Mardi 26 mai

Coronavirus

Bilan

10 nouveaux cas d’infection au Covid-19 ont été enregistrés depuis hier. Le nombre total de contaminations à la date d’aujourd’hui est de 2 443, dont 880 guérisons et 130 décès. L’âge moyen des décès est de 67,2 ans, tandis que celui des infections est de 49,2 ans. La semaine dernière, pour la première fois depuis le début de l’épidémie, le nombre des guérisons a été supérieur à celui des nouvelles contaminations. Hier, le secrétaire du centre national opérationnel, le Pr Dimo Dimov, a néanmoins averti qu’il ne s’agit pas encore d’une tendance stable.

Politique

Après la baisse de la TVA pour la restauration et le livre, à quand une révision de l’impôt à taux unique ?

Vendredi, en l’absence du ministre des finances Vladislav Goranov, le parlement a adopté en première lecture une réduction de 9% du taux de la TVA dans les secteurs de la restauration et du livre. Les amendements ont été passés avec les voix du GERB et des Patriotes unis ; le PSB et le MDL se sont abstenus. Dimanche, de passage au village de Birkovo (Pazardjik), le premier ministre Borissov a affirmé qu’il n’y avait pas de tension entre lui et le ministre des finances, dont les réticences au sujet de la baisse de la TVA étaient connues. « Le ministre Goranov est un très bon expert. Moi aussi, je suis convaincu que toucher aux impôts, à la TVA, aux recettes est une erreur absolue. Mais je suis prêt à prendre ce risque et je n’ai pas d’hésitations », a commenté M. Borissov en précisant que le taux de 9% ne restera en place que jusqu’à la fin de 2021 et qu’il a pris en compte les craintes du ministre Goranov d’une chute des recettes.

En réponse, le ministre des finances a indiqué que le risque majeur serait de voir pleuvoir des demandes de revue à la baisse de la TVA dans tous les secteurs. « Et si nous perdons une bonne part des recettes générées par la TVA, nous serons amenés à revoir d’autres éléments de la fiscalité, comme les impôts directs, ce qui provoquerait une révision globale du système des impôts. Cela peut être fait dans les conditions d’un débat sensé et approfondi », a relevé M. Goranov.

Maya Manolova prête à prendre la relève à la tête du pays

Samedi, près de 300 personnes d’une vingtaine de villes bulgares ont scandé « Démission » et « Le système nous tue » sous les fenêtres du Conseil des ministres. Organisés par l’ancienne médiatrice de la République Maya Manolova, aujourd’hui leader de la plateforme citoyenne « Relève-toi », et par le mouvement des mères d’enfants handicapés, les manifestants étaient assis sur des chaises blanches et arboraient des ballons noirs. Dans son discours, Mme Manolova a demandé un audit des fonds dépensés dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 et a présenté un programme de 19 mesures de sortie de la crise, orientées vers les petites entreprises. « Nous sommes à la veille d’un changement, d’une relève de la garde. Nous, simples citoyens, nous sommes prêts à prendre la relève et à devenir première force politique », a déclaré Mme Manolova sous les ovations des participants.

Europe

Huit pays européens dont la Bulgarie demandent une aide européenne en soutien des projets de construction de gazoducs

La Bulgarie, et sept autres États membres de l’UE (en particulier de la zone Centrale et du Sud-Est), ont fait appel aux autorités européennes pour maintenir le soutien financier relatif à la construction de gazoducs et de l’infrastructure afférente, car c’est un facteur important pour la transition vers une Europe neutre pour le climat d’ici à 2050. Les huit pays soulignent qu’en absence de financement des projets de construction, en cas de refus des banques d’octroyer les fonds nécessaires et si l’Union européenne décidait de se retirer, les investissements qui ont déjà été fait pourraient être compromis, et le risque d’une hausse des prix de l’énergie pour le consommateur final, va augmenter.

« Comme résultat de la suspension de l’appui financier relatif à l’achèvement de l’infrastructure gazière, la lutte contre les changements climatiques deviendra plus longue et coûtera plus chère », écrit-on dans la déclaration conjointe. Le site Euractiv rappelle qu’en novembre dernier, la banque européenne d’investissement a décidé de mettre fin au financement de projets liés à des combustibles fossiles, tandis que la Commission européenne souligne que l’aide financière pour les projets d’infrastructure doit viser l’objectif commun qui est celui d’atteindre une neutralisation des émissions carbones. (Dnevnik, Euroactiv)

Manfred Weber, président du PPE donne une interview à la radio nationale

Le président du Parti populaire européen (PPE) au sein du Parlement européen, Manfred Weber, a déclaré, lors d’une interview à la radio nationale, que la Bulgarie pourra bénéficier d’une aide financière dans le cadre du fond de relance européen, même si le pays a compté moins de cas de personnes affectées et de décès. Selon le plan de rétablissement économique lancé par la France et l’Allemagne, le soutien européen doit profiter aux pays le plus gravement touchés par la crise épidémique. Mais « les conséquences de cette crise sur le plan économique ne sont pas moins importantes et la Bulgarie qui a maîtrisé l’épidémie d’une manière efficace, a été sévèrement affectée d’un point de vue économique ». M. Weber a ajouté que l’idée de ce Fond est précisément celui d’éviter l’exacerbation des divisions sur le plan économique entre les différents États membres et voilà pourquoi des pays comme la Bulgarie, nécessitant la stimulation de leur croissance économique, doivent être appuyés afin qu’ils puissent participer au développement européen. En ce qui concerne l’adhésion de la Bulgarie à l’espace Schengen, il a déclaré que la Bulgarie répond aux exigences européennes et maintenant « il est question de prendre une décision politique ». (BNR)

Environnement

Deux fleuves pollués par déversement d’eaux résiduaires

L’inspection de l’environnement et l’administration des eaux ont fermé une station de pompage appartenant à une distillerie d’essence de rose aux alentours du village de Starosel, pour cause de pollution. Les eaux résiduaires de la distillerie ont été déversées dans une rivière : l’eau est devenue noire, provoquant la mort de poissons, alors même que la distillerie ne disposait pas encore de permis de mise en service de cette station. Une deuxième distillerie est à l’origine de la pollution d’un autre fleuve dans la même région.

Dans une interview pour la BNR, l’ingénieur Dimitar Koumanov du club de pêche Balkanka, a informé que certaines stations d’épuration, construites avec des financements européens, ne fonctionnent pas, afin d’économiser de l’argent. Selon lui, les cas de pollution sont devenus de plus en nombreux depuis le début de l’année, et notamment durant l’état d’urgence, lorsque les inspecteurs et les pêcheurs étaient empêchés d’observer la situation sur place. Il a en outre rappelé que la Commission européenne a ouvert une procédure d’infraction contre la Bulgarie pour non-respect de la directive relative au traitement des eaux urbaines résiduaires.

France-Bulgarie

Interview avec l’Ambassadrice de France

TV Evropa a diffusé une interview avec l’ambassadrice de France, Florence Robine, dans laquelle celle-ci évoque la réponse à la crise de Covid-19 en France et au niveau européen, dont la proposition franco-allemande d’un plan de relance, ses impressions de la Bulgarie, et les liens entre la diplomatie et la science.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 26/05/2020

Haut de page