Mardi 5 juin

Politique

Le président de la République Roumen Radev a reçu une délégation de la Cour constitutionnelle de l’ARYM, dirigée par son président Nikola Ivanovski. Il a déclaré que la coopération entre les cours constitutionnelles des deux pays constitue un pas permettant aux relations bilatérales d’aller de l’avant dans l’esprit de l’Accord d’amitié, de bon voisinage et de coopération. (tous media)

Selon le rapport annuel du bureau du contrôle sur les techniques spéciales d’enquête, l’Agence d’Etat des opérations techniques (DATO) fournit des informations imprécises au Bureau, de sorte que celui-ci doit redemander des informations, et l’Agence d’Etat de la sécurité nationale (DANS) refuse de respecter les lois sur les techniques spéciales d’enquête et empêche le Bureau de procéder à des contrôles au sein de l’Agence. Le président du Bureau Boïko Rachkov a vainement saisi le procureur général de neuf cas « afin qu’il soit établi si un comportement pareil vise à dissimuler les irrégularités ou constitue une résistance consciente », le seul résultat étant l’affaire contre l’ancienne présidente du TGI de Sofia Vladimira Yaneva. (Sega)

24 tchassa rend compte d’une publication dans le journal macédonien « Le Soir » selon laquelle de plus en plus de ressortissants de l’ARYM – jeunes et plus âgés, étudiants, chômeurs et actifs le plus souvent de l’Est du pays (70% de la ville Deltchevo possèderaient la double nationalité) - aspirent à obtenir la nationalité bulgare afin de s’assurer un meilleur avenir et un meilleur niveau de vie. Selon des informations non formelles, le nombre de Macédoniens ayant obtenu des pièces d’identité bulgares s’élèverait à 150 000. (24 tchassa)

A l’occasion de la mise en œuvre de mesures d’éloignement d’enfants bulgares de leurs parents en Norvège, Petar Haralampiev, président de l’Agence d’Etat pour les Bulgares à l’étranger, a accordé une interview à Standart où il aborde également d’autres questions relevant de la compétence de l’agence comme notamment le nombre de Bulgares vivant à l’étranger – émigrés et communautés d’origine bulgare – qui serait plus élevé que les Bulgares vivant en Bulgarie, ainsi que la demande de la nationalité bulgare de la part « le plus souvent de ressortissants de Macédoine et d’Etats comme l’Ukraine, la Moldavie et l’Albanie qui sont Bulgares de par leurs origines ». Interrogé au sujet de la pétition déposée au parlement kosovar par 500 Bulgares ethniques vivant dans ce pays, il déclare qu’en tant que chef de cette Agence et patriote, il espère que la minorité bulgare au Kosovo, qui est beaucoup plus importante que les signataires de la pétition, soit prochainement reconnue comme l’a été celle en Albanie. (Standart)

Media

Les plans ambitieux de développement de la BIT se sont avérés être de fausses nouvelles, titre Sega son article consacré à cette télévision qui a été rachetée au début de cette année par Miroslav Yanev, directeur exécutif d’une compagnie de production et producteur indépendant, ayant travaillé jusqu’à récemment en Allemagne. Selon des informations publiées dans certains media, M. Yanev serait proche du propriétaire minoritaire de bTV Media Group et monopoliste du marché publicitaire télévisé Krassimir Guergov. Au mois de mars, un peu après la signature du contrat de rachat, les journalistes de la BIT ont entamé une protestation contre la nouvelle équipe de gestion de la télévision pour non-versement des salaires. Les nouveaux directeurs ne lancent pas de nouveaux projets ni ne reprennent les émissions arrêtées à la suite du rachat de la télévision, écrit Sega. Et rappelle le destin d’autres télévisions qui ont arrêté de fonctionner dans le passé et qui toutes étaient passées par une période semblable à celle que vit actuellement la BIT. (Sega)

Europe

« Victoire pour les routiers et la Bulgarie ! », « Capitulation absolue et inconditionnelle du Paquet Macron », « Les Bulgares ont renversé le match à la dernière minute », titrent les media aujourd’hui à propos du vote hier, à la commission des transports et du tourisme du Parlement européen, sur le Paquet Mobilité. Selon l’eurodéputé Andreï Novakov (GERB-PPE), la position bulgare a prévalu et les routiers ne seront pas tenus, comme il était proposé, de retourner chez eux toutes les trois semaines, ni de dormir dans des hôtels et non dans les cabines de leurs véhicules. Toutefois, le conducteur pourra le demander à son employeur sans que celui-ci puisse le refuser. Le ministre des transports Ivaïlo Moskovski, ne cachant pas sa satisfaction, a déclaré que même les règles adoptées à l’égard du transport de cabotage, notamment le principe « à travail égal, salaire égal » applicable au travailleurs détachés, satisfait la Bulgarie. (tous media)

