Mardi 24 octobre

Politique

La presse rend largement compte du projet de budget publié hier par le ministère des finances. Pour 24 tchassa et Troud c’est un budget plus social ouvert aux gens qui érige en priorités l’éducation, la santé, la défense et la sécurité. Sega y ajoute une cinquième priorité que constituent les dépenses pour les salaires des fonctionnaires dont l’augmentation sera de 14%. (tous médias)

Lors d’une conférence de presse hier, le PSB a présenté un budget alternatif qui prévoit des recettes plus importantes (sur la base du remplacement de l’impôt proportionnel par l’impôt progressif) de 2 milliards par rapport à celles que programme le gouvernement mais également un déficit de 1,4 – 1,5% par rapport au déficit d’1% du gouvernement. (tous médias)

Dans une analyse consacrée au projet de budget du gouvernement, Lubomir Datsov, ancien ministre des finances, loin de considérer ce projet de budget comme étant « social », le qualifie de « confortable » pour le gouvernement qui s’est ainsi offert une marge de manœuvre. (Standart)

Selon Mouraveï Radev, ancien ministre des finances, le projet de budget garantira la tranquillité, la stabilité et le développement économique du pays. S’agissant du budget alternatif du PSB, il souligne que cette initiative ne peut être qualifiée que de « populiste » et d’« amusante » dans la mesure où la Constitution prévoit expressément que seul le Conseil des ministres peut élaborer et soumettre à l’Assemblée nationale un projet de budget. (Standart)

Le ministre de la Défense a souligné dans une interview pour la BTV, que même si des chemins de passages clandestins de la frontière existaient toujours, leur nombre diminuait grâce au rôle dissuasif de la clôture. Krassimir Karakatchanov a souligné qu’il y avait encore des mesures à prendre en ce sens, surtout concernant l’équipement de vidéosurveillance. Il a qualifié les accusations de défaillances de la clôture et de corruption faites par le PSB comme étant de l’auto-publicité du parti socialiste avant son congrès de dimanche prochain. (tous médias)

Le conseil consultatif sur la législation récemment créé auprès de l’Assemblée nationale commencera son travail cette semaine sous la direction d’Ognian Guerdjikov, ancien premier ministre intérimaire et professeur de droit, par l’examen de la loi de lutte contre la corruption et de la loi sur les concessions. (Sega)

Sega publie un commentaire sur l’initiative des partis de droite qui n’ont pas pu accéder au Parlement de former une alliance. Le journal critique le fait que la droite n’arrive toujours pas à adapter sa politique, envoie « les vieux messages connus et déjà périmés » et vise les mêmes électeurs, sans réussir à élargir son soutien. (Sega)

Justice

Roumen Radev, président de la République, a signé le décret de nomination de Gueorgui Tcholakov au poste de président de la Cour administrative suprême. (tous médias)

Le parquet de la ville de Sofia a refusé d’ouvrir une enquête contre Ivo Hristov, directeur de cabinet du président de la République, dans la mesure où il a été établi qu’il n’a finalement pas eu accès à un télégramme diplomatique couvert par le secret d’Etat bien que son nom ait figuré dans la liste des destinataires. (tous médias)

Corruption

Se référant à la constatation que sur les 200 douaniers arrêtés entre 2014 et 2017, seuls 5 ont été condamnés en première instance et ceci pour des infractions autres que les dessous de tables, Sega analyse les « arrestations bruyantes de douaniers suivis d’un silence » et se demande pourquoi les autorités évitent de parler de leur incapacité de faire face à la corruption à la douane. (Sega)

Europe

Daniel Valtchev, professeur en droit à l’Université de Sofia et ancien ministre de l’éducation : la création du Parquet européen commun devrait débuter pendant la présidence bulgare du Conseil de l’UE et ce nouvel organe devrait commencer à fonctionner en 2020. La Bulgarie figure parmi les 20 Etats membres ayant soutenu le projet de création d’un Parquet commun. (24 tchassa)

Le ministre de la Défense Krassimir Karakatchanov s’est entretenu hier avec Maria Gabriel, commissaire européen en charge du marché numérique, pour discuter les mesures de cyber-sécurité en Europe. (24 tchassa)

France-Bulgarie

Les médias rendent compte de l’entretien de la vice-première ministre et ministre des Affaires étrangères avec Jean-Yves Le Drian. Ekaterina Zaharieva a souligné que la France était prête à accorder du soutien à la Bulgarie en ajoutant que la PBUE ferait face à beaucoup de défis : le débat sur l’avenir de l’Europe et la vision d’Emmanuel Macron, le Brexit, la politique de défense commune, soutenue par la France, le budget de l’UE. La France soutient les priorités de la présidence bulgare du Conseil de l’UE, commente la BNT. Aujourd’hui Mme Zaharieva s’est entretenue avec Nicole Belloubet, ministre de la Justice. (tous médias)

Dernière modification : 24/10/2017

Haut de page