Mardi 8 août

Politique

Calendrier législatif : la nouvelle session de l’Assemblée nationale commencera en septembre avec le réexamen des amendements à la loi sur la protection de l’environnement, frappés d’un veto présidentiel. Ensuite, les députés débattront sur sept nouveaux projets de loi, dont le projet de loi de lutte contre la corruption. (Ikonomist)

L’affaire Kaliakra : « L’Etat bulgare essaie de résoudre un problème quasi insoluble : éviter les sanctions européennes pour les infractions dans les zones protégées et, dans le même temps, maintenir les constructions érigées en infraction ». (Ikonomist)

« Le mensonge Kaliakra » : le dossier de Capital. (Capital)

L’absence de financement pour les salaires des imams et les écoles musulmanes en Bulgarie ne semble toujours pas appeler l’attention du gouvernement malgré l’arrêt depuis quatre mois de tout versement de la part de la Direction des affaires religieuses de Turquie (le Diyanet). Jusqu’à présent, l’islam en Bulgarie pouvait compter sur une enveloppe de 2 millions de leva par an, versée par la Turquie, et sur un montant de 360 000 leva assuré par l’Etat bulgare, rappelle Dnevnik. (dnevnik.bg)

La candidature bulgare à accueillir l’Agence européenne des médicaments reste empreinte de léthargie et de rhétorique : l’analyse de l’hebdomadaire Capital. (Capital)

Boïko Borissov s’oriente de plus en plus vers la politique internationale dans sa tentative d’échapper aux problèmes et au manque d’idées politiques ambitieuses dans le domaine de la politique intérieure. Le premier ministre a déjà essayé de se présenter comme étant l’intermédiaire entre l’UE et la Turquie, son rôle pour la signature de l’accord avec l’ARYM a été souligné à maintes reprises et il va sans doute essayer d’en profiter de la prochaine visite en Bulgarie d’Emmanuel Macron ainsi que de la présidence bulgare de l’UE pour réaliser ses ambitions. (Capital)

Justice

Malgré les nombreux appels d’ONGs et de partis politiques, le président de la République Roumen Radev n’a pas opposé son veto aux amendements à la loi sur le pouvoir judiciaire et ceux-ci seront officiellement publiés aujourd’hui. Le Conseil supérieur de la magistrature avait également protesté et appelé notamment à la révision de la disposition prévoyant la suspension obligatoire de ses fonctions de tout magistrat accusé d’infraction pénale de droit commun. (tous médias)

Interview de Kaloyan Topalov, président du Tribunal de grande instance de Sofia : « L’amendement au Code de procédure pénale [transférant les affaires de corruption aux niveaux élevés du pouvoir du TGI de Sofia à la Cour spécialisée] visent à contourner la manière de travail du TGI de Sofia introduite par sa nouvelle direction. Dans certains milieux, on parle même d’amendement Topalov ». (Sega)

Finances

Guntram Wolff, directeur du centre analytique bruxellois Bruegel : « A mon avis, la Bulgarie doit adhérer à l’Union bancaire européenne. Il y a du sens à mettre les banques bulgares sous la surveillance extérieure de Francfort. Mais ce n’est pas une bonne idée pour la Bulgarie d’adopter l’euro à l’étape actuelle, c’est trop tôt ». (Capital)

Economie

Le personnel de l’entreprise Dounarit de Roussé, alarmé par la procédure de retrait des licences de fabrication et de stockage d’armes, engagée contre son directeur exécutif, a protesté hier. La raison formelle pour ce retrait, qui risque de laisser sans travail 1 300 personnes, est une enquête ouverte par le Parquet spécialisé. Le ministre de l’économie Emil Karanikolov a assuré les ouvriers que leur usine reste particulièrement importante pour l’industrie militaire bulgare et que l’Etat ne permettra pas qu’elle soit fermée. Ikonomist rappelle en outre la longue saga judiciaire opposant Emko, repreneur de Dunarit après l’éclatement de l’empire économique de la banque KTB, à une société proche de Delian Peevski prétendant détenir des droits sur l’usine. (tous journaux)

France

Emmanuel Macron souhaite lutter contre « le dumping social » en Europe et insistera lors de sa visite en Bulgarie à ce que des mesures soient prises pour la lutte contre « la main d’œuvre bon marché ». (Ikonomist)

24 tchassa publie une brève sur la visite du Président de la République en se basant sur des sources anonymes. (24 tchassa)

« Macron, le révolutionnaire » : Standart annonce la parution en bulgare de la « Révolution » de M. Macron (maison d’édition « Slantse »). (Standart)

International

Ikonomist consacre un commentaire sur la prochaine visite de « l’empereur Poutine » en Bulgarie. Le Président russe a été invité de visiter le pays l’année prochaine par Roumen Radev dans le cadre du 140e anniversaire de la Libération de la Bulgarie. Ikonomist qualifie le débat entre russophiles et russophobes comme « non-fondé » et argumente que la Bulgarie « a toujours regardé vers l’Est, et non pas vers l’Ouest ». (Ikonomist)

Dernière modification : 11/08/2017

Haut de page