Mercredi 13 décembre

Politique

La commission du budget et des finances au parlement a rejeté avec 12 voix « pour », 6 « contre » et 1 abstention le veto du président de la République sur des textes du budget 2018 de l’assurance-maladie. Selon les députés, les textes visés ne violent pas la Constitution et ne privent pas les citoyens de thérapies vitales. Le veto était opposé au moratoire sur le remboursement par l’assurance-maladie de nouvelles molécules. (Capital daily, Troud)

La procédure de saisie de biens appartenant à l’homme d’affaires Ivo Prokopiev, éditeur de Dnevnik et Capital, et à sa famille a donné lieu hier à deux conférences de presse. Lors de la première, la Commission pour la confiscation d’avoirs acquis illégalement a présenté son point de vue : des actifs d’un montant de près de 200 millions de leva ont été saisis au titre de mesures conservatoires en vue de l’exercice futur d’une action en justice. La saisie englobe des participations et des parts du capital de 40 sociétés, contrôlés directement ou indirectement par M. Prokopiev, des comptes bancaires et une villa à Sozopol. Une partie des biens saisis, équivalant à 150 millions de leva, est considérée comme ayant pour origine la vente en 2012, à un investisseur allemand, de l’entreprise Kaolin, privatisée en 1999-2000 par M. Prokopiev. Selon les conclusions de la Commission, ces avoirs, malgré leur origine non ambiguë, ont été acquis illégalement du fait d’une « privatisation illégale ». (tous médias)

La position de M. Prokopiev, exposée lors d’une conférence de presse, est que les motifs de la saisie sont cousus de fils blancs. La saisie se fonde entièrement sur un contrôle de l’opération de privatisation de l’entreprise Kaolin, réalisé d’après une procédure et selon des méthodes opaques. La conclusion tirée de ce contrôle est qu’il s’agit d’une privatisation « illégale ». « Il n’y a pas de doute quant à l’objectif d’une telle attaque : mettre à genoux la politique rédactionnelle [de Dnevnik et Capital]. Tous les autres propos d’incohérences imaginées ou autres gymnastiques malhonnêtes ne sont que de la resquille », a déclaré M. Prokopiev en énumérant tous les contrôles auxquels ont été soumis sa famille et ses sociétés. (Capital Daily)

Une simulation de vote électronique, organisée hier au Parlement par la Commission électorale centrale, a suscité plutôt de la déception chez les députés qui ont trouvé le dispositif proposé trop compliqué. Des experts et des journalistes ont également participé au test. En 2018, trois scrutins d’essai seront organisés pour les différents types d’élections. L’objectif est que le système soit opérable pour les élections européennes en 2019. (Sega)

Le site en ligne allemand Ostpol a publié une « liste des magnats de la région d’Europe de l’Est qui reformatent dans les coulisses les sorts des Etats ». Le représentant de la Bulgarie dans ce classement ambitieux est Delian Peevski. Il est présenté en ces termes : « Député bulgare du groupe du MDL, le parti dit de la minorité turque. Toutefois, il est rare de l’apercevoir au parlement. Il est évident qu’il n’est pas simplement un député. […] Ses actifs sont évalués à plus d’un milliard de dollars. Son pouvoir est ancré dans le contrôle des médias et son influence sur le système judiciaire ». Deux autres noms sont indirectement liés à la Bulgarie : l’Arménien Gagik Tsaroukian, propriétaire de la compagnie de mise en bouteille de l’eau minérale Gorna Bania, et l’homme d’affaires serbe Miroslav Miskovic, propriétaire en Bulgarie des magasins Piccadili et de 50% de Mall Galeria Varna (en construction). (Capital Daily, bivol.bg)

