Mardi 26 janvier

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 215 589 (+ 722 en 24h)
• Nombre de guérisons : 180 127 (+ 1 059 en 24h)
• Nombre de décès : 8 880 (+ 60 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 2 822 (dont 279 en réanimation / soins intensifs)
• Nombre de personnes vaccinées : 26 798 (+ 665 en 24h)

Tests de masse pour les enseignants

Un dépistage de masse pour les enseignants est organisée depuis hier, avec des tests antigéniques. Le taux d’incidence de l’épidémie du Covid au niveau du corps enseignant devrait permettre aux autorités de décider du retour à l’enseignement normal en présentiel dans les écoles et les universités.

La décision des autorités bulgares d’exiger la présentation d’un test PCR négatif à l’entrée sur le territoire bulgare, n’était pas encore formalisée ce matin. Visant à endiguer la propagation des nouveaux variants du Covid-19, la mesure sera appliquée à l’égard de tout ressortissant de l’UE ou de pays tiers (tous médias)

Justice

Le Conseil de l’Europe publie un avis sur la nouvelle figure de procureur indépendant en Bulgarie

Christophe Poirel, chef de la Direction « Droits de l’homme » auprès du Conseil de l’Europe, a envoyé un avis aux autorités bulgares. Il précise notamment que l’idée du gouvernement, de créer un poste de procureur indépendant ayant le droit d’enquêter sur une infraction pénale qui aurait été commise par un procureur général, ne peut être qu’une solution temporaire. Mais même temporaire, cette proposition nécessite des modifications, afin de garantir une réglementation plus stricte concernant la nomination et la responsabilité du procureur indépendant. Selon lui, il est nécessaire de garantir le contrôle judicaire sur les décisions du procureur indépendant, ainsi que sur ses refus d’engager des poursuites pénales. La procédure de nomination de la nouvelle figure au sein du Parquet ne garantit pas, pour l’instant, son statut indépendant (désigné par au moins six membres du collège des procureurs du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) et élu à la majorité simple par l’assemblée plénière du CSM). Aussi, est-il souhaitable que son mandat soit raccourci de sept à trois ans. Finalement Christophe Poirel a proposé aux autorités bulgares de réfléchir à la possibilité qu’un juge soit chargé de la poursuite pénale à l’encontre du procureur général.

Jeudi dernier, le Plénum du CSM a rejeté, à l’unanimité, le projet de loi proposé par le GERB prévoyant la création des fonctions d’un procureur indépendant. Le gouvernement avait introduit cette proposition au Parlement en précisant qu’il répondait ainsi aux recommandations de la Commission de Venise, insistant sur la mise en place de garanties législatives contre l’intouchabilité du procureur général. (Svobodna Evropa, Mediapool)

Environnement

Le tuyau sous le lac de Varna de nouveau endommagé, malgré les récentes réparations : nouvel épisode de pollution

Le tuyau d’égouts passant sous le lac de Varna est percé, provoquant un nouveau déversement d’effluents urbains, après celui de 2019-2020. L’accident a été annoncé hier par la municipalité de Varna, qui précise en avoir été informée 10 jours plus tôt par l’entreprise en charge de la canalisation de la ville. Pourtant, écrit Dnevnik, le 21 janvier, soit sept jours après avoir informé la municipalité, le directeur de cette entreprise, Valentin Valkanov, a nié devant des journalistes avoir été informé de cet accident. Pour mémoire, un accident similaire, survenu en août 2019, avait été publiquement révélé 10 mois plus tard (plus de 8 000 mètres cubes d’eaux sales s’étaient déversées quotidiennement dans le lac de Varna pendant cette période et jusqu’à la réparation). La construction du tuyau, cofinancée par l’Union européenne, prévoyait que celui-ci soit posé à trois mètres sous le fond du lac, afin d’éviter des endommagements par les bateaux de passage, ce qui n’a pas été respecté.
Le 14 janvier dernier, le maire-adjoint de Varna, Hristo Ivanov, a annoncé que les travaux de réparation ont été temporairement suspendus, le tuyau ayant été posé de la même manière qu’en 2019, dans l’attente de l’approfondissement du lac entamé par le gouvernement, un projet qui lui aussi a été momentanément interrompu pour des raisons techniques. (Dnevnik)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 26/01/2021

Haut de page