Mardi 7 avril

Coronavirus

Le bilan

Le nombre total de cas confirmés de coronavirus en Bulgarie est de 565 personnes, dont 22 morts et 42 guéris. Le chiffre global comprend 320 hommes et 245 femmes. Le taux de mortalité se situe actuellement à 3,9%, l’âge moyen des victimes est de 66,5 ans, a indiqué ce matin le chef du centre de crise, le professeur Ventsislav Moutaftchiyski. (tous médias)

Mise à jour des mesures dans le cadre de l’état d’urgence

Le parlement a adopté plusieurs amendements à la loi sur les mesures dans le cadre de l’état d’urgence. Le montant de l’amende pour non-respect des mesures antiépidémiques (dont les promenades dans les parcs) ne sera plus 5 000 leva, mais sera compris entre 300 et 1 000 leva en cas de première infraction, et entre 1 000 et 2 000 leva en cas de récidive. Les amendes pour les entreprises et les personnes morales ont également été sensiblement diminuées : elles seront ainsi entre 500 et 2 000 leva lors du premier manquement, et entre 2 000 et 5 000 en cas de récidive (contre 15 000 leva auparavant). L’amende de 5 000 pour le non-respect de la quarantaine reste en vigueur.

En ce qui concerne le schéma « 60:40 » d’aides aux entreprises pour maintenir les emplois, outre les 60% du salaire déjà annoncés, l’État prendra également en charge les cotisations sociales payées par les employeurs.

Les voyagistes qui doivent rembourser leurs clients (cas des excursions annulées en raison de la crise sanitaire), pourront leur proposer des bons comme compensation. Si les clients ne les acceptent pas, ils pourront se faire rembourser dans un délai d’un mois à compter de la fin de l’état d’urgence.

Les institutions pourront réduire le montant du paiement de loyer, ou exonérer totalement les personnes physiques et morales qui sont locataires de propriété publique, si ces derniers ont été touchés par les mesures antiépidémiques.

Les vacances dans le secteur de la justice (période légale du 15 juillet au 1er septembre pendant laquelle il n’y a pas d’audiences dans les tribunaux), ont été annulées.

Les organes de l’État et des autorités locales pourront siéger et voter à distance.

Enfin, le montant des revenus personnels qui ne peuvent pas faire l’objet d’un recouvrement de dette est passé de 250 à 610 leva. (tous médias)

Députés et ministres renoncent à leur salaire

Les députés ont décidé de renoncer entièrement à leur rémunération, à compter du 1er avril et jusqu’à la fin de l’état d’urgence. Leurs salaires seront automatiquement transférés, après déductions, au Ministère de la Santé pour soutenir la lutte contre le coronavirus. La mesure concerne également le premier ministre, les ministres, les membres de leurs cabinets et les chefs des agences d’État et des agences exécutives : au total, plusieurs centaines de personnes, selon les estimations de Svobodna Evropa. Une exception a été prévue pour le Président et la Vice-Présidente de la République, ainsi que pour les responsables du pouvoir judiciaire et des autorités de régulation. En réponse à l’appel d’un député du FNSB qui a exhorté le président Radev à donner son salaire, celui-ci a souligné qu’il l’avait déjà fait pour le mois de mars. « Pour moi, le don a du sens lorsque cela est fait à temps, et loin des caméras. Le reste, c’est de la vanité et du populisme », a-t-il ajouté.

Cette proposition, faite par le GERB et adoptée avec 170 voix, intervient après le scandale de la semaine dernière suite aux propos de la présidente du parlement, Tsvéta Karayantchéva, qui avait déclaré que la baisse des salaires des députés était du populisme. Plus tard, elle s’était excusée, alors que le premier ministre, Boïko Borissov, avait annoncé le gel des salaires à leur niveau du décembre dernier.

Les partis politiques ne recevront pas non plus de subventions publiques pendant l’état d’urgence. (tous médias)

Actualisation du budget

Le parlement a adopté une mise à jour du budget de l’État pour l’année en cours. Cette actualisation prévoit un déficit de 3.5 milliards de leva, 2.44 milliards de leva de revenus issus des taxes de moins que prévu et une contraction de l’économie de 3%. Le plafond de la dette publique a été revu à la hausse : ainsi, il passe de 2.2 à 10 milliards de leva. Un milliard de leva seront destinés au soutien à l’emploi, la baisse du taux d’emploi étant estimée à deux points de pourcentage par rapport à 2019. La Banque bulgare pour le développement recevra 700 millions de leva, dont 500 M pour garantir des prêts aux entreprises et 200 M pour des prêts sans intérêt de 1 500 leva aux personnes en congé sans solde. (tous médias)

Nouvelles dispositions sur les déplacements internationaux et les activités agricoles

Le ministre de la Santé, Kiril Ananiev, a actualisé certaines mesures restrictives liées aux déplacements et aux producteurs agricoles. Ainsi, l’entrée en Bulgarie est temporairement interdite à tous les ressortissants des pays tiers, ainsi qu’à toute personne, indépendamment de sa nationalité, en provenance de 12 pays européens, dont la France. Une exception à cette règle est prévue pour plusieurs catégories de personnes : les ressortissants bulgares, les personnes qui ont le statut de résident permanent ou de long terme et les membres de leurs familles, ainsi que certains professionnels, si leur déplacement en Bulgarie est lié à l’exercice de leurs activités. Les ressortissants européens et les membres de leurs familles pourront transiter par la Bulgarie pour rejoindre leur pays d’origine, à condition de quitter immédiatement le territoire bulgare et d’avoir informé au préalable leurs missions diplomatiques. Toute personne entrant en Bulgarie est soumise à un confinement obligatoire de 14 jours.

D’autre part, le ministre autorise désormais l’ouverture des marchés agricoles, dans le strict respect des mesures d’hygiène et de distanciation physique, et l’accès des agriculteurs à leurs terres. (tous médias)

Économie

La Commission européenne autorise l’achat de BTK par United Group

La Commission européenne a approuvé l’achat du plus grand opérateur mobile de Bulgarie BTK (« Compagnie bulgare de télécommunications », qui opère sous la marque Vivacom) par la société United Group. La presse rappelle que la transaction avait été annoncée en novembre dernier, pour un prix qui n’a pas été rendu public, mais estimé à environ 1.3 milliards d’euros. United Group a été fondé par l’homme d’affaires serbe Dragan Šolak. L’actionnaire majoritaire du groupe est le fonds BC Partners, basé à Londres. (Capital, Sega)

Environnement

Le Musée d’histoire naturelle, auprès de l’Académie bulgare des sciences, a publié deux avis critiques liés à l’état des zones protégées et aux propositions d’amendements à la loi sur la biodiversité. Le musée estime que les rapports sur l’état des zones protégées du réseau Natura 2000 pour la période 2013-2018, envoyés par la Bulgarie à l’Union européenne, ne reposent pas sur des études, et se fondent sur des données périmées. Dnevnik rappelle que ces évaluations ont été payées avec des financements européens à hauteur de 16 millions de leva. Dans un autre avis, le musée considère que le projet d’amendements à la loi sur la diversité biologie, proposé par le Ministère de l’Environnement et des Eaux, affaiblirait l’approche scientifique et donnerait la possibilité au ministre de prendre des décisions unilatérales dans la gestion du réseau Natura 2000. (Dnevnik)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 07/04/2020

Haut de page