Mardi 28 septembre

Coronavirus

Bilan hebdomadaire

• Personnes contaminées : 495 397 (+ 2 536 en 24h)
• Guérisons : 432 315 (+ 2 268 en 24h)
• Décès : 20 638 (+ 149 en 24h)
• Hospitalisations : 5 048 (dont 432 en soins intensifs)
• Vaccins administrés : 2 513 769 (+ 5 215 en 24h)
• Personnes avec un parcours vaccinal complet : 1 312 649

PNG

Politique

Un comité d’initiative a été officiellement formé hier afin de soutenir les candidatures du président et de la vice-présidente de la République

Hier, au Palais national de culture, s’est tenue l’assemblée constituante du comité d’initiative portant la candidature du chef d’État actuel, Roumen Radev et de la vice-présidente, Iliana Iotova, à la présidence de la République en tant que candidats indépendants. Des représentants des partis « Il y a un tel peuple », « Parti socialiste bulgare » « Poursuivons le changement », « Lève-toi ! On arrive ! », « ABC » ainsi que des personnalités éminentes de tous les milieux culturels et académiques ont participé au comité. « Même dans les temps les plus difficiles, même sous les attaques et les coups de la manipulation, nous sommes, avec Mme Yotova, restés fidèles à nos positions » a affirmé M. Radev. Il a souligné que l’institution présidentielle a joué un rôle important pour défendre l’intérêt national, pour unir la société, et pour révéler la corruption et l’impunité, afin de s’y opposer. « L’échec des partis des manifestations à créer une véritable alternative démocratique ne constitue qu’un trouble temporaire, car notre société est suffisamment mûre pour exiger le changement » a dit le Président. Il a ajouté ensuite que la démagogie et « l’environnement médiatique empoisonné » n’ont pas réussi à faire obstacle à l’avènement du changement. Le chef de l’État a souligné que l’objectif le plus important que l’État doit se poser est celui de la consolidation des autorités publiques. Il a ajouté que le respect de l’État de droit, les investissements dans les ressources humaines, la liberté des médias peuvent contribuer à sortir la Bulgarie de la pauvreté. « Nous n’allons pas abandonner les Bulgares, ni les laisser se recroqueviller face à leurs peurs et dans la lutte pour leur survie (..) Notre responsabilité est celle de faire revenir la justice et la solidarité » a souligné la vice-présidente.

Pour rappel, les comités d’initiative peuvent désigner des candidats indépendants et doivent obligatoirement être composés d’au moins 21 électeurs résidant de manière permanente sur le territoire de la Bulgarie. Le comité d’initiative doit ensuite être enregistré auprès de la Commission centrale électorale. Selon la Constitution bulgare tout citoyen bulgare de naissance qui a 40 ans révolus, qui répond aux conditions d’éligibilité des députés et qui a vécu dans le pays au cours des cinq dernières années peut participer aux élections présidentielles à travers un comité d’initiative. (Svobodna Evropa, BNR, lex.bg)

Environnement

Risque de pollution

Un navire de commerce transportant quelques 3 300 tonnes d’engrais azotés, s’est échoué il y a une semaine à quelques mètres du littoral nord de la Bulgarie. Une opération de déchargement a été lancée hier soir pour éviter une catastrophe naturelle, et pour permettre de dégager le bateau. Cette opération a été suspendue suite à plusieurs problèmes, ayant provoqué le déversement d’une (petite) partie de la cargaison dans la mer. Ces incidents ont provoqué l’intervention du ministère de l’Environnement, qui a temporairement mis fin à cette opération (la méthode utilisée n’avait pas été autorisée). L’agitation de la mer risque de ralentir encore cette opération, voire de faire briser le navire sur les rochers. Selon plusieurs scientifiques, le déversement des engrais pourrait provoquer l’eutrophisation du milieu aquatique adjacent, zone protégée du réseau Natura 2000. Des échantillons d’eau, prélevés samedi dernier, ont déjà révélé des indications de pollution. (tous médias)

Économie

Le gouvernement à la recherche de moyens pour aider les entreprises

Face à la forte hausse des prix de l’électricité, l’État envisage de compenser les entreprises en leur versant une aide de 50 leva par MWh. La mesure est en cours de discussion, et nécessiterait environ 650 millions de leva pour six mois, a annoncé le premier ministre Stefan Yanev à l’issue d’une rencontre avec les ministres de l’énergie et des finances et le chef de la Commission de régulation de l’énergie et de l’eau. L’aide serait accessible à l’ensemble des entreprises, sans qu’il y ait des critères particuliers d’éligibilité. Elle serait financée à partir des bénéfices des entreprises publiques du secteur de l’énergie, sous forme de dividendes anticipés, d’après un mécanisme à établir par le ministère des finances. Toutefois, afin de mettre en œuvre la mesure, le gouvernement a besoin d’une nouvelle actualisation du budget 2021, par le prochain parlement, ou par son inclusion dans la loi de finances 2022.

Le premier ministre a également indiqué que le gouvernement travaille à une position nationale en faveur d’une politique européenne plus flexible concernant les aides d’État, ou à une réduction temporaire du poids pour les entreprises des émissions de carbone. La création d’une « chambre de compensation » est également envisagée, un mécanisme qui chercherait à équilibrer les intérêts des producteurs d’énergie électrique, des commerçants et des clients.

Dans l’immédiat, le gouvernement a décidé de proposer aux petites entreprises, via la Holding énergétique bulgare (BEH), des forfaits d’électricité pour une période de trois ou six mois, à des prix plus avantageux. Parallèlement, la Commission de régulation de l’énergie et de l’eau renforcera le contrôle sur le marché libre de l’électricité et imposera des sanctions en cas de violation des règles.

La manifestation de protestation des transporteurs reportée au mois d’octobre

La manifestation nationale de protestation des entreprises du secteur des transports, qui prévoyait pour le 28 septembre le blocage des principaux carrefours dans les villes et des postes-frontières, a été reportée au 13 octobre prochain. Cette décision des associations patronales du secteur a été prise à la suite de consultations avec le gouvernement. Selon les engagements pris hier par ce dernier, des négociations seront engagées avec la Roumanie et la Turquie en vue de chercher à réduire le temps d’attente des poids-lourds aux frontières. Les propriétaires de bus attendent la mise en œuvre de mesures de soutien ciblées, dont une aide pour les transporteurs desservant des lignes dans les zones faiblement peuplées. Par ailleurs, les contrôles sur les transports illégaux seront renforcés. Concernant les taxis, le ministre des transports s’est engagé à mettre sur pied une méthodologie de tarification de ce service.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 28/09/2021

Haut de page