Mercredi 10 avril

Élections européennes

Anguel Djambazki sera la tête de liste de l’ORIM

Hier, l’ORIM a déposé des documents auprès de la Commission électorale centrale pour participer, sans les deux autres partis des Patriotes Unis (Ataka et FNSB), aux élections européennes, avec l’actuel député européen, Anguel Djambazki, comme tête de liste. « Notre objectif c’est d’avoir au minimum deux députés européens », a commenté le secrétaire organisationnel du parti, Youlian Anguelov. (24 Heures)

Politique

Trois démissions de hauts responsables en une journée

L’assemblée nationale a accepté la démission du président de la commission parlementaire de l’énergie donnée, hier, à la suite d’un entretien avec le premier ministre Boïko Borissov. M. Dobrev a dit « se solidariser ainsi avec les autres membres du Guerb ayant démissionné du fait de soupçons à leur égard » et vouloir éviter que « cette énième fausse nouvelle (à savoir les révélations du site Bivol sur les transactions immobilières réalisées par des membres sa famille) ternisse son image ainsi que l’image du Guerb ». Sa démission est venue après celles du vice-gouverneur de la région de Sofia Tomi Nikolov, donnée à la suite de révélations de transactions immobilières malhonnêtes par le site Bivol, et du maire de Sozopol Panayot Reizi. Accusé en mars dernier de détournement de fonds par l’intermédiaire de faux et d’usage de faux (contrats et factures), ce denier a été suspendu par le tribunal spécialisé de son poste de maire. Cependant, il a démenti l’information relative à sa démission en tant que maire de la commune de Sozopol et n’a confirmé que sa démission des structures locales du Guerb. (tous media)

Le témoin principal dans l’affaire Ivantcheva a renoncé à ses dépositions

Petko Dulguerov, témoin principal dans l’affaire Ivantcheva, a renoncé à ses dépositions selon lesquels i) l’entrepreneur Alexander Vaklin lui avait donné les 70 000 euros demandés par la maire de l’arrondissement Mladost pour traiter son dossier, ii) dont M Dulguerov avait retenu 14 000 euros en récompense du service rendu et iii) avait déposé le reste dans la voiture de Mme Ivantcheva. M. Dulguerov a précisé avoir déposé sous la pression, n’étant assisté que par un avocat commis d’office. (tous media)

Artex : « Pour calmer les esprits, on bafoue la loi »

L’arrêt de la construction de la tour « Siècle d’or », dans le quartier Lozenets à Sofia, occasionnerait des dommages pour des dizaines de millions de leva pour la société Artex et porterait atteinte à ses droits légitimes, affirme celle-ci dans une lettre ouverte adressée au président de la République, au premier ministre, à la médiatrice de la République et aux autorités concernées. Se considérant comme un « otage involontaire de l’atmosphère électorale », la société souligne que la décision des autorités d’arrêter le chantier a été prise en vue de « satisfaire l’ambition du premier ministre Borissov de se présenter comme l’unique garant de la défense de l’intérêt général ». Des pièces à l’appui, Artex souligne la régularité du permis de construire et du chantier et déplore que pour « calmer les esprits » après le scandale partisan et à la veille des élections, on se permet de bafouer la loi sans même entendre la principale partie. (24 Heures, mediapool.bg)

Des propositions législatives controversées sur l’environnement

Les nouvelles propositions d’amendements à la Loi sur la biodiversité, présentées hier par le ministre de l’Environnement, Néno Dimov, ont suscité de vives réactions. « Des inexactitudes dans Natura seront corrigées par une loi », peut-on lire dans 24 Heures, alors que Sega écrit que « Néno Dimov provoque de nouvelles protestations environnementales contre le cabinet ». Le projet législatif prévoit notamment de donner plus de pouvoir aux autorités locales et aux représentants des affaires pour décider des plans de gestion des zones protégées du réseau Natura 2000, qui couvre environ 34% du territoire national, tout en limitant la participation des organisations environnementales dans le nouvel organe consultatif, dont la création est prévue, à celles qui sont « représentées au niveau national ».

Selon le ministre, cité par Mediapool, une grande partie des zones protégées ne devraient pas faire partie de Natura, car les données, utilisées pour l’étude, n’auraient pas été vérifiées. Sega souligne cependant que les études afférentes ont été réalisées par l’Académie bulgare des sciences et des scientifiques émérites sur la base de critères définis par la Commission européenne. De son côté, une coalition d’organisations environnementales a envoyé une lettre au premier ministre pour lui demander d’arrêter les amendements et s’est déclarée prête à organiser des manifestations et à alerter la Commission européenne. (tous media)

