Mardi 6 avril

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 356 859 (+ 3860 en 24h)
• Nombre de guérisons : 273 429 (+2996 en 24h)
• Nombre de décès : 13 786 (+ 197en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 10 402 (dont 734 en réanimation / soins intensifs)
• Nombre de vaccins administrés : 510 049 (+ 6 479en 24h)

PNG

Élections

La mission d’observation électorale de l’OSCE fait état de plusieurs problèmes dans l’organisation du scrutin

La mission d’observation électorale du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a présenté, hier, ses observations préliminaires sur le processus électoral en Bulgarie. Selon la mission, la possibilité pour les électeurs de faire un choix éclairé a été limitée en raison de l’insuffisance de la couverture médiatique, qui ne comportait presque pas d’analyses, ni d’enquêtes journalistiques. La mission a constaté également l’usage massif de ressources publiques durant la campagne électorale, ce qui confère un avantage à la coalition au pouvoir. Dans une interview pour Dnevnik, la cheffe de la mission, Corien Jonker, a déclaré que les élections étaient compétitives, mais elle a regretté qu’une grande partie des recommandations des anciennes missions d’observation électorale de l’OSCE ne soient toujours pas appliquées. (Dnevnik, Capital)

10 partis et coalitions politiques ayant obtenu plus de 1% des votes se partageront plus de 22 millions de leva de subventions publiques par an

Selon les estimations préliminaires, les 10 partis et coalitions politiques ayant obtenu plus de 1% des votes aux élections législatives se partageront au total plus de 22 millions de leva (11 M d’euros) de subventions publiques par an. Le montant de la subvention est fixé à 8 leva (4 euros) par voix obtenue pour 2021. Les trois partis au plus grand nombre de soutiens recevront ainsi plus de la moitié de ce montant, réparti comme suit : 6,5 M de leva pour la coalition du GERB-UFD, 4,5 M pour « Il y a un tel peuple » et 3,8 M pour le PSB. Le MDL et « Bulgarie démocratique » devraient recevoir respectivement environ 2,5 M et 2,4 M de leva, alors que « Lève-toi ! Les mafieux de hors ! » recevrait 1,2 M. Quatre autres partis (qui n’ont pas obtenu de sièges au parlement) recevront quant à eux entre 0,9 M et 0,3 M de leva chacun : l’ORIM, l’Alliance nationale bulgare, « Renaissance » et « Républicains pour la Bulgarie ». Volonté-FNSB, qui a obtenu 2,4% au scrutin, ne touchera pas de subvention car les coalitions doivent remporter au moins 4% des votes pour pouvoir bénéficier de la manne publique.

Dnevnik écrit qu’on ne sait pas encore si le montant de la subvention sera maintenu : en effet, le leader d’« Il y a un tel peuple », Slavi Trifonov, avait initié un référendum en 2016 sur cette question, et s’était prononcé en faveur d’une subvention d’un lev (50 centimes d’euros) par voix obtenue. (bTV, Dnevnik)

L’Association des journalistes européens : les leaders politiques ne doivent pas se cacher et éviter les journalistes

L’association des journalistes européens a condamné le comportement des leaders des trois partis politiques qui ont obtenu le plus grand nombre de voix aux élections législatives, le 4 avril et qui ont tous évité le contact direct avec les journalistes. Le premier ministre, Boiko Borrisov a préféré s’adresser aux citoyens dans un message vidéo, diffusé vers minuit, à la suite du scrutin. Le leader du parti « Il y a un tel peuple » (ITN), Slavi Trifonov a expliqué son absence par le fait qu’il a des symptômes du coronavirus et doit s’isoler. Finalement la présidente du parti socialiste, Kornelia Ninova a préféré garder le silence tout au long du jour du vote. Elle a toutefois participé à une conférence de presse organisée le lendemain au cours de laquelle elle a répondu aux questions des journalistes.

« Un politicien responsable n’évite pas les journalistes, car c’est une preuve d’irrespect envers ses propres électeurs et envers tous les citoyens bulgares. Il est vital pour la démocratie que les politiciens se rendent disponibles pour les questions des journalistes » (FB, aej-bulgaria.org)

Justice

L’affaire Kaolin contre Ivo Prokopiev, éditeur de Capital, classée sans suite

Le 26 mars dernier, la Cour d’appel de Sofia a classé sans suite le dossier ouvert en 2018 par le Parquet contre Ivo Prokopiev et ses associés d’Alfa Finance Holding pour la vente en bourse en 2012 du paquet majoritaire de l’entreprise Kaolin, privatisée par ces derniers. Dans son ordonnance, la Cour a indiqué comme motif l’absence d’infraction pénale. Ivo Prokopiev, qui est éditeur de Dnevnik et Capital, a souvent dénoncé des pressions exercées contre lui à cause de la politique éditoriale indépendante de ses media. Dans une autre affaire, engagée contre lui pour son rôle de consultant dans la vente en bourse des actions détenues par l’Etat dans l’opérateur d’électricité EVN, Ivo Prokopiev a été acquitté en première instance. (dnevnik.bg, mediapool.bg)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 06/04/2021

Haut de page