Mardi 5 novembre


Le point sur : les principaux événements de l’Institut français de Bulgarie à suivre en novembre ! À découvrir ci-dessous, après la revue de presse.

Élections municipales

Bilan de la répartition des forces politiques à la tête des arrondissements des grandes villes

Le GERB et la Bulgarie démocratique auront le plus grand nombre de maires dans les arrondissements à Sofia, indiquent les résultats définitifs des élections municipales. 12 des 24 arrondissements seront dirigés par des maires du GERB et 8 par des maires de l’alliance Bulgarie démocratique. Un seul arrondissement, celui d’Izgrev, sera dirigé par un socialiste, et trois autres par des maires indépendants. A titre de comparaison, aux élections de 2015, le parti du premier ministre Borissov l’avait emporté dans 19 arrondissements de la capitale contre 5 pour les partis de la droite (à l’époque, réunis au sein du Bloc réformateur) et un indépendant. A Plovdiv et Varna, au contraire, l’ensemble des 11 arrondissements seront gouvernés par des maires du GERB.

Malgré leurs compétences budgétaires limitées, les maires d’arrondissement détiennent quand même des leviers pour la mise en place de politiques et peuvent faire pression sur la grande mairie de Sofia en vue de rechercher des solutions aux problèmes de la ville. Dans une interview sur la BNT, Traïtcho Traïkov, maire nouvellement élu de l’arrondissement de Sredets et ancien ministre de l’économie, indique que les douze conseillers municipaux de la Bulgarie démocratique à la grande mairie de Sofia travailleront pour une plus grande autonomie financière des maires d’arrondissement. (tous media)

Le PSB demande l’annulation des résultats à Choumen et Sofia

Le PSB demandera le recomptage des bulletins de votes et l’annulation des résultats à Choumen (Nord-Est) où son candidat est resté à 77 voix d’écart derrière celui du GERB. Le bureau exécutif a décidé en outre d’appuyer le recours en annulation de Maya Manolova pour l’élection à Sofia, où l’on a constaté une différence de plus de 100 000 électeurs entre les listes électorales officielles du premier et du second tour. L’équipe de Mme Manolova, la candidate soutenue par le PSB, qui a perdu avec un écart de 20 000 contre Mme Fandakova (GERB) fera également valoir dans son recours devant le tribunal administratif ses 23 signalements de cas d’achats de voix, les votes unanimes suspects des quartiers roms en faveur de la candidates du GERB et les violations à la disposition de la loi de ne pas publier des résultats préliminaires du vote avant la fin de la journée du scrutin. Les résultats des élections peuvent être contestés dans un délai de sept jours à compter de leur publication officielle. (Douma)

Justice

Nikolaï Malinov, accusé d’espionnage en faveur de la Russie, décoré par le président Poutine

Le leader du mouvement „Russophiles“ Nikolaï Malinov, accusé d’espionnage en faveur de la Russie a quitté la Bulgarie pour participer à un événement, malgré l’interdiction qui lui a été imposée par le Parquet bulgare. En septembre dernier, M. Malinov a été accusé d’avoir menacé l’intérêt national, ainsi que la sécurité de la Bulgarie en se mettant au service d’un autre pays. Suite à cette accusation, il a été libéré sous caution, et à condition de ne pas sortir du territoire. Malgré la décision du Parquet, les avocats de Malinov ont demandé au parquet spécialisé la levée définitive de l’interdiction un mois après la fin du procès, et une levée temporaire a été accordée. Selon le procureur général Sotir Tsatsarov, cette décision va à l’encontre de la législation bulgare et ne respecte pas la procédure établie : une telle permission doit être approuvée par le procureur chargé de l’enquête avant que le juge puisse se prononcer. À l’occasion de son déplacement en Russie, Nikolaï Malinov, a été décoré par le président Poutine en personne, pour ses efforts dans le développement des relations entre les deux pays.

Médias

Lancement de la nouvelle chaîne TV de Slavi Trifonov

Hier, Slavi Trifonov, ancien animateur du célèbre « Show de Slavi », a lancé sa nouvelle chaîne télévisée, 7/8 TV. Dans un premier temps, la télévision ne diffusera que cinq heures par jour. La toute première invitée de l’une des nouvelles émissions du soir a été Maïa Manolova, la candidate aux élections municipales à Sofia qui a perdu face à la maire sortante, Yordanka Fandakova. Dans son interview, Mme Manolova a de nouveau accusé le GERB d’achat de voix dans les bureaux de vote, notamment dans les quartiers roms, et a déclaré qu’elle continuerait à lutter pour changer « ce modèle de gouvernance ».

Aujourd’hui, le nouveau parti politique de Slavi Trifonov, « Il n’y a pas d’État comme ça », créé le 5 octobre dernier, a déposé ses documents au tribunal de grande instance de Sofia afin d’être immatriculé. Interrogé sur la participation de Mme Manolova dans son émission d’hier soir et sur l’éventualité d’un projet politique commun entre elle et M. Trifonov, Tochko Yordanov, vice-président du parti, a refusé de commenter « des spéculations ». « Vous pouvez écrire et analyser ce que vous voulez, nous ne transmettrons de l’information que lorsqu’il y aura quelque chose de réel », a-t-il commenté. (tous médias)

Les principaux événements de l’Institut français en novembre

Du 7 au 27 novembreExposition « L’Europe Centrale dans les yeux de l’Agence spatiale européenne », à Plovdiv.

Du 15 au 30 novembreFestival du film français 2019. Projections à Sofia, Plovdiv et Varna.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 05/11/2019

Haut de page