Mardi 19 mai

Coronavirus

Bilan

Le nombre total de personnes contaminées au COVID-19 est de 2 259, dont 112 morts et 646 guérisons. 24 nouveaux cas ont été détectés depuis hier. Pour la première fois, le nombre de guérisons (34) dépasse celui des nouvelles contaminations. Sur les 112 décédés, 73 sont des hommes et 39 des femmes.

Mécontentement contre le confinement du quartier rom de Yambol

Des résidents du quartier rom « Rayna Knyaginya » de Yambol ont manifesté contre le confinement total auquel ils sont soumis depuis le 11 mai, sans possibilité d’en sortir même pour aller au travail. Les résidents s’attendaient à ce que le confinement soit supprimé hier, mais il a été prolongé jusqu’à demain, le temps d’obtenir les résultats de plusieurs tests de dépistage. Les tensions se sont apaisées après l’intervention du maire, qui a expliqué les raisons de cette prorogation.

Justice

La Cour administrative déclare nulle une ordonnance du ministre de la santé

Hier, la Cour administrative suprême (CAS) a déclaré nulle l’ordonnance RD-01-157 du 26 mars 2020 du ministre de la santé par laquelle était admise l’exécution provisoire de huit autres ordonnances ministérielles relatives aux mesures de quarantaine mises en place dans les conditions de l’état d’urgence. Saisie par un citoyen bulgare résidant en Grande-Bretagne, à qui un confinement obligatoire de 14 jours avait été imposé à son retour en Bulgarie et qui, de ce fait, n’avait pas pu regagner son lieu de travail à Londres, la Cour a admis que l’ordonnance attaquée était nulle parce que délivrée par une autorité dépourvue de compétence matérielle pour le faire. Selon les juges, le ministre de la santé n’est pas compétent pour se prononcer sur l’exécution provisoire des actes réglementaires administratifs car cette exécution, conformément au Code de procédure administrative, ne peut pas relever de la volonté de l’autorité administrative émettrice de l’acte. L’ordonnance de la CAS peut faire l’objet d’un recours devant une formation de cinq juges de la même juridiction.

Le procureur général innocenté pour des propos considérés comme discriminatoires

La Cour administrative suprême (CAS) a rejeté en dernière instance une plainte pour discrimination, déposée l’année dernière par l’activiste rom Hristo Nikolov, contre le procureur général, Ivan Guéchev (dans l’affaire « Ivantchéva »), qui avait déclaré : « Il était clair que, lors de l’enquête, il dirait que ce n’est pas vrai. C’est comme ça que font tous les accusés. Les Tsiganes le font aussi ». M. Nikolov avait alors saisi la Commission de protection contre la discrimination, qui ne lui a pas donné raison. La CAS n’a pas trouvé de discours de la haine, ni « l’intention de créer un environnement hostile, humiliant ou insultant » pour les Roms. La CAS base sa décision également sur l’immunité fonctionnelle des magistrats.

Balkans

Skopje : le thème de la langue macédonienne est clos « chez nous et dans le monde »

Le ministre nord-macédonien des affaires étrangères, Nikola Dimitrov, a indiqué, dans une interview sur la chaîne locale TV 24, que les conditions posées par la Bulgarie en automne dernier quant à l’intégration de son pays à l’UE ne correspondent pas, voire souvent contredisent les clauses du Traité de bon voisinage de 2017. Intervenant sur ce thème particulièrement politisé depuis quelques semaines, M. Dimitrov a souligné qu’il avait déjà présenté sa position à son homologue bulgare Ekaterina Zaharieva, mais qu’en retour il n’avait obtenu qu’un « acte réciproque », c’est-à-dire une présentation de la position bulgare. Dans son interview, le ministre Dimitrov a également indiqué que « la question de la langue macédonienne n’est plus à l’ordre du jour ni chez nous, ni dans le monde » et qu’il serait très difficile de « bâtir des relations de voisinage et d’amitié avec un voisin qui vous défie sur ce type de questions ».

Société

Nouvelles allégations de la part de l’homme d’affaire Vasil Bojkov

M. Bojkov continue de publier des documents sur sa page personnelle Facebook. Hier soir, il a diffusé des images de deux contrats. Sur le premier accord, signé le 26 juin 2018, la Loterie nationale s’engage à verser une somme minimale, à hauteur de 8 176 8000 leva (hors TVA) pour la transmission d’émissions de jeux, et pour la diffusion de la publicité sur Nova TV. Le second accord, signé le 1er août 2019, les conditions financières obligent la « Loterie nationale » et « New games » à verser à la télévision une rémunération forfaitaire annuelle d’un montant de 20 000 000 hors taxes. Cette somme est définitive et n’est pas soumise à une augmentation.

Le Ministre des finances, Vladislav Goranov responsable de la Commission d’Etat sur les jeux de hasard, a qualifié les actions récentes de M. Bojkov de « tentative pour suggérer que l’Etat porte atteinte aux intérêts économiques de certaines personnes (…) Les relations professionnelles entre M. Bojkov et M. Domuschiev ne concernent qu’eux, la publication du mémento n’a pas été examiné au Conseil des Ministres, et n’a provoqué aucune action ».

La diffusion des documents officiels représente, selon Nova TV, une infraction grave à la législation en vigueur. (tous médias)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 20/05/2020

Haut de page