A l’aéroport de Sofia, accueilli à son retour de Tirana par le ministre des transports et plusieurs transporteurs, le premier ministre Borissov a critiqué les propos de « victoire sur le président Macron ». « Dans notre grande famille européenne, les choses ne se passent pas comme ça, en tapant sur la table. Ce n’est ni une occasion de coups de fanfare, ni de cris de victoire. Si quelqu’un s’imagine qu’il peut triompher sur l’Allemagne, la France ou les Pays-Bas, il est trop naïf », a souligné M. Borissov en indiquant qu’il n’y a eu en réalité qu’un rapprochement des positions. (tous media)

La présidente du PSB est en visite en Slovaquie dans le cadre d’une réunion des leaders de partis politiques des pays du groupe du Višegrad. Kornelia Ninova a appelé à une mobilisation et un effort commun de ces pays afin de bloquer l’adoption du Paquet mobilité par le Conseil de l’UE. (Darik radio)

Société

« La liquidation des noms nous appauvrit et nous prive de notre passé » : position de l’anthropologue Ivaïlo Ditchev sur la récente décision du conseil municipal de Stara Zagora de remplacer plus de 800 noms géographiques aux consonances turques ou arabes par des noms bulgares. Et que se passera-t-il si quelqu’un aboutit un jour à la conclusion que le mot « bulgare » est d’origine étrangère, voire turque ?, demande le célèbre universitaire. (dnevnik.bg, Standart, 24 Tchassa)

Économie

Selon une étude réalisée par Alpha Research à la demande de l’Institut pour l’économie du marché, presque 12% des fumeurs en Bulgarie, soit 250 000 personnes ont fumé pendant les 2-3 dernières années des cigarettes commercialisées de manière illégale. Cette part du marché illégal de tabac est largement supérieure aux résultats de l’étude traditionnelle - effectuée tous les trois mois par les 5 grandes sociétés de tabac sur la base des boîtes de cigarettes trouvées sans banderoles dans les poubelles - qui ont varié entre 6 et 7% en 2017 et permis au premier ministre de déclarer que la Bulgarie est parmi ceux qui luttent le mieux contre la contrebande et la corruption au sein de l’UE. Selon l’étude d’Alfa Research, la part du tabac en vrac vendu de manière illégale s’élève à 70%. Les analystes ont constaté que la croissance de l’économie grise dans le domaine du tabac (Ndr. les recettes s’élèvent à 110-160 millions de leva en 2017) est proportionnelle à celle des taux des accises. (Sega, 24 tchassa)

Énergie

Jeudi prochain, un débat au parlement confrontera les positions des différents groupes parlementaires sur la levée du moratoire imposée en mars 2012 sur la construction d’une centrale nucléaire à Belene. Deux projets en ce sens ont déjà été introduits par les groupes parlementaires du GERB et du PSB. Ils prévoient tous deux l’élaboration, d’ici le 31 octobre d’une procédure de sélection d’investisseur. Les partis ORIM et Front national pour le salut de la Bulgarie, composantes du groupe des Patriotes unis, soutiennent la levée du moratoire et la construction d’une centrale sur le principe de marché, sans aucun engagement de la part de l’Etat. Ataka, également composante des Patriotes unis, considère au contraire que l’Etat devrait détenir 34% dans la future centrale. (24 Tchassa)

Gazprom financera la construction du gazoduc Turkish Stream, informe Standart en citant l’agence TASS. La décision du groupe russe d’allouer un prêt de 2,14 milliards d’euros pour une durée de cinq ans à la société chargée de la construction du tronçon maritime de ce gazoduc permettra à celle-ci de terminer les travaux commencés en mai 2017. Entretemps, Gazprom étudie les derniers détails pour annoncer très bientôt le trajet pour la mise en place d’un deuxième tuyau prévu pour alimenter les pays d’Europe centrale, orientale et du Sud. (Standart)

Finances

Le groupe italien Unicredit, propriétaire de la filiale bulgare Unicredit Bulbank, projette de fusionner avec le groupe français Société générale, annonce la presse bulgare en se référant à des sources étrangères. Si les négociations, qui sont encore à une étape initiale, aboutissent, elles consacreront l’union entre les deux plus grands groupes bancaires en Europe. La Société générale, également présente en Bulgarie à travers sa filiale SG Expressbank, a annoncé à la vente celle-ci et ses filiales dans quatre autres pays de la région. Parmi les principaux candidats à les acquérir figure le groupe hongrois OTP Bank, propriétaire de la banque DSK en Bulgarie. (capital.bg)

Balkans

Visite du premier ministre à Tirana : Boïko Borissov a annoncé que les projets relatifs à la connectivité numérique des Balkans occidentaux seront lancés en juin prochain. M. Borissov a été décoré par son homologue albanais Edi Rama pour ses efforts au nom de l’intégration européenne de la région. (tous media)

Dernière modification : 05/06/2018

Haut de page