Mardi 22 janvier

Politique

La vision de la vice-présidente de la République sur la politique d’attribution de la nationalité bulgare

Dans un point de presse, la vice-présidente de la République, Iliana Yotova, chargée de l’octroi de la nationalité bulgare, a exprimé sa vision concernant la politique d’attribution de la nationalité. Elle a considéré que les étrangers qui obtiennent la nationalité bulgare sur la base de leurs origines devraient se présenter à un examen de langue bulgare et se faire remettre le passeport dans le cadre d’une cérémonie officielle en prêtant serment. Selon Mme Yotova, le certificat d’origine délivré par l’Agence des Bulgares à l’étranger n’est pas suffisant et devrait être supprimé de la procédure d’obtention de la nationalité bulgare, d’autant plus que l’Agence a été conçue pour travailler avec la diaspora historique, « mais il faut d’abord qu’il y ait une politique afférente », a-t-elle souligné. Mme Yotova a également regretté qu’aucune institution ne soit en mesure de fournir des statistiques relatives au nombre d’étrangers ayant obtenu la nationalité bulgare qui s’installent en Bulgarie et au nombre de ceux qui partent immédiatement après l’avoir obtenue. Mme Yotova a enfin indiqué que le ministère de la justice élabore actuellement des amendements de la loi sur la nationalité bulgare. (tous média)

Justice

Tout en restant introuvable pour la justice bulgare, la famille Arabadjiev a pu obtenir la mainlevée des mesures conservatoires portant sur une partie de leurs biens

La Cour d’appel de Plovdiv a définitivement annulé les mesures conservatoires imposées par l’Agence nationale des recettes et portant sur des sommes d’argent en banque et des biens d’un montant total de 16 millions de leva, possédés par la famille Arabadjiev. Pour mémoire : recherchés depuis août 2018 par Interpol, Vetko et Marinella Arabadjiev ont été accusés en leur absence de participation à une association de malfaiteurs, créée pour blanchir de l’argent provenant d’une fraude fiscale. (tous media)

La Parquet à combattre la fraude aux pensions d’invalidité

A la suite d’une analyse, réalisée à la demande du premier ministre et du procureur général, le Parquet spécialisé ouvrira des poursuites pour participation à des montages frauduleux d’obtention de pensions d’invalidité. Lors d’une conférence de presse, le procureur général adjoint, Ivan Guechev, a expliqué que l’analyse a porté sur les procédures ouvertes au cours des dernières années pour octroi indu de telles pensions. Il a présenté des statistiques, selon lesquelles le taux de versement de pensions d’invalidité a atteint, dans certaines régions, des niveaux ahurissants (Silistra 28,6%, Razgrad 18%, Pernik 16,9%). Des enquêtes seront ouvertes à la fois contre les autorités impliquées (commissions d’expertise médicale, administrations municipales) et les fraudeurs. (tous media)

Cabinets d’avocat, perquisitions (suite)

« Il est inacceptable que les bureaux des avocats soient utilisés comme des cachettes à dossiers, sous prétexte qu’il s’agit de courrier entre l’avocat et ses clients », déclare le procureur général Sotir Tsatsarov dans une position publiée en réponse à une lettre ouverte du Conseil supérieur des barreaux, diffusée à la suite des récentes perquisitions contre le cabinet Karadaliev&Associés. Me Lazar Karadaliev assurant la défense du banquier Tsvetan Vassilev, participe au procès KTB ; il est également l’avocat du propriétaire de l’usine d’armement Dunarit (Roussé), Emilian Guebrev. Le procureur général souligne également que la perquisition a été réalisée avec l’autorisation d’un juge et qu’elle visait « une activité criminelle personnelle » qui n’était pas en relation avec l’exercice de la profession et l’immunité d’avocat. (24 Heures, Sega)

Economie

IDE : retrait de grands investisseurs

Selon les dernières statistiques de la banque centrale, les investissements directs étrangers (IDE) se sont réduits comme peau de chagrin en moins d’un an. Durant les onze premiers mois de 2018, la baisse enregistrée est de plus d’un demi-milliard d’euros. Le montant des IDE passe ainsi de 1 345,1 millions d’euros en 2017 à 795,4 millions d’euros, écrit Sega à sa une. Le journal rappelle à cette occasion le retrait récemment annoncé de deux grands investisseurs : le groupe sud-africain ALC (3 sites de production, 1 600 salariés) et la fermeture de l’entreprise de Nestlé de fabrication de glaces à Varna (72 salariés). Sur ce fond morose, les Pays-Bas, l’Allemagne et la Belgique restent les plus grands investisseurs en Bulgarie. (Sega)

Europe

Un nouveau traité franco-allemand pour l’Europe et pour la paix

Sous l’intitulé « Le nouveau traité franco-allemand : quels enjeux pour la Bulgarie », 24 Heures publie la tribune conjointe des ambassadeurs français et allemand, Eric Lebédel et Herbert Salber, qui présente les dimensions bilatérale et européenne de ce nouveau texte, signé 56 ans après le traité de l’Elysée, le 22 janvier – jour de l’amitié franco-allemande. « Le traité d’Aix-la-Chapelle constitue une base de référence moderne et prometteuse pour mener une coopération encore plus étroite entre la France et l’Allemagne. Notre objectif est la convergence bilatérale et européenne. Au cœur du nouveau traité : assurer l’avenir et intégrer la vie des citoyens », déclarent les deux ambassadeurs, en précisant que « le couple franco-allemand reste moteur de l’union européenne, mais sans exclusive ». (24 Heures)

International

Le premier ministre ne se rendra pas à Davos

Le premier ministre, Boïko Borissov, ne se rendra pas au Forum économique mondial de Davos, en raison de l’absence annoncée de plusieurs personnalités politiques, dont Donald Trump, Emmanuel Macron et Theresa May, informe 24 Heures. Selon le quotidien, M. Borissov devait y rencontrer le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, pour discuter de l’achat de nouveaux avions de combat F-16, mais cette rencontre n’aura pas lieu le président Trump ayant annulé le déplacement de sa délégation. (24 Heures)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 22/01/2019

Haut de page