Mercredi 1 avril

Coronavirus

Selon les données annoncées ce matin, 412 personnes au total sont contaminées, dont 20 professionnels de santé, 33 nouveaux cas, et 146 personnes hospitalisées.

Les régions touchées par l’épidémie sont au nombre de 22, six régions n’ayant pas encore dépisté de porteurs du Covid-19. Hier, la région de Stara Zagora a mis en place un couvre-feu, de 21h00 à 5h00 du matin.

Le député MDL Hassan Ademov (67 ans) a été testé positif, ce qui impose la suspension des réunions de la commission du budget qui devait examiner le projet rectificatif de la loi de finances. Tous les députés, ainsi que le personnel de l’Assemblée Nationale seront testés. Avant les résultats des tests, personne ne sera mis en confinement obligatoire, a annoncé cette nuit la présidente du parlement Tsveta Karayantcheva lors d’un briefing.

402 personnes ont été verbalisées (5 000 leva d’amende), dont 102 à Sofia, pour avoir enfreint l’interdiction de se promener dans des parcs, jardins publics et aires de jeux ou de sport, a annoncé le ministre de l’Intérieur Mladen Marinov. Enfin, 400 enquêtes pénales ont été ouvertes pour non-respect des mesures antiépidémiques.

L’ordre du ministre de la Santé, Kiril Ananiev, rendant obligatoire le port de masques à l’extérieur des domiciles, a été annulé. En moins de 24 heures, le ministre lui-même l’a retiré au motif qu’il fallait tout d’abord « atteindre un consensus au sein de la société » sur l’utilité des masques contre le Covid-19. Entretemps, le ministère achètera 1 million de masques de protection de type FFP2/3, à distribuer aux personnes socialement démunies. Le parlement pourrait revoir le montant, pour l’instant unique, de la sanction de 5 000 leva pour non-respect des consignes sanitaires afin d’adopter une amende d’un montant plus faible pour le non-port de masques.

Selon la réponse du Pr Ventsislav Moutaftchiiski, donnée à un reporter de Troud, l’ensemble des personnes hospitalisées pour Covid-19 en Bulgarie sont traitées avec l’antipaludéen chloroquine. « Depuis lundi dernier, nous recevons des livraisons d’hydroxychloroquine. Le médicament n’est pas disponible dans les pharmacies, il est importé en application d’une ordonnance spéciale du ministère de la santé », a déclaré le président du centre opérationnel de crise, cité par ce media.

La polémique sur la pertinence des tests rapides se poursuit. Troud ouvre ses colonnes au Pr Ivo Petrov, membre du conseil d’expertise médicale présidée par le Pr Kosta Kostov, qui indique l’impérieuse nécessité de créer un rempart contre l’épidémie, au moyen des tests de masse de la population. Ces tests permettront de voir quelles personnes sont immunisées contre le Covid-19 et ne sont plus dangereuses. Dans Dnevnik, le Pr Atanas Mangarov, membre du même conseil auprès du gouvernement, souligne que cette épidémie, comme toute autre nouvelle infection, ne sera endiguée que si au moins 70% de la population est immunisée contre le Covid-19. Et seuls les tests de masse pourront donner une image crédible de la véritable situation.

24 Heures indique que le gouvernement prépare l’introduction d’un outil électronique, susceptible de permettre à chaque citoyen de géolocaliser la présence d’une personne porteuse du Covid-19 dans son environnement. L’application, déjà utilisée par la police et les inspections de la santé publique, permet l’automatisation des processus de recherche de personnes en confinement obligatoire ou infectées. « Si les circonstances l’imposent, nous n’hésiterons pas à mettre en place l’interdiction totale, pour les groupes à risque, de quitter leurs domiciles. Il ne faut pas qu’il y ait divergence de points de vue sur cette question », a indiqué à ce propos le vice-premier ministre Tomislav Dontchev. « Le projet de mesures de confinement beaucoup plus sérieuses est prêt, mais pour l’instant de telles mesures ne sont pas encore recommandées », a-t-il ajouté.

Selon une étude réalisée par le plus grand syndicat, CSIB, 37 000 salariés de 67 petites et moyennes entreprises ont été touchés par la crise déclenchée par le coronavirus : 78% sont en congés payés, 22% en congés sans solde et 13% ont été licenciés. Les dernières données de l’Agence de l’emploi indiquent un taux de chômage de 6,3% enregistré en février. Le ministère des finances s’attend à une augmentation de + 2% des sans-emploi, mais tout dépendra de la durée des restrictions sanitaires.

