permis de construire.

Justice

Douze Bulgares sont candidats aux postes de procureurs européens délégués

Douze magistrats bulgares souhaitent prendre part à la procédure de sélection aux dix postes de procureurs européens délégués, lancée il y a un mois par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM). Les dix candidatures sélectionnées seront envoyées pour approbation au Parquet européen. Parmi les candidats figurent des procureurs et des magistrats-enquêteurs en exercice et pas un seul juge, indique Dnevnik. Ils viennent d’instances situées à Sofia et à Plovdiv, mais aussi dans la petite ville de Slivnitsa (Ouest). Parmi les candidats, figure notamment le magistrat enquêteur Boïko Atanassov, qui, en 2016, avait parlé à voix haute de « groupes de procureurs aux ordres du député MDL Delian Peevski » et qui a récemment condamné le ministère de l’Intérieur pour avoir été mis, en 2011-2012, sur la table d’écoutes de manière irrégulière. (tous media)

La cour de Sofia : l’arrestation de Plamen Bobokov a été faite en violation des garanties contre les risques d’abus et d’arbitraire de la Convention européenne des droits de l’homme

La mise en garde à vue le 9 juillet 2020 de l’homme d’affaire Plamen Bobokov, supposément impliqué dans une affaire d’importation illicite de déchets, est une décision « non motivée, prise en violation de la loi et contraire aux garanties contre l’arbitraire et les risques d’abus de la Convention européenne des droits de l’homme » selon Yana Dimitrova, juge auprès de la Cour de Sofia. Dans ses motifs, la juge évoque une collusion entre la Police et le Parquet concernant la mesure de garde à vue. Sur cette base, le mandat d’arrêt a été révoqué. Pour mémoire, le 9 juillet 2020, des procureurs et des fonctionnaires armés travaillant au sein du Bureau de protection des témoins ont pénétré le bâtiment de la présidence bulgare, ce qui a déclenché les manifestations anti-gouvernementales de cet été. Au cours de cette action, le secrétaire du chef d’Etat ainsi que son conseiller ont été de même interpellés. A date actuelle, deux des décisions portant sur l’arrestation des trois personnes évoquées ont été annulées. (defakto, mediapool)

Médias

Le régulateur autorise l’achat de Nova Broadcasting Group et des journaux de Peevski par United Group

La Commission pour la protection de la concurrence (KZK) a autorisé la société United Group à procéder à deux acquisitions majeures sur le marché bulgare des médias. La première concerne l’achat du Nova Broadcasting Group (détenu depuis mars 2019 par les frères Kiril et Gueorgui Domoustchiev), qui comprend 10 chaînes de télévision (dont Nova et Diema), quatre radios musicales, le groupe de sites web Net info (notamment les sites d’actualités Vesti et Darik News, la messagerie ABV et la plateforme de vidéos Vbox7), ainsi que des actions dans la société Attica Eva, éditrice de plusieurs magazines de loisirs (y compris Playboy et Esquire). Par une autre autorisation, la KZK donne son aval à l’acquisition par l’United Group de deux sociétés détenues par le député du MDL Delyan Peevski, qui éditent six journaux (dont Telegraph et Monitor). Le montant de la première transaction est estimé à plus de 300 millions d’euros, alors que celui de la seconde n’a pas été mentionné.

Le site Euractiv rappelle que United Group a été fondé en Serbie en 2000 en tant que petit câblo-opérateur, avant d’agrandir ses activités et d’être racheté en majorité par le fonds d’investissements britannique BC Partners. L’année dernière, United Group a acheté l’opérateur bulgare de téléphonie mobile BTK, qui opère sous la marque Vivacom. « Tout cela fera de la compagnie le plus grand conglomérat médiatique dans l’histoire bulgare jusqu’à maintenant », écrit Capital, en ajoutant que « [par] sa décision, la KZK montre encore une fois qu’elle n’agit pas selon la logique du marché, mais à la demande des autorités ». L’hebdomadaire rappelle que deux ans plus tôt, la KZK n’avait pas autorisée le fonds PPF (propriétaire de l’opérateur mobile Telenor) à acquérir le Nova Broadcasting Group (qui n’était pas aussi grand à l’époque), justifiant du risque d’abus de position dominante.

Le bTV Media Group, principal concurrent de Nova Broadcasting Group, a demandé à la KZK d’imposer à ce dernier des mesures visant à garantir la concurrence sur le marché, évoquant des risques liés à la diffusion de programmes de télévision, à l’abus de position dominante et à la répartition des publicités. La KZK a retenu les contre-arguments de United Group, pour conclure que « la concentration ne conduira pas à l’établissement ou au renforcement d’une position dominante ». (Mediapool, Capital, Sega, Euractiv, 24 Heures)

International

Le premier ministre : sa réaction sur Facebook concernant l’arrestation de l’opposant russe, Alexeï Navalny

« L’arrestation d’Alexeï Navalny à son arrivée en Russie constitue une violation de ses droits et menace sa sécurité. Dans le monde démocratique d’aujourd’hui, il est d’une importance capitale de ne pas étouffer la voix de l’opposition » a écrit sur Facebook le premier ministre bulgare, Boïko Borissov, presque 24h après l’atterrissage à Moscou de l’opposant le plus connu du Kremlin. L’arrestation de Navalny a été condamnée par les Etats-Unis et l’ensemble de l’Union européenne. Des représentants de l’ONU et d’autres pays de l’Ouest ont appelé la Russie à libérer l’opposant politique, et d’autres ont menacé d’imposer des sanctions supplémentaires à l’égard des agents d’origine russe responsables de son arrestation (Mediapool)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 19/01/2021

Haut de page