Mardi 31 décembre

30 M leva pour l’eau à Pernik

Le gouvernement a octroyé, à titre d’urgence, 30 millions de léva (15 millions d’euros) à la commune de Pernik pour faire face à la crise de l’eau que subissent la ville et les villages avoisinants. Ce montant sera utilisé pour la construction d’une nouvelle conduite principale d’eau, ainsi que pour la réparation des stations d’épuration et du réseau urbain de distribution de l’eau. Cette annonce intervient peu après que la présidente du PSB, Kornélia Ninova, a annoncé que son parti introduirait une motion de censure au parlement, citant les problèmes liés à la gestion de l’eau et à la qualité de l’air.

On se souvient que samedi dernier, le maire de Pernik avait prolongé de 30 jours l’état d’urgence dans la ville. (tous médias)

Lutte contre les crimes de haine

Un projet d’amendements au Code pénal, déposé au parlement, prévoit des peines plus graves pour les crimes de haine, dont les actes d’antisémitisme, a informé le vice-ministre des affaires étrangères Gueorg Gueorguiev, coordinateur national de la lutte contre l’antisémitisme. Ainsi, la peine actuelle de trois ans serait portée à cinq ans. Le gouvernement bulgare franchit ainsi un pas sérieux dans ses actions conséquentes de répression des actes d’antisémitisme car jusqu’à présent les auteurs de tels actes ne recevaient le plus souvent que des peines administratives, a souligné M. Gueorguiev.

Un groupe de travail, composé de représentants de différentes institutions et de l’organisation des Juifs bulgares Shalom, formé il y a quelques mois, travaille sur l’élaboration d’un mécanisme de prévention de l’antisémitisme. (Sega, 24 Heures)

Énergie

Les entreprises « Bulgargaz » et « Gazprom Export » sont parvenus vendredi dernier à un accord sur le transfert à la frontière turque (au 1er janvier prochain) du point d’entrée du gaz venant de la Russie dit « Strandzha2 » (auparavant, la Bulgarie importait le gaz russe à travers l’Ukraine et la Roumanie). La Ministre de l’énergie, Temenuzhka Petkova affirme que les changements mèneront à une baisse de 5 % du coût du service au profit des consommateurs bulgares. (Svobodna Evropa)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 31/12/2019

Haut de page