Europe

Sur les 37 milliards d’euros, alloués par l’UE aux Etats membres dans la lutte contre le Covid-19, la Bulgarie aura accès à 1,35 milliard d’euros, a annoncé l’eurodéputé Andrey Novakov. Ces fonds seront utilisés pour renforcer la santé publique, les PME, les services publics, etc. La Bulgarie recevra immédiatement 122 millions d’euros ; 690 millions d’euros seront affectés au pays dans le cadre de la répartition initiale des fonds européens prévus pour l’année en cours ; et 546 millions d’euros seront prélevés sur les fonds structurels et d’investissement que le pays aura le droit de redistribuer. « Bien que nous ayons assuré ce financement aux Etats membres, nous ne l’avons pas expliqué aux citoyens, et ils se sont sentis délaissés, ils ont pensé que l’UE ne fait rien. J’aimerais voir un camion ou un avion avec le drapeau européen porter des masques en Italie du Nord ou en Espagne, comme l’ont fait d’autres pays », a commenté Andrey Novakov.

Les ministres des transports de Bulgarie et de sept autres Etats membres (Chypre, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Roumanie) demandent le retrait du Paquet Mobilité, dont l’examen était prévu pour le 24 mars au Parlement européen, mais a été reporté du fait de l’épidémie du Coronaviris-19. Dans leur lettre adressée au Parlement européen, à la Commission et au Conseil, ils soulignent que les résultats de la pandémie, associés aux dispositions proposées par le Paquet Mobilité, tueront littéralement de nombreux transporteurs européens.

Justice

Le nouveau président de la Commission de lutte contre la corruption, Sotir Tsatsarov, en poste depuis le 20 décembre dernier, a présenté au parlement un rapport d’analyse de l’activité en 2019 de son institution. Les juridictions ont accueilli des demandes de la Commission concernant le gel ou la confiscation d’actifs à hauteur de 8,1 millions de leva, et ont rejeté des recours à hauteur de 8,7 millions de leva, le plus souvent du fait de l’absence de lien avéré entre les biens acquis et l’activité criminelle de la personne concernée. Au total, la Commission a demandé la confiscation de biens d’un montant de 3,1 milliards de leva, dans le cadre de 510 dossiers.

Energie

Le Parquet a demandé au ministre de l’environnement et de l’eau de vérifier personnellement, dans un délai de quinze jours, la disponibilité et l’état de fonctionnement des dispositifs d’épuration (filtres, systèmes automatiques de mesure en temps réel des émissions, etc.) à la centrale thermique de Bobov Dol. Cette centrale, qui depuis des mois est au centre de plusieurs scandales, a annoncé qu’elle possède de nouveau un agrément lui permettant de brûler des déchets.

Droits de l’homme

Hier, la Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatović, a rendu public un rapport suite à sa visite en Bulgarie en novembre 2019. Dans son rapport, la commissaire estime qu’un changement, à la fois politique et de culture, est nécessaire dans la manière dont les groupes minoritaires sont traités et représentés en Bulgarie, pays au sein duquel les discours de haine, la discrimination et l’hostilité envers les Roms, les personnes LGBTI et d’autres membres de groupes minoritaires demeurent un motif de grave préoccupation. La Commissaire européenne appelle les autorités à réagir vigoureusement aux propos haineux, y compris lorsqu’ils sont tenus par de hauts responsables politiques, à renforcer la protection juridique contre la discrimination et les infractions motivées par la haine, et à veiller à ce que ces infractions fassent l’objet d’enquêtes et de poursuites effectives. Mme Mijatović souligne aussi que la liberté des media ne cesse de se détériorer sous l’effet d’un ensemble de facteurs, tels que : (i) l’absence de transparence de la propriété et du financement des médias, (ii) le harcèlement des journalistes font l’objet, (iii) les poursuites en diffamation et (iv) l’influence politique. Elle demande aux autorités d’améliorer la protection professionnelle et les conditions de travail des journalistes. (https://rm.coe.int/report-on-the-visit-to-bulgaria-from-25-to-29-november-2019-by-dunja-m/16809cde16)

Culture

La poète bulgare Aksinia Mikhaïlova a reçu le prix national français de poésie « Max Jacob » pour son recueil « Le Baiser du temps », publié par les éditions Gallimard. En 2014, elle avait déjà reçu le prestigieux prix français « Guillaume Apollinaire » pour son livre « Ciel à perdre ». (Troud)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 01/04/2020

Haut de page