Mercredi 1 juillet

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 4 989 (+ 158 en 24h)
• Nombre de guérisons : 2 676 (+ 94 en 24h)
• Nombre de décès : 230 (+ 7 en 24h)

Sur décision du Conseil des ministres, l’état d’urgence épidémique a été prolongé jusqu’au 15 juillet. Le ministre de la santé a délivré quatre ordonnances réglementant certains aspects de ce prolongement :

- L’interdiction d’entrée en Bulgarie ne sera pas appliquée aux personnes dont le déplacement est motivé par des études, jusqu’à la fin de l’année scolaire/académique 2019/2020, ou par des stages, examens de stage ou préparatifs pour la prochaine année scolaire/académique 2020/2021, lorsqu’il est impossible d’organiser ces activités à distance.

- Les personnes hospitalisées pour Covid-19 ne pourront quitter l’hôpital qu’avec l’aval du médecin hospitalier et à condition qu’une des conditions suivantes soit remplie : (i) au moins 10 jours documentés depuis le début des signes cliniques du Covd-19 et au moins 3 jours de plus sans signes cliniques (températures, symptômes respiratoires…), ou bien (ii) deux tests PCR négatifs réalisés en deux jours consécutifs.

- Le port d’un masque de protection jetable ou réutilisable reste obligatoire pour toute personne se trouvant dans des espaces publics fermés (transports en commun, établissements de soins, pharmacies, établissements administratifs, gares, aéroports, stations de métro, établissements commerciaux, églises, monastères, centres de culte, musées,…). Le cas échéant, le masque peut être remplacé par tout moyen couvrant le nez et la bouche (foulard, écharpe, visière,…). L’obligation de port de masques ne concerne pas les clients dans les établissements de restauration et les débits de boisson, ni les personnes exerçant une activité sportive en salle.

À partir du 1er juillet, les Bulgares se rendant en Grèce par route ne pourront passer que par le poste-frontière de Koulata-Promachon. En plus, ils doivent remplir obligatoirement en ligne une déclaration de localisation. En fonction de la situation épidémiologique, les autorités grecques examineront les possibilités d’ouverture d’autres poste-frontières.

Politique

Après six mois d’ajournement, la Loi sur les services sociaux entre en vigueur

La Loi sur les services sociaux, dont l’application était reportée de six mois du fait de nombreuses protestations de groupes de parents affirmant qu’elle permettrait aux services sociaux d’enlever les enfants à leurs familles, entre en vigueur à partir du 1er juillet. Adoptée en février 2019, elle sera appliquée telle quelle. Toutefois, selon la ministre du Travail et de la Politique sociale Denitsa Satcheva, la refonte de la législation actuelle dans un nouveau Code social permettrait d’y apporter des amendements. La nouvelle loi met en place plusieurs nouveaux mécanismes d’aide aux personnes handicapées : planification des services sociaux, prestation de services journaliers et à domicile pour les personnes dépendantes ou nécessitant une prise en charge médicale permanente. Elle règlemente pour la première fois la mise à disposition d’un assistant pour les personnes âgées dépendantes ou les handicapées graves qui ne reçoivent pas un tel soutien au titre d’une autre loi. Une agence sur la qualité des services sociaux est également créée qui aura pour compétence d’agréer et d’enregistrer les prestataires de services sociaux. (tous media)

Le parlement rejette le veto du président en lien avec les amendements à la Loi sur le Ministère de l’Intérieur

La majorité au Parlement a rejeté le veto que le Président de la République, Roumen Radev avait opposé aux amendements à la Loi sur le Ministère de l’Intérieur. Après une heure et demie de débats, les amendements ont été adoptés en deuxième lecture avec les voix de 136 députés de tous les partis politiques (GERB, MDL, Patriotes Unis, Volonté et Attaque). 59 députés du PSB ont voté contre. La Loi prévoit la fusion entre la Gendarmerie et l’Unité spécialisée de lutte contre le terrorisme. La nouvelle structure sera chargée de la protection des hommes politiques, et des fonctionnaires de l’État.

Pour rappel le Président a protesté contre la création d’un nouveau service de protection de hautes personnalités car, à son avis, les fonctions du Service nationale de protection (NSO) seront ainsi dédoublées. Selon lui, il n’y a aucune garantie d’efficacité de cette nouvelle structure, susceptible de susciter la confrontation d’intérêts opposés. (Dnevnik)

Tsvetan Tsvetanov présente le rapport annuel préparé par son ONG

Trois jours après l’annonce officielle de la création de son parti politique, l’ancien vice-président du GERB, Tsvetan Tsvetanov, a présenté à Sofia le rapport annuel de son organisation non gouvernementale « Centre euro-atlantique pour la sécurité ». L’événement a réuni environ 250 personnes dont la présidente de la Commission de politique étrangère au Parlement, Djema Grozdanova, membre du GERB, et d’anciens membres du GERB ayant quitté la structure régionale du parti à Vidin.

L’analyse portait principalement sur les relations entre la Bulgarie et la Russie dans le domaine de la sécurité et de l’énergie. Selon le Général Sabi Sabev, expert en matière de sécurité et l’un des auteurs du rapport, « il ne faut pas croire à la promesse que la Russie ne nous attaquera pas, car pendant les dernières années, la Fédération russe s’est dotée d’une capacité militaire puissante ». En conclusion M. Tsvetanov a déclaré que « la voix euro-atlantique est la seule solution pour le pays, et en même temps, la confiance dans les institutions doit être rétablie ». M. Tvetanov a fixé l’objectif d’inclure des solutions permettant de lutter contre l’influence russe et chinoise en Bulgarie dans le rapport de l’année prochaine. (Dnevnik)

Médias

Les directeurs de trois émissions au sein de la radio nationale ont été remplacés

A partir du 1er juillet les nouveaux directeurs de trois différents programmes vont entrer en fonctions. Daniela Yakova, Mitko Novkov et Iva Doychinova sont les nouveaux responsables à la tête des programmes « Horizont », « Hristo Botev », « Radio Sofia ». La radio nationale a souligné que les trois journalistes ont beaucoup d’expérience et jouissent d’une grande autorité dans l’espace public et des médias et depuis des années travaillent auprès de la BNR. (Dnevnik)

Environnement

Un événement de l’époque des hippies organisé au profit de la protection de la nature

Des citoyens organisent une action au niveau national, en soutien au réseau européen pour la préservation de la biodiversité « Natura 2000 » en Bulgarie. L’initiative « July morning pour Natura 2000 – pour avoir un endroit où on peut regarder le coucher du soleil » a été soutenue par la coalition environnementale « Pour qu’il y ait de la nature en Bulgarie » et l’initiative « Lois vertes ». L’évènement a permis de faire une relation entre d’une part, la tradition du « July morning » qui consiste à contempler le lever du soleil le matin du premier juillet, et d’autre part la volonté de préserver la nature en Bulgarie. Les organisateurs ajoutent que l’action est liée aux protestations contre les amendements à la Loi sur la biodiversité et la « bétonisation » du littoral. « Le sujet de la protection de l’environnement est d’une valeur incontestable et dépasse les intérêts d’un seul parti, la nature est un bien que nous devons préserver, en adoptant une approche plus responsable vis-à-vis la législation et les structures qui sont censées garantir sa protection » a déclaré la présidente de la Commission parlementaire de l’environnement, Ivelina Vasileva. (Dnevnik)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 24/07/2020

Haut de page