Justice

Le premier ministre Borissov condamné en deuxième instance pour diffamation

Le Tribunal de grande instance de Sofia a statué que le premier ministre Boïko Borissov doit payer 5 000 leva à titre d’indemnité à la députée du PSB (et tête de liste pour les élections européennes) Elena Yontcheva pour atteinte à son « intégrité morale, honneur, dignité et bonne réputation ». A l’origine de la plainte de Mme Yontcheva : des propos tenus par le premier ministre, lors de la campagne électorale en mars 2017, selon lesquels l’Etat aurait versé des millions de leva pour financer les reportages de la journaliste à l’étranger à l’époque où Sergueï Stanichev, actuel président du Parti socialiste européen, était premier ministre et compagnon de Mme Yontcheva. En mai 2018, la juridiction de première instance avait condamné solidairement les défendeurs (M. Borissov et le GERB) à payer une indemnité de 5 000 leva. Maintenant, le TGI de Sofia a considéré que la réparation est due à titre individuel par M. Borissov. L’arrêt peut faire l’objet d’un appel devant la Cour suprême de cassation. (tous media)

Capital obtient la condamnation de la Commission de lutte contre la corruption, au titre de la Loi d’accès à l’information

Une formation de trois juges de la Cour administrative suprême a définitivement annulé le refus de la Commission de lutte contre la corruption de fournir de l’information au media Capital, au titre de la Loi sur l’accès à l’information, sur les enquêtes ouvertes contre des politiciens, magistrats et hommes d’affaires mis en cause pour des biens acquis de manière illégale. Le recours introduit par Capital contre la Commission date de la fin de 2017. A cette époque, le media avait demandé de l’information concernant les enquêtes à l’égard d’anciens ministres et députés du GERB (dont Tsvetan Tsvetanov), de l’ancien ministre de l’énergie Roumen Ovtcharov (PSB) et de l’homme d’affaires puissant dans ce secteur, Bogomil Mantchev, des juges Vladimira Yaneva et Roumiana Tchenalova, etc. En janvier 2018, le chef de la Commission anti-corruption, Plamen Gueorguiev, avait refusé l’accès à cette information, au motif que celle-ci était classifiée. (dnevnik.bg)

International

La visite du ministre turc des Affaires étrangères reportée « pour une meilleure période »

Dans une interview pour la bTV, la ministre des Affaires étrangères, Ekatérina Zahariéva, a confirmé que la visite en Bulgarie de son homologue turc, Mevlüt Çavuşoğlu, initialement prévue pour le mardi, 9 avril, avait été reportée « à une meilleure période ». Elle a de nouveau qualifié les propos du ministre au sujet d’une « intervention » turque dans le cadre de l’adoption des amendements à la Loi sur les cultes comme « inacceptables ». Mme Zahariéva a également rappelé que le ministre, qu’elle a récemment rencontré à Washington, avait réitéré la déclaration du porte-parole du ministère turc, selon laquelle les propos de M. Çavuşoğlu auraient été mal interprétés et traduits. « Alors disons que c’était une sorte d’excuses », a commenté la ministre. (bTV, Dnevnik, 24 Heures)

Visite du président Radev au Liban

Le président de la République Roumen Radev est en visite officielle au Liban à l’invitation de son homologue Michel Aoun. Le président Radev a affirmé, lors d’une conférence de presse conjointe, « soutenir les efforts du Liban et du président de la République, pour établir davantage d’équilibre et de dialogue constructif en vue de rechercher des solutions pacifiques aux crises du Moyens Orient ». Il a également affirmé que la Bulgarie, poursuivra sa participation aux efforts de l’UE visant à soutenir financièrement le Liban. Pour sa part, le président Aoun a sollicité le soutien de la Bulgarie au Liban face aux agressions israéliennes récurrentes, tout en soulignant le droit du Liban à extraire le gaz et le pétrole sur son territoire et dans ses eaux territoriales. Il a également appelé à l’application de la résolution 1701 de l’ONU. Les deux présidents se sont réunis autour de l’idée que la crise migratoire concerne non seulement la sécurité des pays de la région mais également de l’Europe. Sur le plan bilatéral, ils ont souligné la nécessité de relier les deux pays par une ligne aérienne directe qui favoriserait le tourisme et les échanges économiques et culturels (tous medias bulgares, nna-leb.gov.lb)

Culture

Deux grands maîtres de la photographie exposent à Sofia

Douma annonce les expositions à Sofia de deux grands photographes ayant travaillé pour la plus prestigieuse agence de reportages photo dans le monde, la coopérative Magnum. Du 7 mai au 9 juin, le public bulgare pourra admirer, à la Galerie d’art de la ville de Sofia, la série Exils de Josef Koudelka, appartenant à la collection du Centre Georges-Pompidou à Paris. L’exposition Corpus d’Antoine d’Agata sera inaugurée le 20 juin au Musée des arts contemporains (Arsenal de Sofia) et se poursuivra jusqu’au 28 juillet. Ces événements sont organisés dans le cadre de la 6e édition du festival Fotofabrika. (Douma)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 10/04/2019

Haut de page