Mardi 31 mars

Coronavirus

Le bilan au 31 mars

Vingt-cinq nouveaux cas ont été dépistés depuis hier. A présent, le nombre total de personnes contaminées en Bulgarie est de 379, dont 113 sont hospitalisées, et 13 avec assistance respiratoire.

Le budget pour l’année 2020 a été actualisé par le gouvernement

Le Conseil des Ministres a modifié et complété hier soir le budget annuel, au regard des dépenses supplémentaires et du déficit budgétaire engendrés par la crise du Covid 19. Les amendements doivent être à présent votés au Parlement. Lors d’un briefing ce matin, le Ministre des finances, Vladislav Goranov a donné des explications relatives aux décisions les plus récentes du gouvernement dans le domaine de l’économie. Le Ministre a esquissé trois scénarios portant sur l’évolution de la crise, qui varient entre : (i) unе croissance faible de 0.7 % , (ii) croissance zéro de l’économie ou bien, dans les pires des cas, une croissance négative de - 3 %. Les prévisions sur le taux de chômage demeurent encore imprécises, mais le Ministre a évoqué une augmentation possible de deux points.

Le cadre fiscal, proposé par le gouvernement, inclut une rectification du déficit budgétaire à 3.5%, ce qui représente l’équivalent de 2.9 % du PIB de la Bulgarie, ainsi qu’une augmentation du plafond de la dette publique : actuellement à 2.2 milliards de leva, il passerait à 10 milliards de leva. Les raisons, motivant la décision d’augmenter la dette sont notamment : (i) la recapitalisation de la Banque nationale pour le développement, censée garantir des prêts aux entreprises, et des prêts sans intérêts à la hauteur de 1500 leva pour les employés, (ii) la décision de l’Etat d’octroyer une aide financière aux entreprises les plus touchées par le ralentissement de l’économie dans le cadre du schéma 60 : 40, afin de favoriser le maintien de l’emploi. Le gouvernement a fait des prévisions intégrant une réduction des recettes de 2.40 millions de leva, et une augmentation des dépenses à la hauteur de 1.43 millions de leva, dont un milliard de leva sera consacré à la diminution du taux de chômage. Toutefois, le ministre des finances a assuré que, pour l’instant, le gouvernement ne prévoit pas d’augmenter les impôts. Il a ajouté que la Bulgarie dispose des réserves fiscales nécessaires pour amortir le choc de la crise, et qu’actuellement, les recettes dépassent les dépenses. M. Goranov a enfin indiqué que, si les mesures restrictives restent en place pendant les trois mois à venir, le rétablissement de l’économie se terminera vers la fin de 2021.

La réponse de la Banque nationale à la crise économique

Afin de répondre aux défis économiques liés à l’épidémie et à l’Etat d’urgence, la Banque nationale a annoncé la mise en œuvre d’un paquet de mesures à court et à long terme. La Banque nationale vise à garantir le bon fonctionnement du régime monétaire et des systèmes de paiement, et à assurer la poursuite des activités de la banque en tant qu’agent fiscal du gouvernement, dans le but de créer une capacité de réserve supplémentaire permettant de ne pas interrompre les fonctions majeures de l’Etat et de l’économie. La Banque nationale vise aussi à consolider l’assise financière et augmenter la liquidité des banques commerciales. La Banque a autorisé aux banques commerciales une plus grande flexibilité, afin qu’elles puissent répondre aux besoins de leurs clients. Le président de la Banque nationale a précisé que le retard de l’adhésion de la Bulgarie au mécanisme de taux de change et à l’union bancaire va provoquer le retard de la mise en place d’importantes réformes structurelles, et va considérablement perturber la convergence de l’économie bulgare, ce qui laisse supposer une croissance retardée des revenues des bulgares.

Le leader du parti « Renaissance » accusé d’avoir diffusé des fausses informations

Le leader du parti nationaliste et pro-russe « Renaissance », Kostadin Kostadinov, est accusé par le Parquet de Sofia d’avoir diffusé une « information mensongère » liée à l’épidémie, dans le but de provoquer la panique au sein de la société. M. Kostadinov aurait affirmé que les mesures restrictives, introduites par le gouvernement, sont « de la propagande qui vise à détourner l’attention et va à l’encontre des intérêts des citoyens ». Il aurait fait aussi des déclarations trompeuses sur le manque de produits de première nécessité dans les dépôts de la réserve nationale. Les affirmations de Monsieur Kostadinov ont été réfutées par les procureurs chargés de l’enquête.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 31/03/2020

Haut de page