Justice

Daniel Mitov, ancien ministre des affaires étrangères (2014-2017), et Hristo Anguelitchin, vice-ministre des affaires étrangères à la même époque, ont été déférés devant le tribunal spécialisé de lutte contre la criminalité organisée et le terrorisme dont relèvent depuis cet été les affaires de corruption aux plus hauts échelons du pouvoir. MM. Mitov et Anguelitchin sont accusés respectivement d’abus de pouvoir et de prévarication pour avoir violé la loi sur les marchés publics et avoir ainsi porté un préjudice de 500 000 leva au ministère qu’ils avaient dirigé. (tous médias)

La Cour constitutionnelle a déclaré recevable le recours introduit à la demande de 62 députés du PSB contre le refus du Parlement d’accepter la démission du député Delian Dobrev (GuERB). Cependant, les juges constitutionnels ont exigé que le Parlement publie cette décision dans le Journal d’Etat dans la mesure où la Cour ne se prononce que sur des actes promulgués. (tous médias)

La première audience de l’affaire KTB devrait se tenir aujourd’hui au tribunal spécialisé de lutte contre la criminalité organisée. 18 personnes dont Tsvetan Vassilev, actionnaire majoritaire de la KTB et président de son Conseil de surveillance, ses adjoints et deux anciens sous-gouverneurs de la Banque nationale de Bulgarie (BNB), Tsvetan Gounev et Roumen Simeonov, sont accusés d’avoir participé à une association de malfaiteurs en vue de détourner plus de 2 milliards de leva de la KTB dont 205 millions de leva en espèces. (tous médias)

La présidente du PSB Kornelia Ninova a introduit une action en justice pour diffamation contre la députée GERB Dessislava Atanassova. Les propos par lesquels Mme Atanassova essaie de manipuler l’opinion publique quant à la participation de Mme Ninova dans la privatisation de Technoimpex AD sont mensongers et ne visent que le dénigrement, a relevé la présidente. (tous médias)

Sega consacre un article à l’affaire des trois Syriens arrêtés, en février 2016, par la police bulgare près du poste frontalier de Kapitan Andreevo, à la frontière bulgaro-turque. En détention provisoire depuis leur arrestation, ils ont finalement été condamnés pour terrorisme à 6 ans de prison par le tribunal spécialisé de lutte contre la criminalité organisée et le terrorisme qui a considéré, sur la base de photos et d’échanges trouvés dans leurs téléphones et témoignant de leur sympathie pour l’Armée syrienne libre, qu’ils étaient contre le président Bachar el-Assad. Le jugement peut faire l’objet d’un appel. (Sega)

Economie

« Le secteur gris en Bulgarie dans les carburants est le plus grand dans l’UE » : interview de Valentin Zlatev, directeur général de Lukoil Bulgarie et président de l’Association bulgare du pétrole et du gaz. (24 Tchassa)

Tourisme

Le ministre de l’environnement et de l’eau Neno Dimov a reporté pour après le Nouvel An l’introduction en Conseil des ministres du projet relatif à l’extension de la zone de ski à Bansko et à l’amendement du contrat signé par le concessionnaire Yulen AD, qui doit permettre la construction d’un deuxième téléférique à Bansko. En outre, ces deux volets du projet seront séparés parce qu’ils ne sont pas liés juridiquement, a expliqué le ministre. (tous médias)

Société

Selon une étude de Gallup International, menée du 30 novembre au 7 décembre, la confiance des Bulgares dans l’armée, élevée par tradition, a encore augmenté pour atteindre 51%. La confiance dans la police qui était de 30% il y a deux ans est passée à 46% en 2017. (Standart)

France

La presse rend compte de la tenue du sommet pour le climat organisé à proximité de Paris, le 12 décembre, ainsi que de la participation du président bulgare Roumen Radev à ce sommet. « Nous sommes témoins des conséquences de plus en plus dramatiques des changements climatiques qui portent atteinte aux économies de tous les Etats et provoquent la perte de vies humaines. Un processus de transformation profonde est par conséquent nécessaire dans nos modes de production d’énergie, de biens et de services », a déclaré le président bulgare devant des journalistes à Paris. (tous médias)

Dernière modification : 13/12/2017

Haut de page